Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
 Avec la campagne électorale, recrudescence en 2016 des actes homophobes - Rapport SOS Homophobie 2017

Rapport SOS Homophobie 2017

Avec la campagne électorale, recrudescence en 2016 des actes homophobes

Les actes homophobes ont fortement augmenté en 2016, après deux années de baisse, affirme le rapport annuel de l'association SOS homophobie, qui attribue cette recrudescence à la multiplication des propos discriminants durant la campagne électorale.

E-llico.com / Actus

Avec la campagne électorale, recrudescence en 2016 des actes homophobes
Rapport SOS Homophobie 2017

Mis en ligne le 10/05/2017

Tags

SOS Homophobie Rapport 2017

"La haine envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT) persiste, s'amplifie et s'ancre toujours aussi profondément dans notre société", constate SOS homophobie, qui a enregistré 1.575 témoignages de victimes en 2016, contre 1.318 en 2015, soit une augmentation de 19,5%.

Après une forte hausse liée aux débats houleux sur le mariage pour tous, et un pic de 3.517 signalements en 2013, les actes homophobes étaient retombés en 2015 à leur niveau de 2009, celui d'une persistance de "l'homophobie ordinaire" selon l'association.

Mais durant "la préparation de la présidentielle", notamment la primaire de la droite, "le discours conservateur, de haine, a été beaucoup repris dans les médias", ce qui a "stimulé" les propos discriminatoires, analyse Joël Deumier, le président de SOS homophobie.

"Les arguments de la Manif pour tous ont été relayés par Sens commun", son émanation politique et l'un des principaux soutiens du candidat LR François Fillon, ce qui a "amplifié" leur diffusion dans "une partie de la droite", poursuit ce militant.

"A partir du moment où on alimente une réflexion sur les droits, on a des retours conservateurs d'une puissance considérable", a commenté Véronique Godet, la vice-présidente de SOS homophobie, pour qui la campagne électorale n'est toutefois qu'"un des éléments" qui a déclenché la parole homophobe.

L'ouverture du don du sang aux homosexuels en juillet ou le lancement en novembre d'une campagne de prévention du sida à destination de la communauté homosexuelle, qui montrait des hommes s'enlaçant, et que certaines mairies ont interdite, ont également servi de catalyseur, a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse.

Interrogée par l'AFP, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, a nié "tout propos, à l'écrit ou à l'oral, appelant à la haine". Selon elle, son mouvement "ne s'attaque pas aux personnes homosexuelles" mais à des "revendications de certaines associations LGBT". "On n'est pas responsable de ce que font 66 millions de Français", a-t-elle lancé.

Internet, "cet espace d'expression qui échappe à la législation censée l'encadrer", a ensuite servi de "défouloir" pour les homophobes, pointe le rapport. 22,5% des témoignages surviennent sur la toile, principal "contexte" de l'homophobie devant la famille (15%) et les lieux publics (14%) Sur Twitter, les hashtags "LesHomosexuelsDoiventDisparaitre et #EnsembleLuttonsContreLesPd sont notamment apparus.

Alors que 2016 a constitué une année "historique" pour les transgenres français, qui ont vu la procédure de changement d'état civil considérablement allégée - des preuves de leur stérilisation étaient auparavant requises -, les signalements d'actes transphobes ont presque doublé, passant à 121 contre 63 en 2015.

"Le coup de projecteur sur la question a permis de délier les langues", observe Joël Deumier. Selon lui, "les personnes trans se perçoivent beaucoup plus comme des victimes" dans un contexte où leur "visibilité est plus forte" et elles ressentent les discriminations de manière "beaucoup plus choquante" et "intolérable".

Le profil type de la victime est un homme (57% des signalements) vivant hors d'Ile-de-France (64%) et a entre 25 et 50 ans (63%). 45% des témoignages dénonçaient des insultes. Dans 13% des cas, il y avait eu agression physique.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Il serait bon que les enfants des écoles aient un cours obligatoire sur la discrimination: au point de vue historique et philosophique principalement. Il s'agirait d'expliquer ce que veut dire exactement ce mot que certains gamins, je m'en suis aperçu, ne connaissent absolument pas tant ils sont étrangers à la pensée critique. L'ignorance est abyssale, le raisonnement est limité. Il y a des choses que l'on croit entendues et qui, ainsi, restent incomprises. Je m'aperçois en ce moment, après avoir longtemps vécu à Paris ou être gay est plutôt un avantage, que, dans certaines villes de province, vivre ouvertement son homosexualité, dérange plus de gens qu'on le croit. Et quant aux hétéros de province (petite et moyenne ville) qui se disent gay-friendly en privé, ils redoutent généralement de trop s'afficher avec des LGBT revendiqués et visibles (au bon sens du mot). Il y a un gros travail de salubrité publique à entreprendre mais les politiques sont inaccessibles au sujet car vivant dans des cercles où disent-ils "l'homosexualité n'est PLUS un problème".

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Nouveau gouvernement SOS homophobie inquiète de certaines nominations

Islam / Homosexualité Deux Indonésiens ont subi des coups de canne sous les huées de la foule

Brésil Un homme-sirène barbu noie les préjugés homophobes dans la mer

Indonésie Arrestations en masse à une fête gay à Jarkarta

SOS Homophobie TPMP, c'est l'homophobie servie sur un plateau

Homophobie Pour sa première sortie de ministre, Flessel prône l'inclusion par le sport

Liban En privé, les LGBT libanais clôturent la première gay pride du monde arabe

Roumanie Gay pride à Bucarest sur fond de campagne contre les mariages homosexuels

Egalité Taïwan attend fébrilement un jugement historique sur le mariage gay

Bangladesh 27 personnes arrêtées pour homosexualité

Télévision Plus de 17.500 appels au CSA après une séquence homophobe d'Hanouna, les associations LGBT ulcérées

Gouvernement Les nouveaux ministres et les sujets LGBT, de Laura Flessel à Gérald Darmanin

TPMP / Homopobie SOS homophobie saisit le CSA après un nouveau dérapage d'Hanouna qui piège des homosexuels

Europe Le Parlement européen appelle la Tchétchénie à cesser de persécuter les homosexuels

Liban A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public

Homophobie Les meurtres homophobes ne cessent d'augmenter au Brésil

Familles homos En marche! veut la PMA pour toutes les femmes, selon son porte-parole

Ukraine Deux policiers blessés lors d'une manifestation LGBT

France La persécution des homosexuels en Tchétchénie au coeur de la journée internationale contre l'homophobie

Russie Manifestation à Saint-Pétersbourg pour soutenir la communauté LGBT en Tchétchénie

Tunisie Un collectif d'ONG appelle à dépénaliser l'homosexualité

Droits LGBT L'ILGA-Europe publie sa Rainbow Map 2017

Tchétchénie Trois associations LGBT déposent plainte devant la CPI pour génocide

WikiLeaks / Transgenre Chelsea Manning est sortie de prison

Journée mondiale contre l'homophobie L'homosexualité encore tabou au travail malgré une législation forte

Journée mondiale contre l'homophobie Un guide pratique du Défenseur des droits pour prévenir l'homophobie au travail

Indonésie Deux hommes condamnés à des coups de canne pour relations homosexuelles

Gouvernement Le nouveau Premier ministre ambivalent sur les droits LGBT

Justice Le parquet demande un procès pour dix protagonistes d'une'agression sexuelle dans l'équipe de gym des pompiers de Paris

Les précédentes Unes

précédent mai 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore