Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Interdits de mariage, des couples homosexuels se rebellent - Japon

Japon

Interdits de mariage, des couples homosexuels se rebellent

Chizuka Oe et Yoko Ogawa vivent ensemble depuis 25 ans. Mais en tentant de faire officialiser leur union par un acte de mariage dans une mairie d'arrondissement de Tokyo, elles savaient d'avance qu'elles essuieraient une fin de non-recevoir.

E-llico.com / Actus

Interdits de mariage, des couples homosexuels se rebellent
Japon

Mis en ligne le 13/02/2019

Tags

Japon Mariage gay

"On nous a signifié que notre union ne pouvait être reconnue parce que nous étions deux femmes", explique Yoko Ogawa, à la sortie de l'hôtel de ville du quartier de Nakano, dans l'ouest de Tokyo.

"Plusieurs couples hétérosexuels à côté de nous ont soumis leurs documents de mariage sans aucun problème. Mais nous, on a patienté là, en vain".

Cette absence de reconnaissance pèse sur la vie quotidienne des deux femmes (photo).

Aux funérailles de la mère de Yoko Ogawa, des proches ont regardé sa compagne d'un mauvais oeil. "Ils ne savaient rien d'elle et m'ont demandé qui elle était ? J'étais fatiguée et triste de devoir expliquer que nous étions un couple de lesbiennes, tout comme un couple hétérosexuel ordinaire".

Pour elle, c'est certain, "s'il existait un système juridique de mariage entre personnes de même sexe, cela aurait été plus facile". Le couple envisage désormais un recours en justice.

Anticonstitutionnel

A l'instar d'une douzaine de couples homosexuels, Yoko Ogawa et Chizuka Oe devaient engager le jour de la Saint-Valentin (14 février) des poursuites pour discrimination, dans le but de forcer le gouvernement à reconnaître le mariage homosexuel.

"Pourquoi n'avons-nous même pas le choix de nous marier ou non ?", questionne Yoko Ogawa.

Les plaignants, cinq couples de femmes et huit couples d'hommes, espèrent être indemnisés pour s'être vu refuser les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Ils entendent aussi remettre en cause le sens donné au passage de la Constitution japonaise qui précise que "le mariage ne peut être conclu que sur la base de l'accord de personnes des deux sexes".

Pour le gouvernement actuel (comme pour les précédents depuis l'entrée en vigueur de la Loi fondamentale en 1947), cela signifie que le mariage entre personnes du même sexe n'est "pas prévu", ni dans la Constitution, ni dans le code civil.

Mais pour les avocats des plaignants et d'autres experts juridiques, rien dans l'article 24 de la Constitution n'interdit le mariage entre deux personnes de même sexe. Selon eux, la formulation de 1947 vise uniquement à garantir que chacun des époux est consentant, afin de prévenir les mariages forcés, sans le consentement de la femme.

Ces défenseurs du mariage pour tous considèrent au contraire, par la voix d'Akiyoshi Miwa, avocat des plaignants, que c'est la non-adoption d'une loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe qui est anticonstitutionnel, car elle viole le principe selon lequel "tous les citoyens sont égaux devant la loi". 

Certificats symboliques

Le Japon et l'Italie sont les deux seuls pays du G7 à ne pas reconnaître le mariage homosexuel, Rome autorisant toutefois depuis 2016 l'union civile entre personnes de même sexe.

Historiquement pourtant, la société nippone était plutôt tolérante vis-à-vis de l'homosexualité, comme en attestent des documents évoquant des samouraïs entretenant des relations avec des hommes. L'homosexualité est aussi un des thèmes évoqués dans les estampes (ukiyoe).

Mais, après la restauration de l'empereur Meiji, en 1868, à mesure que le Japon s'ouvrait à la culture étrangère, s'industrialisait et se modernisait, se diffusaient aussi les préjugés occidentaux contre l'homosexualité. Et ils ont la vie dure, principalement dans la frange nationaliste.

L'année dernière, une parlementaire du Parti Libéral-démocrate (PLD) de Shinzo Abe a choqué les minorités sexuelles LGBT en les qualifiant d'individus "improductifs" car "ne pouvant pas avoir d'enfants".

Ces commentaires et d'autres ont outré au-delà des milieux homosexuels, mais le débat reste encore au milieu du gué, bien que des autorités locales et entreprises se montrent plus clémentes ces dernières années.

Depuis 2015, l'arrondissement de Shibuya à Tokyo d'abord, et d'autres ensuite, délivrent des certificats symboliques aux couples de même sexe, afin de leur faciliter certaines démarches administratives.

Ce document a par exemple permis a Yoko Ogawa de signer, au même titre qu'un membre de la famille, des formulaires lorsque sa compagne Chizuka Oe a été hospitalisée l'année dernière. Mais la portée de ces certificats reste très limitée.

Outre que seules quelques localités les proposent, ils "ne confèrent pas les mêmes droits et avantages légaux qu'un acte de mariage (héritage, autorité parentale, etc.)", souligne Takako Uesugi, un autre avocat des plaignants.

Un étranger en couple homosexuel avec un Japonais ne peut pas demander de visa de conjoint contrairement aux non-Japonais mariés avec une personne de nationalité nippone. "Ce que nous voulons vraiment, c'est une décision de justice selon laquelle la non-reconnaissance du mariage homosexuel est inconstitutionnelle", insiste son collègue Miwa.

Rédaction / photo avec AFP

 

> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Estonie Les minorités préoccupées par des discussions de coalition avec l'extrême droite

Etats-Unis 80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités

Homophobie À Lyon, une bande de filles agresse un couple de femmes

Gilets jaunes La plaque commémorative dédiée au policier gay Xavier Jugelé vandalisée

Homophobie Trois jeunes en détention pour une tentative de meurtre homophobe à Drancy

Réseaux sociaux La chute de Tumblr après l'interdiction du porno

International Le premier ministre gay irlandais rencontre Mike Pence accompagné de son petit ami

USA L'acteur Jussie Smollett plaide non coupable de fausse plainte

Brésil Hommages à l'élue homosexuelle Marielle Franco, un an après son assassinat

Réparations L'Allemagne indemnise les personnes ayant fait l'objet d'une enquête en vertu de lois anti-gay

Sondage Une majorité d'Américains soutient la loi contre la discrimination des personnes LGBT

Eglise catholique Le cardinal homophobe George Pell condamné à six ans de prison pour pédophilie

Homophobie L'Ecole de journalisme de Lille renforce ses mesures contre le harcèlement après des chants homophobes

Interview / Presse Bilal Hassani raconte pourquoi il a longtemps été refusé par les maisons de disques

Affaire WikiLeaks Chelsea Manning de nouveau en prison pour refus de témoignage

Brésil 2 policiers arrêtés pour l'assassinat de la militante LGBT Marielle Franco

Egypte Une détenue transgenre risque des mauvais traitements

PMA Le projet de loi en Conseil des ministres avant l'été, selon Agnès Buzyn

PMA pour toutes Tribune de parlementaires LREM contre le sexisme et l'homophobie avec Agnès Thill en ligne de mire

Etats-Unis Le 1er mariage gay officialisé cinq décennies plus tard

Eglise catholique Barbarin, ou la chute d'un prélat ultra conservateur

Brésil Jair Bolsonaro publie une vidéo de golden shower pour discréditer les gays et le carnaval

Eglise catholique / Pédophilie Condamné à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation, Mgr Barbarin annonce sa démission

Malaisie Le ministre malaisien du tourisme affirme que les homosexuels n'existent pas dans son pays

Elections municipales Mounir Mahjoubi (LREM) officialise sa candidature aux municipales à Paris

Tourisme LGBT Le guide Spartacus publie son classement 2019 des destinations les plus gay-friendly

Internet Larcher appelle à une reconquête des réseaux sociaux, parfois déversoir de haines

Etats-Unis Le pâtissier homophobe et l'Etat du Colorado signent la trêve

Historique Le sida en dix grandes dates

Sida Deuxième cas mondial de rémission d'un patient atteint du VIH

Agenda LGBT

MonterDescendre

Anniversaire RoB Paris : 14 ans de plaisir fetish

Paris Fetish # 6 Six, sex & fun

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent mars 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

POPPERS FIST
15 €
Voir l'offre pour POPPERS FIST
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE GAZ
45 €
Voir l'offre pour MASQUE GAZ
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
JUNGLE JUICE
27 €
Voir l'offre pour JUNGLE JUICE
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris