Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A Manille, des seniors gays se mettent en drag pour survivre - Philippines

Philippines

A Manille, des seniors gays se mettent en drag pour survivre

Al Enriquez se débarrasse de ses loques de vendeur de rue pour arborer une robe de gala, une perruque de boucles blondes et un air malicieux. A 82 ans, c'est l'une des stars d'un drag show présenté par des homosexuels pauvres et âgés de Manille.

E-llico.com / Actus

A Manille, des seniors gays se mettent en drag pour survivre
Philippines

Mis en ligne le 23/07/2018

Tags

Philippines Drag

Le spectacle organisé dans une salle de banquet dans une rue décrépie de la capitale philippine est loin d'être une performance tapageuse de travestis qui serait destinée aux touristes. C'est l'un des fruits de décennies de labeur d'un collectif d'hommes comme Al Enriquez qui veulent se prendre en mains.

Ils s'appellent les "Golden Gays", en référence à l'expression anglaise "Golden Years" qui signifie l'âge de la retraite. "Quand je m'habille comme ça, c'est l'extase, je n'ai plus de tristesse en moi", dit Al Enriquez. "Je suis gay et je n'ai pas honte de l'être".

L'archipel a la réputation d'avoir l'esprit ouvert envers les homosexuels mais d'après les spécialistes, ils ne sont guère protégés par la loi. De même, le système de protection sociale défaillant l'est d'autant plus pour les gays du troisième âge. C'est pourquoi les "Golden Gays" ont recruté des sponsors parmi les entreprises et les particuliers.

Grâce aux drag shows qui ont lieu au moins une fois par mois, les membres de la troupe se voient offrir un bon repas et de quoi faire les courses pendant quelques jours.

"Le spectacle, c'est juste notre façon de dire merci", dit l'organisateur du collectif, Ramon Busa, 68 ans, qui, une fois maquillé et en talons hauts, s'appelle Monique de La Rue.

La majorité des 48 membres du collectif ont une soixantaine d'années. Ils font partie des millions de Philippins qui survivent avec moins de cinq dollars par jour. Dans la vie, ils sont plongeurs, vendeurs de rue ou chiffonniers. Mais le temps de ces après-midi, la dure réalité disparaît.

"Ma mère était furieuse"

A quelques heures du début de la représentation, les odeurs de parfum et des mets frits qu'ils mangeront pour le déjeuner imprègnent les lieux. Les participants ajustent leur robe, leur maquillage et leurs longs faux-cils. La musique pop jaillit d'enceintes qui ont connu des jours meilleurs.

Dix-huit artistes défilent sur le podium, prennent la pose, chantent, atterrissent parfois sur les genoux des spectateurs, amis ou supporters. Ces spectacles ont lieu depuis des années mais les racines des "Golden Gays" sont encore plus anciennes. Une "Maison des Golden Gays" avait été ouverte par Justo Justo, le fondateur du collectif, au milieu des années 1970.

Les homosexuels pauvres ou sans abri pouvaient y passer la nuit. Mais en 2012, à peine quelques jours après le décès de Justo Justo, ils furent expulsés par la famille de ce militant des droits LGBT, également éditorialiste. Cependant, même sans maison, le collectif sert toujours de famille à des membres qui bien souvent n'en ont pas.

Federico Ramasamy, 60 ans, a été rejeté par ses parents lorsqu'ils ont appris son homosexualité. Il a gagné la capitale et n'est jamais retourné en arrière. "Je suis né à la fin des années 1950, quand les valeurs de la famille étaient très importantes", explique-t-il. "Ma mère était furieuse contre moi quand elle a appris que j'étais gay. Elle m'a chassé".

Les "Golden Gays" sont devenus sa famille et c'est son refuge quand il a fini de travailler ses 15 heures quotidiennes comme plongeur, pour deux dollars par jour.

Au jour le jour

"Je me sens bien, surtout pendant ces événements, où on se rassemble tous ensemble", poursuit le sexagénaire. Des liens forts qui durent jusqu'à la fin. Au fil du temps, le groupe a pleuré nombre de ses membres, le dernier en date, George Fernandez, 71 ans, est mort en juin des suites d'une infection sanguine.

De manière générale, explique l'anthropologue Michael Tan, les conditions de vie des seniors philippins sont très difficiles car les filets de protection comme la sécurité sociale et les pensions de retraite laissent à désirer. "Mais c'est pire pour les hommes gays à cause de vulnérabilités exacerbées. Ils n'ont pas d'enfants vers lesquels se tourner même si certains d'entre eux soutiennent des neveux et nièces, et sont vulnérables à la violence", dit-il.

L'Eglise catholique, qui compte une large majorité de fidèles parmi les 105 millions de Philippins, conserve une grande influence sur la société et résiste des quatre fers à tous les projets de loi contre les discriminations, ajoute-t-il.

Ramon Busa hausse les épaules en évoquant les difficultés du quotidien et juge que ce dont le groupe a vraiment besoin, c'est d'un domicile fixe et permanent qui serait financé par un généreux donateur. Mais avec ou sans maison, les "Golden Gays" survivront, souligne-t-il. "On vit comme ça, au jour le jour. Mais on garde la tête haute, notre volonté de vivre. C'est vraiment difficile mais on n'a pas d'autre choix".

(Source + photo AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Géopolitique Trump annonce une campagne internationale pour la dépénalisation de l'homosexualité

Etats-Unis / Présidentielle L'offensive ou le profil bas; la difficile stratégie des démocrates face à Trump

Kenya Les gays s'en remettent à Dieu avant un jugement historique

Repères En Afrique sub-saharienne, l'homosexualité est largement criminalisée

Suède Un jeune homosexuel iranien menacé de renvoi en Iran

Cinéma / Pédophilie Seconde victoire judiciaire pour Grâce à Dieu qui sort en salles ce mercredi

Média gay Têtu, relancé l'an dernier, retrouve des couleurs selon éditeur

Etats-Unis Le gay friendly Bernie Sanders de nouveau candidat à l'élection présidentielle américaine

Polémique Martina Navratilova contre l'inclusion des athlètes transgenres féminines dans les compétitions

Japon Transgenre et mariée, l'insoluble équation

Mode Karl Lagerfeld est décédé à 85 ans

Agression sexuelle Une seconde plainte déposée contre le nonce apostolique en poste à Paris

Lyon Nouvelle action judiciaire contre la sortie du film de François Ozon Grâce à Dieu

Etats-Unis La police émet des doutes sur la véracité de l'attaque homophobe contre Jussie Smollett

Parents 1 et 2 Le texte sur l'école devrait évoluer à l'Assemblée

Allemagne Le gouvernement veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels

Pédophilie dans l'Eglise Le film de François Ozon Grâce à Dieu autorisé par la justice à sortir en salles

Eglise catholique Le représentant du pape en France accusé d'agression sexuelle sur un cadre de la mairie de Paris

Interview / Frédéric Martel La culture du secret sur l'homosexualité au Vatican permet de comprendre ses postures depuis 50 ans

Homoparenatlité Vives réactions à l'amendement Parent 1 / Parent 2

Mexique Le militant LGBT historique Oscar Cazorla tué à son domicile

Ligue du LOL Plus de 900 journalistes dénoncent une profession rongée par un sexisme systémique

Internet Le gouvernement dévoile son plan d'attaque contre le harcèlement en ligne

Justice Un an ferme pour l'auteur d'une violente agression homophobe à Lyon en 2017

Sexisme / Homophobie L'affaire Ligue du LOL pousse les écoles de journalisme à réagir

Lille L'École supérieure de journalisme ouvre une enquête interne suite à des chants homophobes d'étudiants

Japon Interdits de mariage, des couples homosexuels se rebellent

Indonésie Instagram ferme un compte narrant la vie d'un homosexuel musulman

Parents 1 et 2 L'Assemblée consacre l'homoparentalité dans les formulaires scolaires

Eglise catholique 80% des prêtres du Vatican sont homosexuels, affirme un livre-enquête

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish # 6 Six, sex & fun

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent février 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GRAISSE CRISCO
6.50 €
Voir l'offre pour GRAISSE CRISCO
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASTURBATEUR
85 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT MOULANT
49 €
Voir l'offre pour SHORT MOULANT
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
COCKRING AIR
19.80 €
Voir l'offre pour COCKRING AIR
chez RoB Paris
COCKRING T
39.60 €
Voir l'offre pour COCKRING T
chez RoB Paris
JOCKSTRAP PROMO
31.50 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP PROMO
chez RoB Paris