Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Interdiction d'un festival accusé de <I>célébrer</I> l'homosexualité  - Ouganda

Ouganda

Interdiction d'un festival accusé de célébrer l'homosexualité

Les autorités ougandaises ont annoncé mardi l'interdiction d'un des plus importants festivals de musique électronique d'Afrique de l'Est: elles estiment qu'il promeut le sexe, l'homosexualité et d'autres pratiques qualifiées d'immorales, ce dont se défendent les organisateurs.

E-llico.com / Actus

Interdiction d'un festival accusé de célébrer l'homosexualité
Ouganda

Mis en ligne le 05/09/2018

Tags

Ouganda Nyege Nyege

Le principal sponsor de l'événement, le groupe de télécoms MTN Ouganda, a pourtant assuré sur les réseaux sociaux que "la fête aurait bien lieu". "Après avoir passé en revue tous les faits (...), l'événement a été annulé", a écrit dans un communiqué le ministre ougandais de l'Ethique, Simon Lokodo, expliquant que cette décision avait été prise au terme d'une réunion avec notamment le ministre de l'Intérieur, le chef de l'armée et le chef de la police.

Le festival, prévu du 6 au 9 septembre à Jinja, une ville du sud-est de ce pays notoirement homophobe, "a été compromis pour permettre la célébration de l'homosexualité et du mouvement LGBT, entre autres, ainsi que le recrutement des jeunes pour ce genre de pratiques", a-t-il ajouté.

Cité sur le compte Twitter du service de communication du gouvernement ougandais, Simon Lokodo a affirmé qu'"il y aurait de la nudité et de la sexualité à toute heure, il y aura du sexe pratiqué ouvertement".

Proche de la vénération du diable

"Nous n'accepterons pas de perdre notre morale, l'homosexualité ne sera pas acceptée", a-t-il indiqué, soutenant que le festival "est proche de la vénération du diable et donc inacceptable". "Le nom même du festival est provocateur, il signifie 'sexe, sexe'", a poursuivi le ministre selon lequel quelque 10.000 personnes étaient attendues au festival, dont de nombreux touristes étrangers, et évoquant la présence au festival d'alcool et de drogues interdites .

En langue luganda, "Nyege Nyege" signifie le "besoin irrésistible de danser", mais l'expression a une connotation sexuelle dans d'autres langues de la région.

"Les étrangers ne viendront pas en Ouganda pour le sexe (...), nous allons sauver l'image de ce pays", a assuré Simon Lokodo, devenu une des figures emblématiques de l'actuel gouvernement ougandais en multipliant les sorties médiatiques musclées contre l'homosexualité en particulier et tout ce qu'il juge immoral en général.

Contre-nature

Sur son site internet, Nyege Nyege se définit comme un festival de musique privilégiant la musique "underground", revendiquant ses racines africaines et défendant des valeurs telles que "la paix, le respect et la joie abondante".

Derrick Debru, un des organisateurs de l'événement, a déclaré à l'AFP "ne pas savoir exactement ce qui va se passer". "Il y a des gens qui ont emprunté de l'argent pour monter certains des 30 étals" qui vendront notamment de la nourriture au festival. "Je connais des gens qui ont pris des vacances", a-t-il ajouté, soulignant que de nombreux hôtels de Jinja affichent complet depuis un bon moment.

Concernant les accusations du ministre Lokodo, Derrick Debru a évoqué "une mauvaise interprétation des faits". "C'est la quatrième fois que nous accueillons le festival, et s'il y avait la moindre activité illégale, (...), le gouvernement n'aurait pas pu manquer de détecter un problème".

"Pour les gays, l'Ouganda n'est pas une destination logique pour promouvoir l'homosexualité puisqu'ils peuvent le faire librement dans leur pays, c'est comme faire du ski à Mombasa", une ville située au Kenya sur les bords de l'océan Indien, a-t-il par ailleurs ironisé.

L'homophobie est répandue en Ouganda, où les relations dites "contre nature" sont passibles de la détention à perpétuité depuis une loi datant de la colonisation britannique. Harcèlement et intimidations sont le quotidien des homosexuels dans ce pays où se développe un christianisme évangélique particulièrement véhément à l'égard du mouvement LGBT.

L'Ouganda avait adopté en décembre 2013 une nouvelle législation réprimant notamment la "promotion de l'homosexualité" et rendant obligatoire la dénonciation des homosexuels. Mais cette loi, qui avait déclenché un tollé international, avait été annulée pour vice de forme par la Cour constitutionnelle en août 2014.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Football La ministre des Sports insiste sur la possibilité d'interrompre les matches en cas d'homophobie

Football Contre l'évidence, les supporters lensois nie le caractère homophobe de leurs insultes

Brunei Une coalition internationale dénonce la peine de mort pour homosexualité

Football La justice ouvre une enquête après des injures homophobes lors du match Lens-Valenciennes

Etats-Unis La Cour suprême refuse d'examiner le recours d'un condamné à mort gay

Russie Une transgenre remporte une victoire surprise devant la justice

Villejuif Un jeune gay se tue en cherchant à échapper à son agresseur

Asie En Corée du Sud, les soldats gays menacés de triple peine

USA / Présidentielle Pete Buttigieg, star montante des démocrates, a lancé officiellement sa candidature

Vatican L'analyse de Benoît XVI sur la pédophilie dans l'église sous une pluie de critiques

Justice Deux mineurs qui dépouillaient des homosexuels rencontrés sur Grindr mis en examen

Réseaux sociaux Agnès Cerighelli poursuivie par Aides et SOS homophobie pour ses propos homophobes

Eglise catholique Pour Benoît XVI, les scandales de pédophilie s'expliquent par la révolution sexuelle des années 60

Viol présumé Pierre Palmade mis hors de cause après sa garde à vue

Rugby L’Australie renvoie son joueur star Israel Folau après de nouveaux propos homophobes

Lapidation des homosexuels Le chef de la diplomatie britannique annule un évènement au Dorchester

USA / Présidentielle Pete Buttigieg a évoqué les conditions de son coming out dans un discours

Visibilité Têtu lance un forum pour les LGBT en entreprise

Transphobie Un homme jugé le 22 mai pour l'agression de Julia

Parentalité Les enfants nés de GPA doivent avoir deux parents légaux, selon la CEDH

Outing Le fils du sultan de Brunei serait gay selon le blogueur Perez Hilton

Etude 4 homosexuels sur 10 n'indiquent pas leur orientation sexuelle à leur médecin

Agression de Julia Rassemblement à Paris, un suspect de nouveau interpellé

Etats-Unis Taylor Swift fait un don de 113.000 dollars à une organisation LGBT du Tennessee

Transgenres Julia, agressée à Paris, sort la transphobie de l'ombre

International L'Eglise sollicitée pour condamner la criminalisation de l'homosexualité

Pays-Bas L’Église catholique gênée par le coming out d’un prêtre

Homophobie d'Etat Effrayée par la charia, la communauté LGBT de Brunei pense au départ

Sidaction 2019 4,5 millions d'euros de promesses de dons, en hausse par rapport à 2018

Religion Les Mormons autorisent le baptême des enfants de couples homosexuels

Les précédentes Unes

précédent avril 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
JOCKSTRAP
26 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris