Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le gay friendly Bernie Sanders de nouveau candidat à l'élection présidentielle américaine  - Etats-Unis

Etats-Unis

Le gay friendly Bernie Sanders de nouveau candidat à l'élection présidentielle américaine

Le sénateur indépendant Bernie Sanders, candidat malheureux aux primaires de 2016 face à Hillary Clinton, a annoncé mardi briguer à nouveau l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine de 2020 et s'en est pris, avec force, à Donald Trump.

E-llico.com / Actus

Le gay friendly Bernie Sanders de nouveau candidat à l'élection présidentielle américaine
Etats-Unis

Mis en ligne le 19/02/2019

Tags

Etat-Unis Présidentielle Parti démocrate Bernie Sanders

Bernie Sanders, 77 ans, est l'un des favoris parmi la dizaine de candidats qui se sont déjà lancés dans la course démocrate pour déloger Donald Trump de la Maison Blanche.

Le natif de Brooklyn, aux idées nettement marquées à gauche, qui assume l'étiquette "socialiste", a attaqué férocement le président américain en annonçant sa candidature.

Donald Trump est un "menteur pathologique", a tancé ce pourfendeur de Wall Street. "C'est un raciste, un sexiste, un homophobe, un xénophobe, quelqu'un qui grappille des gains politiques à bon marché en tentant de s'en prendre aux minorités, souvent des immigrants sans papiers", a tonné Bernie Sanders lors d'un entretien avec une radio du Vermont, Etat du nord-est du pays dont il est élu.

"Nous avons besoin d'un président qui comprend que le changement climatique est réel, est une menace existentielle pour notre pays et pour notre planète", a également lancé Bernie Sanders dans une vidéo annonçant sa candidature.

Une attaque frontale contre le président républicain, climato-sceptique, qui a retiré les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

Sur cette vidéo longue d'une dizaine de minutes, très formelle, Bernie Sanders, face caméra, insiste: "Notre campagne n'a pas pour seul objectif de battre Donald Trump, le président le plus dangereux dans l'histoire moderne américaine", promet-il. Et le septuagénaire d'appeler à transformer le "pays et créer un gouvernement basé sur les principes de justice économique, sociale, raciale et environnementale".

"Nous allons gagner"

"Nous allons gagner", a assuré l'ancien maire de la ville de Burlington, dans le Vermont, à la chaîne CBS dans un entretien diffusé mardi. Lorsqu'il s'était présenté aux primaires démocrates en 2016, Bernie Sanders faisait figure d'"outsider", avant de tenir la dragée haute à Hillary Clinton. Celle-ci l'avait finalement emporté, avant d'être battue par Donald Trump.

La campagne de Bernie Sanders avait suscité un engouement important, notamment auprès des jeunes, avec des idées, vues à l'époque comme radicales mais aujourd'hui défendues par d'autres démocrates, comme la benjamine du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez, ancienne de la campagne Sanders de 2016 et bon nombre de candidats actuels à la primaire.

La course est longue et sinueuse vers le 1.600 Pennsylvania Avenue à Washington. Et le paysage politique américain a été profondément bouleversé avec un nombre record de femmes élues au Congrès en novembre dernier et une liste déjà très longue de prétendants à la Maison Blanche côté démocrate.

La popularité des idées progressistes de ce "démocrate socialiste" appelant au renouvellement des élites risque de se heurter à son profil, un septuagénaire blanc, déjà candidat en 2016.

Certains militants du mouvement #MeToo avaient même condamné d'avance sa candidature, après que certaines des employées de sa campagne 2016 eurent indiqué avoir été sexuellement harcelées par des collègues plus âgés.

La candidature d'un autre poids lourd, Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, est également attendue.

Rédaction avec AFP


> Publicité <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Taïwan Le Parlement légalise le mariage gay, une première en Asie

Hongrie Tollé après des propos homophobes du président du Parlement

Chiffres Les infractions homophobes ont augmenté de 30% en un an

PMA pour toutes Edouard Philippe confirme qu'un texte sera présenté avant les vacances d'été

Eglise catholique Le nonce apostolique accusé d’agressions sexuelles sur de jeunes hommes a été entendu par la police

Situation des personnes LGBT La France régresse au classement Rainbow Europe 2019

Rapport 2019 2018, année noire pour les personnes LGBT, selon SOS homophobie

Football Brassards arc-en-ciel, signalement de dérapages: la LFP annonce un plan d'action contre l'homophobie

International Israël monte le son avec l'Eurovision malgré les appels au boycott

Internet Le propriétaire chinois de Grindr va revendre l'appli sous pression des Etats-Unis

Théâtre La machine de Turing triomphe aux Molières

Homophobie Les agresseurs homophobes sont de jeunes hommes agissant en groupe

Brunei La charia ne criminalise pas les personnes selon leur identité sexuelle, soutient un ministre

Bangladesh Huit islamistes accusés du meurtre de deux militants gay

Cuba La police interrompt une marche non-autorisée pour les droits des LGBT

Londres Le métro bannit les publicités de onze pays homophobes

Grande-Bretagne / Irlande Le sandwich LGBT de Marks & Spencer fait polémique

Brésil Bolsonaro se défend d'être raciste ou homophobe

Sondage La plupart des électeurs ne croient pas que les États-Unis sont prêts pour un président gay

Hong Kong Un pasteur philippin défend le mariage gay devant la justice hongkongaise

Chanson Madonna célèbre les 50 ans de Stonewall avec I Rise

Homophobie Un suspect interpellé après l'agression d'un responsable de Stop Homophobie

Homophobie Un dîner en hommage à Bolsonaro à New York perd plusieurs sponsors

Lapidation des homosexuels Brunei renonce à la peine de mort en cas d'homosexualité et d'adultère

Homophobie dans le sport L'Equipe Magazine fait sa Une sur deux sportifs qui s'embrassent

Etats-Unis Avec la Maison Blanche en vue, le couple Buttigieg secoue déjà l'Amérique

Homophobie Les Pays-Bas interdisent la venue d'un pasteur américain anti-gay

Paris / Municipales Ian Brossat porte plainte contre Campion pour injures homophobes

Réseaux sociaux Facebook bannit des personnalités aux propos haineux

Sport / Intersexe Caster Semenya devra limiter son taux de testostérone

Les précédentes Unes

précédent mai 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SHORT CAMO
79 €
Voir l'offre pour SHORT CAMO
chez RoB Paris
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris