Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui - Paris

Paris

Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui

Après avoir reçu une série de messages homophobes, Ian Brossat, adjoint PCF à la Mairie de Paris et élu du 18e arrondissement, a porté plainte contre leurs auteurs qui étaient appelés à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris le 11 janvier.

E-llico.com / Actus

Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui
Paris

Mis en ligne le 11/01/2017

Tags

Ian Brossat Twitter Homophobie Justice

Sur le même sujet

Prison avec sursis requise contre les auteurs de tweets homophobes adressés à Ian Brossat
Justice
Prison avec sursis requise contre les auteurs de tweets homophobes adressés à Ian Brossat

"Tu te fais enfiler comme un clebs, tu te crois normal sale mysogine ? Pas de respect pour ces choses indiforme [sic.], non humaine, 2 cerveaux dans le calbard… Jlaisse pas le pouvoir aux chiens. Elu pd pouvoir danger. Le jour où jte plie ta seule gueule de petite trainée, c’est avec mes mains."

Voilà le genre de message que Ian Brossat, adjoint PCF à la Mairie de Paris et élu ouvertement gay, a reçu pendant de deux ans environ sur son compte Twitter.

Des messages clairement homophobes contre les auteurs desquels il a décidé de porter plainte.

Deux personnes, un homme et une femme, identifiés par leur compte Twitter, ont ainsi appelées à comparaître mercredi après-midi devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour injures publiques à caractère homophobe.

Les deux accusés encourent une peine pouvant aller jusqu'à six mois de prison et 22.500 euros d'amende.

"Je souhaite que ce procès soit avant tout un signal. Car derrière les mots, il y a des gestes. On ne peut banaliser les insultes reçues sur les réseaux sociaux lorsqu’on sait que les agressions physiques sont également monnaie courante", a expliqué Ian Brossat dans un point de vue diffusé par le site de L'Obs. 

Il entend se battre "pour tous ceux qui, victimes d’insultes et d’agressions racistes ou homophobes, ne peuvent se défendre". 

"Au-delà de mon cas personnel, je souhaite que ce procès envoie un signal pour les centaines d’anonymes qui, sur les réseaux sociaux, ont reçu le même genre d’insultes et n’ont pas souhaité ou n’ont pas pu réagir. À ceux qui subissent, aujourd’hui encore - et mêmeen plein Paris - des menaces, des intimidations, des injures, des coups, des blessures. Que ces faits apportent un démenti cinglant à tous ceux qui veulent revenir sur le mariage pour tous, à ceux qui prétendent que l’homophobie appartient au passé, qu’elle n’existe plus et que les personnes LGBT devraient cesser de se plaindre et de revendiquer", écrit-il.

"Poursuivre les auteurs d’insultes ou d’agressions homophobes devant les tribunaux ne suffira pas à éradiquer la violence homophobe", relativise pourtant Ian Brossat. "Pour y arriver, donner plus de droits aux LGBT et aux couples est une nécessité. Lancer une réelle politique de lutte contre les discriminations, à l’échelle nationale, est indispensable. Car sur ce sujet comme sur tous les autres, si nous reculons, c’est la haine qui avance".

Le parquet a requis mercredi deux et trois mois de prison avec sursis contre les deux auteurs des tweets. Jugement le 22 février.

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

La notoriété de Ian Brossat, et son accès aux grands medias, doivent l'engager à défendre les droits de milliers d'homosexuel(le)s qui sont harcelé(e)s quotidiennement sur les réseaux sociaux.

La "tolérance" du discours hétérosexuel "mainstream" vis à vis des violences verbales faites aux homosexuels est insupportable. Si les magistrats pouvaient enfin faire preuve de responsabilité dans l'application des lois, les choses pourraient commencer à changer. A quoi bon des lois pour défendre les minorités si elles ne s'appliquent dans les faits qu'aux minorités religieuses et ethniques, et pratiquement jamais, dans leur rigueur, pour défendre les LGBT ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Maison Blanche Donald Trump blague sur le fait que son vice-président veut pendre tous les gays

Sport Une joueuse transgenre interdite de ligue féminine de football australien

Grande-Bretagne Les médecins invités à demander l’orientation sexuelle de leurs patients

Elections législatives L'Autriche vers une coalition droite/extrême droite, menace pour les droits LGBT

Interview TF1 Macron maintient le flou sur la légalisation de la PMA pour les couples de femmes

Maroc Le ministre marocain des droits de l'homme qualifie les homosexuels d'ordures

Haute-Savoie Une bande de jeunes visaient des homosexuels avec une carabine 22 long rifle

Paris Bruno Julliard annonce la création d'un centre d'archives LGBT en 2020

Etats-Unis La Maison Blanche retire son soutien au Stonewall Inn comme Monument national

Campagne anti-PMA Ne laissons pas la haine à nouveau envahir les rues !, met en garde l'APGL

Droite Sens Commun fait un appel du pied à Marion Maréchal-Le Pen

Kosovo Première gay pride dans les rues de Pristina

Transgenres La Grèce autorise le changement de sexe à partir de 15 ans

Etats-Unis La Cour suprême va auditionner le boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage gay

Dubaï Un Britannique menacé de prison pour avoir effleuré un homme à la taille dans un bar

Allemagne Première adoption par un couple homosexuel à Berlin

Campagne La Manif pour tous compare des enfants nés de PMA à des légumes OGM

Transgenres Le pape François rejette les opérations de réassignation de genre

Participation à un meeting anti-LGBT L'ingratitude de l'élu républicain Steve Scalise à l'égard de la policière lesbienne qui lui a sauvé la vie

Etats-Unis Les transgenres ne sont plus protégés au travail par la loi anti-discrimination

France Un millier d'infractions anti-LGBT ont été enregistrées par la police ou la gendarmerie en 2016

Religion Présumés moribonds, les cathos de gauche bougent encore

Italie / Cinéma Le réalisateur Sebastiano Riso victime d'une agression homophobe

Droits de l'Homme / ONU Les Etats-Unis s'opposent à une résolution sur l'abolition de la peine de mort pour homosexualité

Grande-Bretagne L'homosexualité reste taboue dans le football britannique

Genre Les associations LGBT dénoncent un bus de la honte circulant à Paris

Egypte Les médias et les religieux soutiennent la chasse à l'homme policière contre les gays

Royaume-Uni L'Eglise anglicane sanctionne sa branche écossaise qui reconnaît le mariage gay

Agenda LGBT

MonterDescendre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Sex store RoB... et plus encore !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Sex store en ligne Découvrez Menstore.com !

Les précédentes Unes

précédent octobre 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

BLOUSON PERFECTO
695.00 €
Voir l'offre pour BLOUSON PERFECTO
chez RoB Paris
LOT COCKRINGS
16.00 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Menstore
JOCKSTRAP ROUGE
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ROUGE
chez VestiaireGay
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Mentoyz
SPRAY ANAL
19.50 €
Voir l'offre pour SPRAY ANAL
chez RoB Paris
LOT POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT POPPERS
chez Menstore
JOCKSLIP
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSLIP
chez VestiaireGay
LOT COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez Mentoyz
SUCEURS TETONS
15.00 €
Voir l'offre pour SUCEURS TETONS
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
SHORT X-TENSION
52.00 €
Voir l'offre pour SHORT X-TENSION
chez VestiaireGay
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
COCKRING
25.00 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
DEBARDEUR
35.00 €
Voir l'offre pour DEBARDEUR
chez VestiaireGay
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
CAGE CHASTETE
84.00 €
Voir l'offre pour CAGE CHASTETE
chez RoB Paris
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Menstore