Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil - Témoignages

Témoignages

Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil

Ilia a les traits tirés par la fatigue. Battu et torturé par des hommes en uniforme militaire, cet homosexuel a fui à Moscou où il vit la peur au ventre. "En Tchétchénie, j'avais le choix entre mentir ou mourir", résume-t-il.

E-llico.com / Actus

Homosexuel en Tchétchénie, c'est la mort ou l'exil
Témoignages

Mis en ligne le 19/04/2017

Tags

Fédération de Russie Tchétchénie Persécutions

Sur le même sujet

Washington s'alarme des persécutions d'homosexuels en Tchétchénie
International
Washington s'alarme des persécutions d'homosexuels en Tchétchénie
Les Affaires étrangères, Macron et Hamon réagissent aux persécutions anti-gays
Tchétchénie
Les Affaires étrangères, Macron et Hamon réagissent aux persécutions anti-gays
SOS homophobie interpelle les candidats sur la situation des homosexuels en Tchétchénie
Présidentielle
SOS homophobie interpelle les candidats sur la situation des homosexuels en Tchétchénie

A 20 ans, il se cache désormais dans une petite maison en brique rouge de la banlieue moscovite, qu'il partage avec cinq autres Tchétchènes ayant eux aussi quitté précipitamment la petite république musulmane du Caucase russe.

Tous refusent de révéler leur véritable identité par peur d'être identifiés et traqués. "Si un de mes proches apprend que je suis homosexuel, il n'hésitera pas une seconde à me tuer", explique l'un d'entre eux, Nortcho. "Et s'ils ne le font pas, alors ils se feront tuer pour ne pas avoir rétabli l'honneur de la famille."

Si la Russie montre régulièrement un visage homophobe, la question se pose avec une acuité encore plus grande en Tchétchénie, société conservatrice où l'homosexualité, considérée comme un tabou, est un crime passible de mort dans la majorité des familles.

Fin mars, une enquête du journal indépendant Novaïa Gazeta a suscité l'indignation. Le média, connu pour ses enquêtes critiques à l'égard de Ramzan Kadyrov, qui dirige d'une main de fer la république depuis dix ans, révèle que les homosexuels sont la cible des autorités locales.

Ces accusations sont d'autant plus prises au sérieux que ses milices, les "kadyrovtsi", sont accusés depuis des années par les défenseurs des droits de l'Homme d'exactions et d'enlèvements. Selon le journal, les autorités ont arrêté plus de 100 homosexuels et incité leurs familles à les tuer pour "laver leur honneur".

Toujours selon Novaïa Gazeta, au moins deux personnes ont été assassinées par leurs proches et une troisième est décédée des suites d'actes de tortures.

Interrogé sur les accusations de Novaïa Gazeta, le porte-parole de Ramzan Kadyrov élude le problème: il ne peut pas y avoir d'exactions contre les gays puisque ceux-ci "n'existent pas" en Tchétchénie.

La parution de l'enquête suscite également une vague d'indignation à l'étranger, dont celle de l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, qui s'est dite lundi "troublée" par ces informations. 

Sursis

A Moscou, la Ligue LGBT vient en aide aux Tchétchènes en fuite et reçoit "trois à quatre demandes d'aide par jour", selon Olga Baranova, responsable de l'antenne moscovite de cette ONG. Au total, près de vingt personnes en danger ont déjà été exfiltrées à Moscou, dit-elle.

Même s'il est à plus de 1.800 km de Grozny, Ilia continue de sursauter à chaque fois qu'une voiture s'approche de la maison, protégée par des grilles.

"En m'aidant, la Ligue m'a donné un sursis mais on finira par me retrouver", murmure-t-il. En octobre, il a été emmené dans un champ et battu par trois hommes en uniforme militaire. Une immense cicatrice balafre le bas de son visage. "Ils ont tout filmé. Ils m'ont dit que ça finirait sur les réseaux sociaux si je ne payais pas 200.000 roubles (3.350 euros). Je me suis endetté et j'ai payé", raconte-t-il, la voix nouée.

Il a ensuite fui pour Moscou. "Des militaires sont venus voir ma mère et lui ont révélé que je suis homosexuel", confie Ilia. "Je suis terrifié. Je n'ai pas réussi à dormir depuis que je suis parti de Grozny."

Z. a quitté la Tchétchénie il y a deux semaines. Lui non plus ne dort plus. La peur que sa femme et leur enfant découvrent son homosexualité le hante. En mars, il a été détenu "dans une prison non-officielle" pendant une semaine. "Il y avait d'autres homosexuels dans la cellule, certains avaient été battus", se souvient-il. "Quand ils m'ont relâché, j'ai compris que je devais partir au plus vite."

Tyrannie absolue

Pour Tania Lokchina, de l'ONG Human Rights Watch, "il suffirait d'un coup de fil du Kremlin à Ramzan Kadyrov pour que les arrestations cessent". Officiellement, une enquête a été ouverte lundi par le Parquet général. Mais les enquêteurs disent n'avoir reçu "aucune plainte officielle" de victime, selon la déléguée russe pour les droits de l'Homme Tatiana Moskalkova, citée par l'agence TASS.

"Imaginer que des personnes viennent témoigner sans garantie de sécurité est tout simplement impossible", s'indigne-t-elle. "Les personnes LGBT, déjà extrêmement vulnérables, doivent, en plus des autorités, craindre leurs propres familles", explique-t-elle.

Pour la journaliste de Novaïa Gazeta, Irina Gordienko, menacée de mort par le Grand Mufti tchétchène après son enquête, Ramzan Kadyrov exerce en Tchétchénie une "tyrannie absolue" avec l'accord tacite du Kremlin. "C'est là le coeur du problème: l'impunité des autorités tchétchènes", conclut-elle.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Quand il y a des persécutions religieuses exercées contre des minorités religieuses, les medias français montent au créneau et s'indignent. Ils font même de la surenchère avec le vatican en écho.. A commencer par la télévision ou M. Delamousse joue à plein son rôle .

Je suis dégouté de la frilosité ou plutôt l'hypocrisie immonde des rédactions parisiennes (principalement), pour qui la vie d'un Homosexuel de Tchétchénie ne peut pas avoir une importance comparable à celle d'un Arabe ou d'un Juif (selon les cas). Les Américains sont à cet égard beaucoup plus sains que les Français. Et M. Obama a souvent montré l'exemple à suivre.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Transgender Day of Remembrance SOS homophobie invite à commémorer la Journée du souvenir des personnes trans

Musique Le rappeur bisexuel Lil Peep est mort

Censure La Turquie interdit un festival du film LGBT allemand à Ankara

Zimbabwe Le dictateur homophobe Mugabe écarté par l'armée

Etude Plus de 4 millions de jeunes Américains sans-abri, dont une forte proportion de LGBT

Presse gay Le magazine Têtu de nouveau en difficulté

Eglise catholique Nouvelles révélations sur des abus sexuels sur des mineurs au Vatican

Cinéma Epouse moi mon pote cartonne au box-office malgré des critiques d'homophobie

Portrait Décès de Françoise Héritier, anthropologue engagée dans les débats de société

Officiel Les Australiens ont largement voté en faveur du mariage gay

USA / Sénatoriales Le candidat homophobe Roy Moore accusé d'abus sexuels sur des mineures

Californie Les manuels scolaires prennent désormais en compte les personnages historiques LGBT

Indonésie Quatre homosexuels sado-masochistes arrêtés et exhibés par la police

Tunisie Accueil enthousiaste pour un documentaire sur l'homosexualité

Prévention sida La justice donne tort au maire d'Aulnay, qui avait interdit des affiches montrant des homosexuels

Egypte Amnesty dénonce un projet de loi criminalisant l'homosexualité

Egalité / Langue Après l'éducation, l'écriture inclusive interroge aussi les médias

International La Thaïlande, havre de paix pour les touristes chinois homosexuels

Intersexes La justice allemande demande la légalisation d'un troisième genre

Droite Le président de Sens Commun démissionne après ses propos sur Marion Maréchal-Le Pen

Etats-Unis Kevin Spacey de nouveau accusé d’agression sexuelle pour des faits survenus en 2016

Sport Le footballeur américain gay Robbie Rogers met fin sa carrière

Journée contre le harcèlement scolaire SOS homophobie aux côtés des victimes

Bioéthique, PMA L'Eglise catholique affirme vouloir aborder les débats dans la sérénité, mais ferme la porte à la PMA et à l'euthanasie

Etats-Unis Une candidate transgenre élue en Virginie, une première aux USA

Australie Le sondage final sur le mariage gay prédit une forte victoire du Oui

Abus sexuels Le fils de Richard Dreyfuss accuse Kevin Spacey d'acte inapproprié

Sigle Comment le sigle LGBT+ a évolué

Extrême droite Florian Philippot ne veut plus abroger le mariage pour tous

Etats-Unis Un père tue son fils gay de 14 ans

Agenda LGBT

MonterDescendre

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Sex store RoB... et plus encore !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent novembre 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

T-SHIRT VERSATILE
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT VERSATILE
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
SHORT BACKLESS
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKLESS
chez VestiaireGay
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
BOTTES CUIR
399.00 €
Voir l'offre pour BOTTES CUIR
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
COMBINAISON
79.00 €
Voir l'offre pour COMBINAISON
chez VestiaireGay
LOT COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Mentoyz
LOT COCKRINGS
20.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JOCKSTRAP
49.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
SHORT BACKZIP
65.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKZIP
chez VestiaireGay
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore