Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La Tchétchénie se rêve en destination touristique  - Insécurité / Homophobie

Insécurité / Homophobie

La Tchétchénie se rêve en destination touristique

Dévastée par deux guerres contre le gouvernement central de Moscou, minée par une intense guérilla contre la rébellion islamiste, au coeur d'un scandale de persécutions contre les homosexuels ces derniers mois, la Tchétchénie rêve de faire table rase du passé et de sa mauvaise réputation pour attirer les touristes.

E-llico.com / Actus

La Tchétchénie se rêve en destination touristique
Insécurité / Homophobie

Mis en ligne le 30/07/2017

Tags

Tchétchénie Russie Persécutions Droits humains

Dans la nuit de Grozny, une immense fontaine s'illumine et ses jets d'eau dansent au son de la voix de Céline Dion. "Notre fontaine est plus belle que celle de Las Vegas !", assure à des journalistes le maire de la capitale tchétchène.

Invités sous prétexte d'un entretien exclusif avec le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, dont les forces de sécurité sont accusées d'exactions, une dizaine de journalistes étrangers, dont l'AFP, ont finalement été embarqués à leurs corps défendant dans un voyage de presse consacré aux "atouts touristiques" de la petite république du Caucase russe.

L'entretien, lui, n'a pas eu lieu. "Ces derniers temps, des personnes ont fait courir des mensonges sur notre république, assurant qu'on torture les gays, qu'on viole les droits de l'Homme ou qu'il est dangereux de venir ici. C'est absolument faux, et nous allons vous montrer que les touristes sont les bienvenus", assure le ministre tchétchène de l'Information, Djamboulat Oumarov.

Dévastée par deux guerres contre le gouvernement central de Moscou, minée jusqu'à récemment par une intense guérilla contre le mouvement de rébellion islamiste de l'Emirat du Caucase, la Tchétchénie rêve de faire table rase du passé et de sa mauvaise réputation pour attirer les touristes.

"Nous nous sommes fixés l'objectif de transformer la Tchétchénie en l'une des principales destinations touristiques du pays (en allusion à la Fédération de Russie, ndlr). Et nous allons réussir", a déclaré en janvier Ramzan Kadyrov sur son compte Instagram.

D'après le comité local pour le Tourisme, plus de 100.000 touristes ont visité la région en 2016. Des chiffres invérifiables, mais qui donnent la mesure de l'ambition des autorités tchétchènes, qui bénéficient d'un large soutien financier du Kremlin.

"Nous construisons de nombreux hôtels et zones de loisirs, nous développons le tourisme à grande échelle", affirme à l'AFP Dagmara Issakova, représentante du comité tchétchène pour le Tourisme.

"Nous nous préparons à satisfaire tous les 'caprices' des touristes", promet-elle.

Présence policière

Pour Mouslim Khoutchiïev, le maire de Grozny, qu'importe la vingtaine de policiers et militaires déployés pour assurer sa sécurité près de la fontaine, la Tchétchénie est maintenant "une région sûre, où les touristes du monde entier peuvent venir se reposer".

Très présentes et lourdement armées, les forces de sécurité tchétchènes semblent toujours aux aguets. En décembre 2014, des combats entre rebelles et forces de l'ordre dans le centre de Grozny avaient fait une vingtaine de morts, dont dix rebelles.

"Il y a beaucoup de police dans les rues, rien ne peut nous arriver", assure à l'AFP Tatiana Teplova. Venue de Moscou avec sa famille pour visiter la capitale tchétchène, l'institutrice de 49 ans a cependant décidé de "ne pas aller dans les montagnes pour ne pas prendre de risques".

Des groupes de rebelles islamistes sont toujours actifs dans les montagnes de Tchétchénie. La semaine dernière, le ministère tchétchène de l'Intérieur a annoncé avoir tué seize islamistes au cours des six derniers mois.

Nadia Alionova, 53 ans, touriste également venue de Moscou, s'est pour sa part dite "agréablement surprise" par la ville. "Mon frère a été militaire en Tchétchénie pendant la deuxième guerre et quand il a su que je venais y passer trois jours, il m'a dit: 'tu es folle, tu vas te faire tuer'", confie-t-elle.

Une façade

A l'ombre d'un parasol, Koka, septuagénaire au visage avenant, a installé un étal avec des souvenirs de Grozny. "Il n'y a personne, je ne vends presque rien", se plaint-elle. "A quoi ils servent, leurs hôtels vides ? Pourquoi (les autorités) ne construisent-elles pas plutôt des usines pour que mes fils y travaillent ?", tempête-t-elle. "Tout cela n'est qu'une façade, les touristes ne voient pas la réalité, ils ne voient pas ce que nous vivons."

Aux yeux d'Ibraguim, étudiant en sciences politiques réfugié à Berlin depuis le début de la deuxième guerre et revenu à Grozny pour les vacances, "cette histoire de développement du tourisme, c'est pour faire plaisir aux Russes".

Les autorités tchétchènes "veulent montrer que tout va bien ici et que tout est sous contrôle", affirme-t-il. "C'est encore plus important pour elles maintenant, à cause du scandale" sur la persécution des homosexuels en Tchétchénie, ajoute-t-il.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Il faudrait créer un comité de boycott des états voyous homophobes qui abritent des gouvernements criminels et corrompus. Les LGBT maitrisent beaucoup de relais de communication dans le monde, et nous avons une influence politique qu'il faut utiliser à fond. "Les plus petits gestes mènent à de grandes choses et une poignée d'hommes peut changer le monde", c'est ce que disait en substance André Gide, notre ancêtre gay, qui fut un des premiers à rejeter l'ex Russie (URSS) qui était déjà, à l'époque (sous Staline), le tombeau des Droits humains.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Anniversaire Le tragique conte de fée de Diana

Etats-Unis Des militaires transgenres poursuivent Trump en justice

Football Des millions de licenciés,des homos invisibles

Israël La Cour suprême favorable à la GPA pour les couples homosexuels

Nigeria 40 personnes accusées d'homosexualité traduites en justice

Népal Une marche des fiertés pour l'égalité des droits des homosexuels à Katmandou

Russie Un journaliste homosexuel, en attente d'expulsion vers l'Ouzbékistan, tente de s'automutiler

Presse Edward Enninful, premier homme, noir et gay, aux commandes du Vogue britannique

Israël Empoignade entre fils de Premiers ministres pour une crotte de chien

Israël Des milliers de personnes à la Gay Pride de Jérusalem

Homophobie Europe 1 mise en demeure par le CSA pour un sketch de Canteloup

Football La FFF soutient les Gay Games

Homophobie dans le sport Mise en garde du CSA à Canal+ pour diffusion d'un chant de supporters de foot homophobe

Insécurité / Homophobie La Tchétchénie se rêve en destination touristique

Namibie Première Gay Pride à Windhoek

Fêtes de Bayonne Pour la 1re fois, prévention contre les agissements sexistes et homophobes

Etats-Unis Donald Trump interdit aux transgenres de servir dans l'armée américaine

Traitement préventif contre le sida Mylan lance un générique en France

Portrait Cyril Hanouna, le roi scandaleux du PAF

Homophobie Le patron du CSA croit aux vertus pédagogiques des sanctions contre Hanouna

Canular homophobe d'Hanouna Le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros à C8

Syrie / Irak Une mystérieuse unité de combattants LGBT contre Daesh baptisée TQILA

Conférence internationale de Paris Pour une harmonisation de l’accès à la PrEP en Europe

Prévention sida L'éventail des moyens de prévention s'élargit

VIH / Prévention La PrEP efficace même en cas de prise moins fréquente

Loi de confiance dans la vie publique L'Assemblée étend les sanctions pour les élus coupables d'actes ou propos homophobes

Etude Un vaccin expérimental donne des résultats encourageants

End AIDS Une initiative lancée pour mieux coordonner les efforts contre le sida

Sida Critiqué pour son absence à l'ouverture de la conférence de Paris, Emmanuel Macron reçoit des associations

Buzz Donald Trump a-t-il fait une blague homophobe au sujet du président Macron?

Recherche La conférence sida lance un appel au maintien de l'aide financière américaine

Les précédentes Unes

précédent août 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

Shopping

PLUG CONNECTE
119.00 €
Voir l'offre pour PLUG CONNECTE
chez RoB Paris
GUIDE 2017
18.99 €
Voir l'offre pour GUIDE 2017
chez Menstore
POPPERS
8.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Mentoyz
COCKRING MASTER
59.00 €
Voir l'offre pour COCKRING MASTER
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
65.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
CHRONO ERECT
19.90 €
Voir l'offre pour CHRONO ERECT
chez Menstore
MASTURBATEUR
23.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
JOCKSTRAP
45.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
SPERM OPTIMIZER
16.00 €
Voir l'offre pour SPERM OPTIMIZER
chez Menstore
POMPE A TETONS
36.00 €
Voir l'offre pour POMPE A TETONS
chez Mentoyz
CEINTURON EN CUIR
45.00 €
Voir l'offre pour CEINTURON EN CUIR
chez RoB Paris
SHORT
95.00 €
Voir l'offre pour SHORT
chez VestiaireGay
PLUG COLT
28.00 €
Voir l'offre pour PLUG COLT
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
JOCKSTRAP BLANC
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP BLANC
chez VestiaireGay
SHORT SPANDEX
51.00 €
Voir l'offre pour SHORT SPANDEX
chez RoB Paris
POMPE ROOKIE
19.00 €
Voir l'offre pour POMPE ROOKIE
chez Menstore