Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public - Liban

Liban

A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public

Joseph a été menacé d'un test anal, Sinine a embrassé sa petite amie devant son prof: des Libanais homosexuels ont raconté en public leurs souffrances et leurs amours lors d'une soirée exutoire inédite au Liban et dans le monde arabe.

E-llico.com / Actus

A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public
Liban

Mis en ligne le 18/05/2017

Tags

Liban Beyrouth

"Un jour, m'a copine m'a embrassée devant tout le monde sur le campus! Mon prof en est resté bouche bée", s'exclame Sinine Nakhlé lors de cette séance "micro ouvert" organisée par la Beirut Pride.

Cette plateforme de lutte contre les discriminations sexuelles, créée en 2016, a programmé cette semaine une série d'évènements à Beyrouth à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie (IDAHOT) mercredi.

Il s'agit d'une première au Liban et dans le monde arabe, selon les organisateurs et les participants.

A Station, centre culturel d'avant-garde de la capitale libanaise, les participants ont pu prendre la parole devant 250 personnes pour partager leurs histoires en toute liberté. "Je n'aime pas les hommes! J'aime les seins et les sexes de femme!", lance Léa, arrachant des rires à l'assemblée.

Le Liban est considéré comme plus tolérant à l'égard de l'homosexualité en comparaison à d'autres pays arabes, où les homosexuels peuvent encourir la peine capitale. Mais la police libanaise mène régulièrement des descentes dans les boîtes de nuit et autres lieux fréquentés par les LBGT. Et les militants dénoncent un article du code pénal selon lequel les relations sexuelles "contre nature" sont illégales, avec une peine allant jusqu'à un an de prison.

Ils voulaient me briser

Lundi, les participants sont revenus sur une des mesures les plus avilissantes prises à l'encontre des homosexuels au Liban et dans des pays arabes.

Il y a trois ans, Joseph, la vingtaine, a subi avec d'autres hommes, les yeux bandés, un interrogatoire de six heures par les services de renseignement. "On nous a menacé de nous faire passer un test anal et de nous emprisonner", témoigne ce militant LGBT, ému, devant un public silencieux.

Qualifiés de "tests de la honte", ces examens menés dans des commissariats de police avaient suscité l'indignation dans les médias et sur les réseaux sociaux. En 2012, l'Ordre des médecins au Liban avait interdit aux médecins de mener cette pratique. "J'avais le sentiment qu'ils voulaient me briser", assure Joseph.

Nous te renierons

Dans ce petit pays multiconfessionnel, les familles restent majoritairement conservatrices au niveau des moeurs. "Dans notre famille, on est des mecs. Si tu restes comme tu es, nous te renierons", s'est vu rétorquer Mahmoud lorsqu'il a révélé son homosexualité à son père.

Après lui avoir suggéré d'aller plus souvent à la mosquée, son père le force à voir des médecins. En vain. Puis la sentence paternelle tombe: "Si tu veux rester comme ça, tu quittes la maison". "Pendant un an, j'ai essayé d'être celui qu'ils voulaient que je sois, mais c'était l'enfer", confie Mahmoud timidement.

"J'avais deux choix: rester sous leur férule, ou les quitter. Je suis parti", conclut-il sous les applaudissements d'une assemblée enthousiaste.

Des dizaines de mains se lèvent alors pour prendre le micro, avides de témoigner. Ghida, jeune lesbienne, se souvient encore de sa mère dévote en pleurs en lui disant: "Je ne veux pas que tu ailles en enfer". "Cela m'a brisé le coeur", dit-elle. "Elle qui lit régulièrement le Coran (...) avait vraiment peur pour moi".

Au-delà du cercle familial, les autorités religieuses libanaises, aussi bien musulmanes que chrétiennes, gardent un pouvoir prépondérant.

Dimanche, un colloque prônant la diversité sexuelle organisé par l'ONG pro-LGBT Proud Lebanon (Liban fier) a été annulé à la suite des pressions d'une association de théologiens musulmans, qui menaçaient de manifester devant le lieu de l'évènement.

Mais l'initiateur de la Beirut Pride, Hadi Damien, se dit confiant: "Le pouvoir ne s'est pas opposé à notre initiative. C'est déjà immense". "C'est la première fois à Beyrouth qu'on a l'occasion de parler comme ça", se réjouit aussi Sinine. "Plus nous parlons (de l'homosexualité), plus nous réussirons à faire entendre notre voix à Beyrouth, et peut-être dans tout le Liban".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Nouveau gouvernement SOS homophobie inquiète de certaines nominations

Islam / Homosexualité Deux Indonésiens ont subi des coups de canne sous les huées de la foule

Brésil Un homme-sirène barbu noie les préjugés homophobes dans la mer

Indonésie Arrestations en masse à une fête gay à Jarkarta

SOS Homophobie TPMP, c'est l'homophobie servie sur un plateau

Homophobie Pour sa première sortie de ministre, Flessel prône l'inclusion par le sport

Liban En privé, les LGBT libanais clôturent la première gay pride du monde arabe

Roumanie Gay pride à Bucarest sur fond de campagne contre les mariages homosexuels

Egalité Taïwan attend fébrilement un jugement historique sur le mariage gay

Bangladesh 27 personnes arrêtées pour homosexualité

Télévision Plus de 17.500 appels au CSA après une séquence homophobe d'Hanouna, les associations LGBT ulcérées

Gouvernement Les nouveaux ministres et les sujets LGBT, de Laura Flessel à Gérald Darmanin

TPMP / Homopobie SOS homophobie saisit le CSA après un nouveau dérapage d'Hanouna qui piège des homosexuels

Europe Le Parlement européen appelle la Tchétchénie à cesser de persécuter les homosexuels

Liban A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public

Homophobie Les meurtres homophobes ne cessent d'augmenter au Brésil

Familles homos En marche! veut la PMA pour toutes les femmes, selon son porte-parole

Ukraine Deux policiers blessés lors d'une manifestation LGBT

France La persécution des homosexuels en Tchétchénie au coeur de la journée internationale contre l'homophobie

Russie Manifestation à Saint-Pétersbourg pour soutenir la communauté LGBT en Tchétchénie

Tunisie Un collectif d'ONG appelle à dépénaliser l'homosexualité

Droits LGBT L'ILGA-Europe publie sa Rainbow Map 2017

Tchétchénie Trois associations LGBT déposent plainte devant la CPI pour génocide

WikiLeaks / Transgenre Chelsea Manning est sortie de prison

Journée mondiale contre l'homophobie L'homosexualité encore tabou au travail malgré une législation forte

Journée mondiale contre l'homophobie Un guide pratique du Défenseur des droits pour prévenir l'homophobie au travail

Indonésie Deux hommes condamnés à des coups de canne pour relations homosexuelles

Gouvernement Le nouveau Premier ministre ambivalent sur les droits LGBT

Justice Le parquet demande un procès pour dix protagonistes d'une'agression sexuelle dans l'équipe de gym des pompiers de Paris

Les précédentes Unes

précédent mai 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore