Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Des progrès compromis par l'épidémie de Covid-19 - Sida

Sida

Des progrès compromis par l'épidémie de Covid-19

Le nombre de morts liées au sida a continué de baisser l'an dernier et l'accès aux traitements s'améliore, mais l'épidémie de Covid-19 risque de mettre ces progrès à mal dans les mois à venir, avertit l'Onusida dans son rapport annuel.

E-llico.com / Santé / VIH

Des progrès compromis par l'épidémie de Covid-19
Sida

Mis en ligne le 07/07/2020

Tags

VIH Sida Covid-19

En 2019, 690.000 personnes dans le monde sont mortes de maladies liées au sida, contre 770.000 personnes en 2018. C'est entre deux et trois fois moins qu'au pic de l'épidémie en 2004 (1,7 million de morts). De même, la proportion de séropositifs qui ont accès aux traitements antirétroviraux ne cesse d'augmenter année après année. Deux-tiers des séropositifs dans le monde (25,4 millions sur 38) suivent désormais ces traitements, qui permettent de ne plus transmettre le virus du sida s'ils sont pris correctement.

C'est la plus haute proportion jamais atteinte, et c'est environ dix fois plus qu'au milieu des années 2000. Mais l'épidémie de Covid-19 risque de provoquer un retour en arrière, craint l'agence de l'ONU dédiée à la lutte contre le sida. "Selon les estimations d'une récente modélisation, une interruption totale de thérapie antirétrovirale pendant six mois pourrait entraîner plus de 500.000 morts supplémentaires de maladies opportunistes liées au sida (comme la tuberculose) en Afrique subsaharienne en 2020-2021", selon l'Onusida, qui avait déjà attiré l'attention sur ces estimations en mai, avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"À l'heure où la propagation du nouveau coronavirus menace de submerger les capacités du système de santé, alors que le confinement réduit les déplacements et place l'économie sous tension, les personnes vivant avec le VIH et les plus exposées au risque de le contracter subissent l'interruption des services de santé et de lutte contre le VIH", poursuit le texte. "Cette interruption pourrait empêcher la riposte mondiale au VIH d'atteindre ses engagements pour 2020", met en garde l'Onusida.

Cet objectif est résumé par la formule 90-90-90: que 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 90% de ces dernières soient sous traitement, et que parmi celles-ci, 90% aient une charge virale indétectable. En 2019, ces proportions se montaient respectivement à 81%, 82% et 88%, avec des disparités régionales. 

Pénuries de médicaments ? 

En outre, l'Onusida s'alarme des potentielles conséquences du confinement et des fermetures de frontières sur "la production et la distribution des médicaments". "On estime que le coût final des traitements antirétroviraux produits en Inde (où est fabriquée la majeure partie des médicaments génériques, ndlr) pourrait être de 10% à 25% plus élevé que leur prix normal", selon le rapport.

L'OMS a de son côté publié une enquête qui appuie ces craintes: elle montre que 73 pays estiment risquer une rupture de stocks d'antirétroviraux à cause de la pandémie de Covid-19. "Les résultats de cette enquête sont très inquiétants", a commenté dans un communiqué le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Nous ne pouvons pas laisser la pandémie de Covid-19 détruire les progrès si chèrement acquis" contre le sida, a-t-il poursuivi.

En 2019, quelque 1,7 million de nouvelles infections au virus du sida ont eu lieu dans le monde, soit une baisse de 23% depuis 2010. "Cela s'explique en grande partie par une diminution conséquente de 38% dans l'est et le sud de l'Afrique, mais dans le même temps, les infections au VIH ont augmenté de 72% en Europe de l'est et en Asie centrale, de 22% au Moyen-Orient et dans le nord de l'Afrique et de 21% en Amérique latine", souligne la directrice exécutive de l'Onusida, l'Ougandaise Winnie Byanyima. "Nous n'arriverons pas à atteindre nos objectifs pour 2020, réduire à moins de 500.000 le nombre de morts liés au sida et le nombre de nouvelles infections", déplore-t-elle.

Le rapport de l'Onusida est publié alors que s'est ouverte lundi la Conférence internationale sur le sida, organisée cette année à distance et via vidéo à cause de l'épidémie de Covid-19.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Agressions sexuelles Le conseiller de Paris Maxime Cochard et son compagnon accusés de viol par un jeune homme

Etats-Unis Biden nomme une responsable transgenre ministre adjointe de la Santé, une première

Assemblée nationale Les députés renforcent l'arsenal contre la haine en ligne

Parlement européen Renew Europe expulse un élu lituanien pour homophobie

Transgenres Le parquet de Paris requiert les assises pour le meurtre de Vanesa Campos

Cour européenne des droits de l'homme La Roumanie condamnée pour avoir refusé de reconnaître deux hommes trans sans chirurgie

Indonésie Un couple d'Américaines expulsé après avoir décrit Bali comme un paradis pour gays

Polémique Le Monde présente ses excuses après un dessin problématique évoquant l'inceste et les transgenres

Affaire Matzneff Après cinq mois d'absence, Christophe Girard de retour à la mairie de Paris

Statistiques Les mariages entre femmes ont dépassé les mariages entre hommes en 2020

Etats-Unis L'acteur X Matthew Camp dénonce l'incendie de sa maison comme un crime de haine homophobe

Dîner de la mode annulé Le Sidaction met aux enchères des lots d'exception pour la recherche

Projet de loi La PMA pour toutes de retour au Sénat

Propos homophobes La porte-parole de LREM Laetitia Avia visée par une enquête pour harcèlement moral

Transgenres Israël déclassifie enfin la transidentité des maladies mentales

Réseaux sociaux La Pologne veut instaurer une loi rendant illégale la censure des contenus haineux

Israël Un rabbin affirme que le vaccin contre le Covid-19 rend homosexuel

Affaire Duhamel Jack Lang regrette d'avoir défendu le consentement sexuel pour des mineurs de 13 ans

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris