Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Erika Hilton, noire, transsexuelle, élue de Sao Paulo - Brésil

Brésil

Erika Hilton, noire, transsexuelle, élue de Sao Paulo

"Le Brésil est un pays raciste, homophobe et transphobe, et moi je réunis tout ça dans mon corps", lance Erika Hilton, qui vient tout juste d’être élue conseillère municipale dans la métropole de Sao Paulo.

E-llico.com / Actus

Erika Hilton, noire, transsexuelle, élue de Sao Paulo
Brésil

Mis en ligne le 26/11/2020

Tags

Brésil Homophobie Erika Hilton

A 27 ans seulement, Erika Hilton, noire et transsexuelle, est la femme ayant recueilli le plus de voix au Brésil lors du premier tour des élections municipales du 15 novembre.

Sous l'étiquette du parti de gauche Psol, la transsexuelle élancée à la coupe afro est entrée dans le "top 10" des conseillers municipaux les mieux élus de tout le pays, dernière neuf hommes.

Son élection - la première d'une transsexuelle noire au conseil municipal de la capitale économique du Brésil - est le signe que le pays "avance contre le bolsonarisme, tout en restant "plein de paradoxes", dit-elle à l'AFP.

Car quelques jours après l'élection d'Erika Hilton, la mort brutale, jeudi dernier, d'un homme noir sous les coups des vigiles d'un supermarché Carrefour à Porto Alegre (sud) provoquait des manifestations antiracisme dans plusieurs villes du pays.

"Ce qu'on a vu à Porto Alegre est l’expression la plus ignoble du racisme structurel, du racisme institutionnel et de l’héritage au Brésil des pays esclavagistes", déclare-t-elle à l’AFP, après s’être exprimée lors d'une manifestation de quelques centaines de personnes.

Sur l’avenue principale de Sao Paulo, la Paulista, elle a levé le poing en signe de lutte et galvanisé la foule aux cris de "Les vies noires comptent", affichant une grande confiance en soi malgré son jeune âge.

Trajectoire chaotique 

Le jour où elle reçoit l’AFP à la mairie de la plus grande métropole du Brésil, elle entre pour la toute première fois dans l’hémicycle où se réussissent les conseillers municipaux de Sao Paulo.

Tout en parcourant la salle où elle prend quelques selfies, Erika Hilton, élégante dans un tailleur noir et blanc, raconte sa trajectoire chaotique.

Elevée dans une favela et mise à la porte de chez elle par sa famille très religieuse quand elle était adolescente, elle s’est prostituée et a vécu dans la rue pendant des années.

Lorsque sa mère décide finalement de la recontacter et de la soutenir, Erika Hilton entreprend des études et entre dans le militantisme pour défendre la cause des personnes noires et LGBT.

En 2018, elle est élue députée de l'Etat de Sao Paulo pour un mandat collectif réunissant plusieurs femmes de gauche, en même temps que le candidat ouvertement homophobe et raciste Jair Bolsonaro remporte la présidentielle.

Avec l’extrême droite au pouvoir, Erika Hilton se sent prise pour cible. Elle reçoit d’ailleurs de nombreuses menaces de mort, raconte-t-elle.

Deux ans plus tard, 294 candidats travestis et trans se présentent aux élections municipales et 30 viennent d'être élus, selon l’Association Nationale des Travestis et Transsexuels (ANTRA).

Erika Hilton veut croire que ce vote est "une gifle pour ce système politique" et une preuve que "le Brésil de 2018 n’est pas le Brésil de 2020".

"Ça avance lentement car il y a eu 388 années d’esclavagisme et après 140 ans de fausse abolition, on est encore en construction, en lutte pour notre humanité", dit-elle.

Malgré son aspiration au changement, Erika Hilton admet être encore angoissée par les menaces dont elle fait l’objet.

Son parcours et son profil ne sont pas sans rappeler ceux d’une autre conseillère municipale: Marielle Franco, élue de Rio de Janeiro, noire et lesbienne, assassinée en mars 2018.

"Je suis fière d’être comparée à elle mais j’ai peur que mon histoire se termine comme la sienne", avoue-t-elle.

Le Brésil est l'un des pays où l'on recense le plus de meurtres de transsexuels au monde, 124 en 2019.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Polémique Le Monde présente ses excuses après un dessin problématique évoquant l'inceste et les transgenres

Affaire Matzneff Après cinq mois d'absence, Christophe Girard de retour à la mairie de Paris

Statistiques Les mariages entre femmes ont dépassé les mariages entre hommes en 2020

Etats-Unis L'acteur X Matthew Camp dénonce l'incendie de sa maison comme un crime de haine homophobe

Dîner de la mode annulé Le Sidaction met aux enchères des lots d'exception pour la recherche

Projet de loi La PMA pour toutes de retour au Sénat

Propos homophobes La porte-parole de LREM Laetitia Avia visée par une enquête pour harcèlement moral

Transgenres Israël déclassifie enfin la transidentité des maladies mentales

Réseaux sociaux La Pologne veut instaurer une loi rendant illégale la censure des contenus haineux

Israël Un rabbin affirme que le vaccin contre le Covid-19 rend homosexuel

Affaire Duhamel Jack Lang regrette d'avoir défendu le consentement sexuel pour des mineurs de 13 ans

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Europe Un eurodéputé lituanien sommé de s'excuser après des propos homophobes

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réfugiés A Paris, une colocation pour des lesbiennes exilées en errance

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Grande-Bretagne / Attaque de Reading Le meurtrier de trois homosexuels condamné à la prison à perpétuité

Justice Le plasticien Claude Lévêque accusé de viols sur mineurs

Allemagne Un chancelier gay pour succéder à Angela Merkel ?

Blued Un ex-flic à la tête de la première appli gay de Chine

Saint-Chamond Un quadra victime d'un guet-apens homophobe

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris