Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Dix moines radiés de la liste des électeurs du village de Fontgombault - Anti-mariage homo

Anti-mariage homo

Dix moines radiés de la liste des électeurs du village de Fontgombault

Le tribunal d'instance de Châteauroux a ordonné vendredi la radiation de la liste des électeurs de Fontgombault de dix moines de l'abbaye de ce village de l'Indre, à la demande de partisans de la laïcité qui ont fait valoir que ces moines n'y résidaient plus.

E-llico.com / Actus

Dix moines radiés de la liste des électeurs du village de Fontgombault
Anti-mariage homo

Mis en ligne le 14/02/2014

Tags

Fontgombault Mariage gay Moines

Le tribunal a estimé que les dix religieux demeurent désormais à l'abbaye Saint-Paul de Wisques dans le Pas-de-Calais et ne peuvent donc voter pour élire le prochain conseil municipal du village, a indiqué Me Michel Navion, avocat de ceux qui se désignent eux-mêmes comme "les indignés de Fongombault".

Ces citoyens avaient décidé de présenter une liste alternative aux municipales pour marquer leur indignation après une délibération du conseil municipal du village, le 24 octobre, condamnant le mariage homosexuel au nom d'une "loi naturelle".

Deux religieux siègent au conseil municipal de Fontgombault depuis une quarantaine d'années et plus de 60 moines figurent parmi les 258 électeurs inscrits de la commune.

Celle-ci vit depuis le XIe siècle dans l'ombre de son abbaye bénédictine, joyau de l'art roman et haut-lieu de la messe en latin chantée en grégorien.

"Le village est sous l'influence des moines", selon André Antigny, un technicien aéronautique retraité âgé de 62 ans qui, six ans après une première tentative infructueuse en solitaire, tente de nouveau de faire son entrée à la mairie avec dix autres "indignés".

A l'audience, le 4 février, Me Navion avait produit plusieurs publications, notamment sur le site internet de l'abbaye de Wisques, relatant "l'installation définitive" de ces moines bénédictins dans le Pas-de-Calais. Il avait également cité la mairie de Wisques qui faisait état de l'arrivée en octobre 2013 de douze religieux en provenance de Fontgombault.

"Seuls deux d'entre eux se sont inscrits sur les listes électorales à Wisques", avait-il relevé. Me Cyrille Dutheil de la Rochère, représentant les dix moines mis en cause avait fait valoir que les religieux n'étaient dans le Pas-de-Calais que "temporairement".

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

S.Mouche

Ici le reportage vidéo sur les Indignés de Fontgombault :
http://www.dailymotion.com/video/x1ahhxd_videovilles-les-indignes-les-moines-et-le-maire_news

A suivre et à relayer.

Jonierfan

Vous aurez du mal à faire croire que les rois, seigneurs et autres fin de race n'ont pas mis la main à la cassette pour aider les adorateurs de cette sectes à construire et décorer ces beaux bâtiments.

D'ailleurs une autre chose qui me choque. Un mec écrirait aujourd'hui les horreurs qui sont dans la bible, la coran ou bien la thora, il irait en prison.

Je ne comprends toujours pas non plus que l'on respecte des gens qui adorent et vénèrent un dieu responsable (selon eux) du plus grand crime de l'histoire de l'humanité.

Ceci dit en passant, si nous sommes condamnés à vivre ensemble il semble que beaucoup d'entre eux veulent nous imposer leur façon de vivre.

La guerre, ils l'ont déclarée!

SKYFOX PARIS

Hé non JONIERFAN, le roi n'a jamais financé des édifices religieux (sauf ceux réservés à son usage personnel)
Se sont les cathos qui finançaient par leur travail sur l'ouvrage et d'autres en monnaie sonnante et trébuchante pour le salut de leur âme.
Mais si tu possèdes des références contraire, je serai très heureux que tu me les fasses parvenir :-)
Seuls les responsables des lieux de culte (évêques ou curés) peuvent laisser à d'autres l'utilisation profane du lieu.
Je pense, sans avoir de jugement de valeur sur les positions des catholiques, que l'Etat ne peut spolier des particuliers ou autres sans indemniser. Sinon, c'est le régime soviétique...et malgré les destructions systématique des églises, ils ont tout reconstruit...
pourquoi pas une bonne guerre civile avec destruction des édifices religieux, massacres des cathos... facile à dire, mais pas facile à faire ! Ils ne se laisseront pas faire très facilement. Nous sommes condamnés à vivre ensemble :-)

wagner147

Voilà bien une action exemplaire. Utiliser le droit pour faire plier les bigots qui ne reconnaissent pas nos lois. Bravo aux Indignés et à Me Navion !

Jonierfan

Skyfox
L'église n'a pas financé tous les édifices, mais aussi l'Etat via le roi , via les impôts directs ou indirects, etc...

Ces lieux de culte devenu bien public ne peuvent rester à l'usage de certains et pas d'autres.

Il est temps de faire le ménage surtout à l'heure où des fachos cathos (pléonasme), viennent y distiller leur haine.

Perso j'en ai marre de laisser faire ces homophobes .

Il est temps de réagir comme au bon vieux temps d'act up!

Nous ne laisseront pas mener à l'abattoir. nous ne serons pas les juifs bouc émissaires du XXIème siècle !!

skyfox paris

Dans la loi de séparation, l'État prend tous les biens de l'église.
Couvent, abbaye, églises, cathédrales, presbytères, etc...
A charge pour lui d'entretenir ces bâtiments (clos et couverts) de loger le curé dans les paroisses...
l'État s'accaparait la totalité des biens, et en compensation en accordait l'usage aux catholiques.
A toutes fins utiles, l'État n'a jamais construit une église, mais ce sont les catholiques qui l'ont fait avec leurs deniers.
Quand Mitterand a nationalisé les banques et autres industries, les actionnaires ont été indemnisés..
L'État ne peut prendre, sans aucune contrepartie. Aujourd'hui, les catholiques sont heureux de cette conséquence de la Loi du père Combes.Elle évite aux catholiques de se saigner aux 4 veines pour entretenir les lieux de culte. :-)
Comme quoi, il y a toujours quelque chose de bon, même quand on pense que l'on vous faire du mal :-)

Jonierfan

il suffit riri de taper son nom dans google pour n'avoir aucun doute.

Ce mec a même un DEA en droit canonique.

Il semble qu'il reste encore des nostalgiques du bon vieux temps.

Not'bon maître, not'bon roi comme dirait Brel !!!

riri

Me de la Rochère avocat des moines,
comme ludovine de la rochère avocate
des réacs ?.....

Jonierfan

Il est temps de remettre sur la table la loi de 1905.
Il faut aussi faire un référendum pour savoir si l'Alsace /Moselle veulent conserver leur statut qui fait que des curés sont fonctionnaires de l'Etat.
En cas de réponse positive par les électeurs de ces deux départements, ils devront financer localement leur choix.

D'ailleurs je ne comprends que les églises et cathédrales propriétés de l'Etat soit "louées" gratuitement à des religieux.

Olivier

A Fontgombault il y a un sabbat de sorcières les nuits de pleine lune... ces sorcières sont inspirées par un moine ithyphallique transsexuel, et ensemble, ils préparent une décoction magique que chaque habitant est prié de boire à la veille d'une élection municipale. Les gens entrent en transe, se fanatisent, poussent des cris et se pourchassent à coup de balais. La nuit entière se passe en danses rituelles, en beuveries et en orgies. Les sorcières tapies dans l'ombre, ricanent. Un moine lubrique qui porte le masque de Copé invite les paroissiens à voter pour le diable. le lendemain les paroissiens de Fontgombault se présentent devant les urnes. Et ils votent pour ? pour ? pour ?

denis

Rassure-toi, Guy, chaque dimanche ils les retrouvent, leur sac à main, y foutent le feu et les balancent dans l'église... et font tousser les autres bigots !

guy

ce sont des hommes de dieu... et ils mentent... ce sont juste des bigots de cul béni en robe et sans sac à main ce qui est une faute de gout (coluche)

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Palamarès Les OUT d'or 2018 ont récompensé les personnalités engagées dans la visibilité LGBT

Grande-Bretagne Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre

Adoption Le département de Seine-maritime accusé de discrimination envers les couples homosexuels

Marketing Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT

Mexique Trois militants LGBT victimes du crime organisé

Associations GayLib se rallie au Mouvement radical

Télé / C8 Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna

Reportage Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras

Ukraine A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite

Fiertés LGBT 20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon

Terrorisme Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés

Ukraine Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes

Russie Le mondial de foot débute dans un pays fortement homophobe

Touraine Polémique autour de l'affiche de la Marche des fiertés de Tours

Espagne A peine nommé, le ministre gay de la Culture démissionne suite à une mise en cause dans une affaire fiscale

VIH Des militants de Aides protestent contre les expulsions d'étrangers séropositifs

Justice / Report Jean-Marie Le Pen hospitalisé le jour de son procès pour ses propos homophobes

Tunisie La Commission des libertés et de l'égalité préconise la dépénalisation de l'homosexualité

Révision des lois de bioéthique Une mission d'information va plancher sur la PMA à l'Assemblée

Lyon Prison ferme pour Moussa, demandeur d'asile guinéen militant à Aides

Réseaux sociaux 2 mois de prison avec sursis pour l’auteur de propos homophobes sur Facebook

Homophobie / Réseaux sociaux Elton John appelle au boycott de Facebook et Twitter

Enquête sur Lelandais Appels à témoins pour deux disparus, dont un homosexuel

Lyon La Gay Pride autorisée dans le Vieux-Lyon, une première depuis 2010

Fierté LGBT Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est

Italie Gay Pride à Rome où un ministre nie l'existence des familles homoparentales

Espagne Deux ministres ouvertement gay dans le nouveau gouvernement

Israël Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv

Portrait Zak, militant politique et LGBT algérien, poursuit ses combats en exil

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Sex store RoB... et plus encore !

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent juin 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASKULO
47.00 €
Voir l'offre pour MASKULO
chez RoB Paris
POPPERS
39.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Menstore
CELLBLOCK13
39.00 €
Voir l'offre pour CELLBLOCK13
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour AJAXX63
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
OXBALLS
8.50 €
Voir l'offre pour OXBALLS
chez RoB Paris
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
JUNGLE JUICE
15.00 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
FUCK MACHINE
499.00 €
Voir l'offre pour FUCK MACHINE
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
HARNAIS
129.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore