Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le meilleur acteur sera-t-il une actrice ? Le débat fait rage à Berlin - Cinéma

Cinéma

Le meilleur acteur sera-t-il une actrice ? Le débat fait rage à Berlin

Et si le meilleur acteur était une femme, ou la meilleure actrice un homme ? Le festival du film de Berlin bouscule le monde du cinéma en substituant un prix d'interprétation "non-genré", au nom de l'égalité.

E-llico.com / Culture / Médias

Le meilleur acteur sera-t-il une actrice ? Le débat fait rage à Berlin
Cinéma

Mis en ligne le 05/03/2021

Tags

Cinéma Berlinale Prix non-genré

La Berlinale remet ses convoités "Ours" vendredi. Traditionnellement, le jury élit un meilleur acteur et une meilleure actrice, qui obtiennent chacun un Ours d'Argent. Mais cette année, le festival, qui se veut en pointe dans la lutte contre les discriminations et les stéréotypes de genre, sujets brûlants dans l'industrie mondiale du cinéma post-#MeToo, renverse la table.

"Pour la première fois, les prix seront définis d'une façon neutre par rapport au genre", avec un simple "Ours d'argent de la meilleure interprétation" et un "Ours d'argent du meilleur personnage secondaire", ont annoncé les organisateurs.

En matière de cinéma, le seul prix qui "distingue entre les sexes (était) le prix d'interprétation", a expliqué à l'AFP Mariette Rissenbeek, co-directrice de la Berlinale. "Nous pensons pouvoir faire avancer les débats sur l'égalité (...) Et nous prenons en compte aussi les personnes qui ne veulent pas se voir assigner un genre".

"Acte politique"

La décision a été saluée par plusieurs réalisateurs ou interprètes de la compétition. Pour la réalisatrice libanaise Joana Hadjithomas, "c'est un acte symbolique politique fort, de dire 'un acteur, c'est un acteur', ce n'est pas son genre qui détermine" sa valeur. Pour son homologue japonais Ryusuke Hamaguchi, ce nouveau prix "reflète l'essence du cinéma", qui en tant qu'art ne fait pas de distinction "en fonction du genre". "Cela permet d'ouvrir aussi la porte à un débat plus large, notamment la question de qui doit jouer les rôles de lesbiennes, gays, etc...", renchérit l'actrice allemande Maren Eggert.

L'annonce, faite par la Berlinale dès la mi-2020, avait été remarquée par des personnalités du cinéma, en pointe dans le combat pour l'égalité de genre, comme la Britannique Tilda Swinton. Ou l'actrice australienne Cate Blanchett, interrogée par l'AFP à la Mostra de Venise: "une bonne performance est une bonne performance, quelle que soit l'orientation sexuelle ou la personne qui l'accomplit".

Pour autant, le jury de la biennale qu'elle présidait alors en était resté aux traditionnelles "Coupes Volpi" masculine et féminine. Car la décision berlinoise n'a pas fait tâche d'huile, ni dans les grands festivals, ni aux Oscars, Golden Globes et autres César.

Historiquement, les prix ont de tout temps distingué acteurs et actrices, depuis la Mostra de 1932, tout premier festival, où le public a voté pour l'acteur et l'actrice qui lui avait le plus plu, souligne la chercheuse Christel Taillibert. "Tous les grands festivals internationaux ont repris cette matrice", précise-t-elle. Un prix non genré, "cela permet de se distinguer au niveau médiatique, ça permet de faire parler de la Berlinale, même si c'est un peu vain du point de vue de l'art", juge-t-elle.

"Bonnes intentions" 

"Il existe des opinions différentes sur les prix 'non-genrés' et nous respectons ces différents points de vue", prend soin de souligner Mme Rissenbeek. Car en matière d'égalité hommes-femmes, certains redoutent même une décision contre-productive, qui pourrait aboutir à récompenser davantage d'hommes...

"L'enfer est pavé de bonnes intentions", prévient l'historienne du 7e art Geneviève Scellier, fondatrice du site "Genre et cinéma": "le problème de fond est que les rôles masculins sont plus intéressants", plus nombreux et plus présents à l'écran "que les rôles féminins". "Les acteurs peuvent donc davantage montrer leurs talents que les actrices".

Le prix non-genré de la Berlinale relève du "politiquement correct", estime même le syndicat des acteurs et actrices allemands, qui plaide pour "d'abord rendre plus visibles" les femmes. Tout comme l'association allemande Pro Quote qui milite pour une égale répartition des rôles au cinéma, pour l'heure accordé selon elle à 70% aux hommes. "Il faut d'abord défendre la visibilité des femmes au cinéma et atteindre l'égalité", argumente l'une de ses membres, l'agente Chun Mei Tan. "Ce n'est qu'alors que l'on pourra parler d'introduire des prix non-genrés".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Mémoire Le Mémorial de la Shoah explore la persécution des homosexuels en Europe sous le nazisme

Isère Quatre hommes condamnés à la prison après l'agression d’un couple gay

Turquie Les avocats de Fabien Azoulay rapportent les mauvais traitements subis en prison par leur client

Droite / LR Soutien de Xavier Bertrand, Guillaume Peltier dénonce une soumission à la tyrannie des minorités

Allemagne Un islamiste en procès pour un meurtre homophobe

Toulouse Le parquet général soutient une femme transgenre qui demande à être reconnue comme mère

Russie Début du procès pour pornographie d'une militante féministe et LGBT

Turquie Fabien Azoulay, gay condamné pour du GBL, demande son transfèrement en France

Suisse Les opposants au mariage gay obtiennent l'organisation d'un référendum

USA / Droits LGBT Biden fait un premier pas vers une réforme de la Cour suprême

Irlande L'ex Premier ministre gay contraint de quitter son domicile après des menaces de mort homophobes

International Amnesty de plus en plus préoccupée par la situation des LGBT face au Covid

Russie Poutine renforce l'interdiction du mariage gay

Homophobie Lancement d'une consultation citoyenne sur les discriminations

Ecosse Une ancienne star du porno gay candidat d'un parti d'extrême droite homophobe

Etats-Unis L'Arkansas, premier Etat américain à interdire une transition médicale aux mineurs transgenres

Israël L'entrée de députés homophobes au Parlement inquiète la communauté LGBT

Allemagne / Foot Un entraîneur du Hertha Berlin limogé pour des propos homophobes

Montpellier Une plainte pour viol déposée contre l'ex-président du Refuge

Etats-Unis Une star de la NBA écope de 50.000 dollars d'amende, pour ses insultes homophobes

Autriche Contre la doctrine du Vatican, le drapeau arc-en-ciel au fronton d'églises autrichiennes

Russie La présidente de la chambre haute du Parlement s'emporte contre la candidate gay-friendly à l'Eurovision

Mondial-2022 Toni Kroos critique ouvertement le Qatar sur les droits humains et LGBT

Chine Le voguing, la danse LGBTQ qui fait divaguer la jeunesse chinoise

Turquie L'abandon d'un traité protégeant les femmes, au nom de la lutte contre l'homosexualité, provoque une onde de choc

Turquie Une brute homophobe arrêtée après une violente agression

Asie Un militant pour les droits des homosexuels agressé en Ouzbékistan

Maroc / Agression sexuelle Nouveau report du procès d'un journaliste, appels à sa libération

Sidaction 2021 Ne laissons pas le Sida reprendre du terrain, souligne Emmanuel Macron

Sidaction 2021 Près de 4,5 millions d'euros de promesses de dons

Les précédentes Unes

précédent avril 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris