Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le sexe non simulé n'entraînera plus d'interdiction automatique des films aux mineurs - Cinéma

Cinéma

Le sexe non simulé n'entraînera plus d'interdiction automatique des films aux mineurs

Les films contenant des scènes de "sexe non simulé" ne seront plus automatiquement interdits aux moins de 18 ans, selon un décret modifiant les critères de classification des films publié jeudi au Journal Officiel.

E-llico.com / Culture / Médias

Le sexe non simulé n'entraînera plus d'interdiction automatique des films aux mineurs
Cinéma

Mis en ligne le 09/02/2017

Tags

Cinéma Censure

Ce décret entend adapter les textes après une série de procédures en justice engagées par l'association Promouvoir, proche des catholiques traditionalistes, afin de relever l'âge autorisé pour voir des films comme "Love" ou "La Vie d'Adèle".

Il modifie un article du code du cinéma qui entraîne aujourd'hui une interdiction automatique d'un film aux mineurs lorsque celui-ci "comporte des scènes de sexe non simulées ou de très grande violence".

Cette mention sera désormais supprimée, afin de redonner plus de liberté d'appréciation à la commission de classification des films du Centre national du cinéma (CNC), chargée de donner des avis.

Le texte indique désormais que la mesure de classification devra être "proportionnée aux exigences tenant à la protection de l'enfance et de la jeunesse, au regard de la sensibilité et du développement de la personnalité propres à chaque âge, et au respect de la dignité humaine".

Le décret prévoit aussi que "lorsque l'oeuvre ou le document comporte des scènes de sexe ou de grande violence qui sont de nature, en particulier par leur accumulation, à troubler gravement la sensibilité des mineurs, à présenter la violence sous un jour favorable ou à la banaliser", le visa d'exploitation doit s'accompagner d'une interdiction aux moins de 18 ans, avec ou sans classement "X".

Dans ce cas, "le parti pris esthétique ou le procédé narratif sur lequel repose l'oeuvre ou le document peut justifier que le visa d'exploitation ne soit accompagné" que d'une interdiction aux moins de 18 ans sans classement "X".

Outre la classification "X" pour les films pornographiques (qui limite leur diffusion aux salles spécialisées), un film peut être interdit aux moins de 18 ans, aux moins de 16 ans ou aux moins de 12 ans, ces interdictions pouvant être assorties d'un avertissement.

Après les procédures ayant visé "Love" ou "La Vie d'Adèle", la ministre de la Culture avait demandé un rapport à Jean-François Mary, ancien président de la commission de classification, remis en février 2016. La ministre de la Culture Audrey Azoulay avait alors annoncé cette modification des critères d'interdiction des films afin de "conforter" les avis de la commission de classification.

Dans un second article, le décret prévoit que la cour administrative d'appel de Paris est désormais compétente "en premier et dernier ressort" en cas de recours dans ce domaine, afin de simplifier les procédures et d'en réduire les délais. Les parties conserveront cependant la possibilité de se pourvoir en cassation auprès du Conseil d'Etat.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

JMG

"Se pourvoir en cassation auprès du Conseil d'Etat."

J'aimerais qu'on m'expliquât. Quand on se pourvoit en cassation, c'est devant la Cour de cassation, pas devant le Conseil d'Etat.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Enquête Le chemsex se développe partout en Europe chez les homosexuels

Soins funéraires aux séropositifs La fin d'une discrimination post-mortem

Touche Pas à mon Poste Dans le viseur du CSA et des annonceurs, Hanouna promet des garde-fous

VIH / Discrimination L'interdiction des soins funéraires des séropositifs a été levée

Etats-Unis Le gouverneur transphobe du Texas piégé par une photo avec une militante transgenre

Canular homophobe de Hanouna Les dirigeants de Canal+ entendus par le CSA dans une ambiance glaciale

Assemblée nationale Le député LREM Olivier Serva, contesté pour ses propos homophobes, élu président de la délégation Outre-mer

Etude Prevagay Les comportements à risque demeurent préoccupants chez les jeunes gays

Canular homophobe de Hanouna A la place de l'animateur, Yannick Bolloré aurait fait une pause

Etats-Unis Trystan, homme transgenre de 34 ans, a accouché d'un petit garçon

Russie Pour le président tchétchène, les gays sont le démon, ce ne sont pas des hommes

Corée du Sud Des dizaines de milliers de personnes à la Gay Pride de Séoul

Haïti La cascade de Saut-d'Eau, asile pour la communauté LGBT

Royaume-Uni Un jeune vendeur refuse de renoncer à se maquiller sur son lieu de travail

Repères Le mariage gay légalisé dans plus d'une vingtaine de pays

Ile de Malte Le Parlement maltais adopte le mariage pour les couples homosexuels

Corée du Sud Samedi tendu à Séoul entre gay pride et rassemblement homophobe

Russie Un ballet évoquant l'homosexualité de Noureev censuré au Bolchoï

Tchétchénie Exécutions de masse au cours d'une nuit sanglante à Grozny

Dérapages d'Hanouna Vincent Bolloré réclame 13 millions d'euros au CSA

Grande-Bretagne Nouvelle enquête sur le scandale de sang contaminé par le VIH et l'hépatite C

Homoparentalité L’ouverture de la PMA débattue en 2018, selon la ministre de la Santé

Justice Un médecin de Cherbourg suspendu pour six mois après des propos sur les handicapés et les homosexuels

Brésil Une branlette de vestiaire de foot qui ne passe pas inaperçue

Cyclisme Un ancien champion du Tour de France fait son coming out transgenre

Royaume-Uni L'Église d'Angleterre va accueillir les personnes transgenres

VIH Une première au Brésil, les tests du sida en vente dans les pharmacies

Ile-de-France La Région IDF vote à l'unanimité pour une région sans Sida

Reportage Au nom de l'égalité, des femmes réclament la PMA pour toutes en France

Londres Le maire met en place un plan pour stopper les fermetures d'établissements LGBT

Les précédentes Unes

précédent juillet 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

PLUG CONNECTE
119.00 €
Voir l'offre pour PLUG CONNECTE
chez RoB Paris
GUIDE 2017
18.99 €
Voir l'offre pour GUIDE 2017
chez Menstore
POPPERS
8.00 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez Mentoyz
COCKRING MASTER
59.00 €
Voir l'offre pour COCKRING MASTER
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
65.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
CHRONO ERECT
19.90 €
Voir l'offre pour CHRONO ERECT
chez Menstore
MASTURBATEUR
23.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
T-SHIRT AJAXX63
35.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT AJAXX63
chez RoB Paris
JOCKSTRAP
45.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez VestiaireGay
SPERM OPTIMIZER
16.00 €
Voir l'offre pour SPERM OPTIMIZER
chez Menstore
POMPE A TETONS
36.00 €
Voir l'offre pour POMPE A TETONS
chez Mentoyz
CEINTURON EN CUIR
45.00 €
Voir l'offre pour CEINTURON EN CUIR
chez RoB Paris
SHORT
95.00 €
Voir l'offre pour SHORT
chez VestiaireGay
PLUG COLT
28.00 €
Voir l'offre pour PLUG COLT
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
JOCKSTRAP BLANC
39.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP BLANC
chez VestiaireGay
SHORT SPANDEX
51.00 €
Voir l'offre pour SHORT SPANDEX
chez RoB Paris
POMPE ROOKIE
19.00 €
Voir l'offre pour POMPE ROOKIE
chez Menstore