Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Remous à la tête d'Act up après <I>120 battements par minute</I> - Associations / Sida

Associations / Sida

Remous à la tête d'Act up après 120 battements par minute

L'ancienne équipe dirigeante d'Act-Up Paris a quitté ses fonctions samedi, déplorant la "transition brutale" liée au succès du film "120 battements par minute", qui a amené vers l'association de lutte contre le sida une nouvelle génération de "militants politisés".

E-llico.com / Actus

Remous à la tête d'Act up après 120 battements par minute
Associations / Sida

Mis en ligne le 01/04/2018

Tags

Act Up Paris

Depuis le succès du film couronné aux Césars, l'association, en perte de vitesse depuis plusieurs années et même un temps placée en redressement judiciaire en 2014, a vu "une vague de nouvelles arrivées" avec notamment "de jeunes militants déjà politisés et expérimentés dans d'autres luttes, notamment antiracistes", écrit l'équipe démissionnaire dans un communiqué.

Ceux-ci "détournent et exploitent l'outil d'Act-Up, en se servant de son historique, pour mettre en avant d'autres luttes", affirment les deux anciens coprésidents, Rémy Hamai et Mikaël Zenouda, et l'ancien vice-président Xavier Coeur-Jolly, en déplorant que le travail d'expertise soit "relégué au dernier plan" au profit "du commentaire permanent de la critique spectacle". 

"Ecoeurés au point de démissionner" par les "insultes" et les "dépréciations gratuites", les anciens responsables ont été remplacés lors d'une assemblée générale extraordinaire samedi par une nouvelle équipe élue, "dont deux personnes arrivées depuis trois semaines", ajoute leur communiqué, qui dénonce "toute forme d'entrisme politique" et de "violence revendiquée".

Les deux nouveaux vice-présidents sont Fabrice Clouzeau et Marc-Antoine Bartoli.

La décision a provoqué des réactions contrastées sur les réseaux sociaux, où certains ont rappelé le mode d'action spectaculaire qui était la signature d'Act-up dans les années 1990 (préservatif géant sur l'obélisque de la Concorde à Paris, jets de faux sang ou de vraies cendres de militants...)

"La lutte contre le sida a toujours été profondément politique. C'est aberrant, surtout venant d'Act up", estime un internaute sur twitter, tandis qu'un autre affirme: "Act-Up Paris est une association de gauche", ce que le conseil d'administration sortant, "dépolitisé", ne "comprend pas".

Ce dimanche, la nouvelle direction a publié son communiqué, réaffirmant son "engagement dans la lutte contre le sida". "Act Up-Paris se bat toujours", affirment les nouveaux dirigeants, en réponse à la phrase "Où lutterons-nous maintenant contre le sida? Certainement plus à Act-Up Paris" qui introduisait le texte de l'équipe démissionnaire.

Elle dénonce "la campagne de calomnies" de l'équipe démissionnaire. 

Déjà moribonde, Act Up pourrait bien ne pas se relever de cette énième crise consécutive à un regain de popularité qui semble être monté à la tête de certains activistes. 

(Avec AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

calinssm

Ici comme à la SNCF on se régale de la bagarre entre Staliniens et Trostkystes..

Y a-t-il un journaliste d'une TV ou Radio avec la force ou la possibilité d'interroger M.Mélenchon ou l'ineffable M.Corbières sur le noyautage d'Act UP..

SWIII

Act Up débordée sur son aile gauche... :-/ !!!? WTF...

La seule question à poser sur ce week-end "drama queen" (de tous côtés): est-ce qu'en A.G. de l'assos les statuts et la démocratie interne ont-ils été respectés (votes...) OUI ou NON?

Act Up a toujours été de gauche (contre Le Pen, contre Chirac, contre Pasqua, contre Sarkozy...), n'en déplaise à certain.e.s qui veulent ré écrire l'histoire (récente). Même si de très rares membres (Yves M. et Dominique P., pour les "connaisseur.se.s") penchaient parfois assez à droite, sans trop la ramener sur leur vote. IL y a aussi eu une période très "anarcho-libertaire" assez stérile.
Certain.e.s ex de Act Up ont d'ailleurs même été ensuite candidat.e.s voire élu.e.s (de gauche: Verts/EELV, , PCF, PS...), comme Emmanuelle Cosse par exemple.

La VERITE est plus simple: l'association, fragile et trop endettée, n'est hélas plus que l'ombre d'elle-même depuis environ 15 ans. Il est vrai que la sida, en France et en Europe du moins, a beaucoup changé (multi thérapies...), la mortalité ayant chuté de de 90%!

Et depuis presque 1 an, ses "dirigeants" sortants disent partout (interviews) qu'ils tournent à 15 ou 25 personnes. Pas de quoi pavoiser, même à vouloir survivre sur l'image "tragique" (cf de nombreux LGBT morts) mais "glorieuse" (actions choc et lobbying...). Le film "120 battements par minute" sur les années 90, au pire de l'épidémie, a donc refait "de la pub" pour l'assos, l'a remise un peu "à la mode". Car depuis des années, on compte leurs rares actions ou campagnes signifiantes ou mobilisatrices sur les doigts d'une main... Contesté mais consulté, le co fondateur Didier Lestrade a déjà écrit maintes fois qu'à ses yeux Act Up devrait se dissoudre. L'assos fait trop souvent cavalier seul, vit pas mal sur sa réputation (ancienne), reste trop peu portée sur le travail entre associations LGBT variées et peut s'estimer heureuse d'avoir encore un local et un salarié... D'autant que son "bébé" conçu avec la mécène homo Pierre Bergé, le magazine "Têtu" est mort, comme le mécène lui même...

Avec le succès et "buzz" autour du film, il est normal que quelques dizaines de gens soient venus ou revenus, voir ce qui s'y passait à présent. A moins de vouloir transformer un groupe en petit clan fermé...

Qui se souvient d'une action marquante de Act Up contre le FN, récemment? Personne. Quand on est FAIBLE, d'avoir des responsables faibles, peu audibles (qui connait la tête et la voix des 4 ou 5 derniers présidents ? bien peu de gens, d'ailleurs même leur "audience" sur facebook et twitter est très basse!) voire peu crédibles... Il est fréquent, quand on est bas, d'attirer aussi un peu "n'importe qui" voire "n'importe quoi"...
Il y a eu des "pas de deux" (pas forcément interrompu pour tout le monde dans l'association), via une conception un peu particulière de la lutte contre les racismes, avec des gens du CCIF et du Parti des Indigènes de la République (PIR), pas franchement des gens pro LGBT à la base et dans leurs propos... On a même aussi eu vent avec une gêne immense cet automne, venu de l'autre extrême, d'un nouveau membre surpris dans des vidéos très douteuses, un cas étouffé/exfiltré avec discrétion... Le malaise était déjà là. La crise ne demandait qu'à éclater.

Certains, ces derniers mois, on aussi cherché à "se placer" (n'hésitant pas à se voir en futurs salariés), sur le centre d'archives LGBT prévu pour 2020, délaissant encore plus le sida et Act Up elle-meme.

Tout ceci combiné, ainsi que des gens (y compris des gens ayant un vrai expérience sur les sujets sida) ayant noté la faiblesse évidente de l'assos, ne pouvait que conduire à cette situation.
jusqu'à un communiqué et des commentaires des "sortants" utilisant des mots très inhabituels pour cette assos ("politisés", "entrisme", "gauchistes", "violence"...).

A suivre!

Marco

Ahahah, les hyènes gauchistes se bouffent entre elles. J'ai toujours dit et pensé que le gauchisme est une maladie mentale. La plupart du temps, toutes les associations LGBTI sont envahis de militants gauchistes, voilà pourquoi je ne verse plus aucun fric pour ces associations LGBT pro Mélenchon, les gauchistes veulent bien le pognon des non gauchistes, mais les non gauchistes doivent la fermer. Et bien, je garde mon pognon. Tant que les gauchistes seront à la tête des associations, je ne verserai pas un seul pognon.

andre51

Olivier pour ta remarque sur le voile désolé mais les nenettes qui se croient libre en se couvrant des pieds a la tete sont des imbéciles qui n ont rien compris a la notion d autonomie et d épanouissement! Pour ce qui est d act up, je rappelle que les gays comme les heteros n ont pas le monopole du désintéressement, en effet les questions de pouvoir taraudent les etres humains et la communauté lgbt ne fait pas exception! D ailleurs si on y regarde de plus pret on ne peut pas dire que les gays, lesbiennes, bi et trans ont le même droit de parole dans cette communauté! Les chimeres de mai 68 sur la convergence des luttes sont peut etre intellectuellement seduisantes mais difficilement realisables compte tenu de la diversité des opinions y compris chez les homosexuel(les)

Continuité - Jamin

Sur les remous associatifs, je m'en fou. Il y a des remous entre les personnes (les nouveaux remuent les anciens), comme partout. Il y a une continuité associative et c'est bien normal. Est-ce besoin d'en faire un article ? Malgré cet article que je ne trouve pas nécessaire, merci à E-llico pour ses actualités enrichissantes !

Olivier

Act Up Paris n'a, fondamentalement, jamais été une association de gauche, contrairement à ce que certains professionnels du militantisme gauchiste cherche à faire croire depuis le début des années 80. Les malades du SIDA et ceux qui soutiennent leur combat ne sont pas tous encartés PCF ou Mélenchon, loin s'en faut. Mais, pour créer la confusion et détourner les combats à leur profit, il suffit toujours d'un petit groupe d'idéologues déterminés qui profitent de la naïveté et de l'inexpérience politique des personnes associées et engagées pour la bonne cause.

Depuis des années le militantisme féministe a été parasité par des trublionnes d'extrême gauche ou crypto communistes, qui ont donné une orientation résolument gauchiste au féminisme français. Ce dernier a, en conséquence, toujours perdu de sa crédibilité au plus national, précisément à cause de cette récupération outrancière et systématique. A chaque élection, certaines militantes se font passer sur le PAF ou ailleurs pour de légitimes représentantes du féminisme français et, souvent portées par les tribunes médiatiques, elles prennent des positions qui ne les représentent qu'elles seules. C'est ainsi que le féminisme s'est transformé en repoussoir (ainsi les positions sur le voile islamique qui, à en croire ces trublionnes, serait une manière d'exprimer son féminisme).

Pendant la dernière campagne présidentielle, certains militants, ici même, ont voulu nous faire croire que le combat LGBT ne pouvait être que "de gauche" et anti-Macron. Les enjeux des LGBT, des femmes et des minorités en général doivent absolument dépasser les absurdes clivages franco-français aussi archaïques que les vieux partis traditionnels.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Russie / Rapport La loi sur la propagande gay met les jeunes LGBT en danger, estime Human Rights Watch

Etats-Unis Trump saisit la Cour suprême pour bannir les transgenres de l'armée

Brésil L'élection de Bolsonaro provoque une hausse des mariages homosexuels

Cinéma / Photo Publication de la bande-annonce du biopic sur Robert Mapplethorpe

Australie La police offre une récompense d'un million de dollars dans l'affaire d'un meurtre homophobe commis en 1988

Croatie Les associations LGBT dénoncent une nouvelle loi discriminatoire pour les homosexuels

Mouvement social Marlène Schiappa dénonce les propos haineux sexistes, racistes et homophobes de gilets jaunes

Brésil Bolsonaro présente un gouvernement ultra-conservateur sur le plan moral

Etats-Unis Patricio Manuel, premier boxeur transgenre à remporter un combat professionnel

Littérature Nouvelle vente de la bibliothèque de Pierre Bergé

Egalité / Mariage gay Le directeur de la communication de Grindr démissionne après les propos de son patron

Union Européenne La Pologne et la Hongrie refusent la mention LGBT dans un texte sur les discriminations

Tweets homophobes Accusé d'homophobie, l'acteur Kevin Hart abandonne la présentation des Oscars

Chanson Trois candidats arc-en-ciel pour représenter la France au concours Eurovision 2019

Grèce Quatre policiers accusés d’avoir infligé des blessures fatales au militant gay Zak Kostopoulos

Internet / Censure Tumblr va interdire les contenus à caractère sexuel sur sa plateforme

Italie Les militants LGBT inquiets du durcissement des conditions d'accueil des réfugiés LGBTI

International L'accord de libre échange États-Unis-Mexique-Canada laisse les droits LGBT de côté

Espagne Percée du mouvement d'extrême droite homophobe Vox en Andalousie

Homophobie En banlieue parisienne, le combat d'un jeune homme contre le tabou de l'homosexualité

Nantes Le père d'un ado gay qui s'était défenestré à la suite de violences condamné à la prison avec sursis

Église catholique Le pape François qualifie l'homosexualité de mode

Egalité / Mariage gay Le mariage est l'union sacrée entre un homme et une femme, selon le patron de Grindr

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

Papouasie-Nouvelle-Guinée Hanuabada, un sanctuaire pour les homosexuels de Port Moresby

VIH Nice et les Alpes-Maritimes marquent des points dans la lutte contre le sida

Justice Jean-Marie Le Pen condamné pour plusieurs provocations visant les homosexuels

Chili La loi autorisant le changement de genre dès 14 ans promulguée

Cyber haine Jugé raciste et homophobe, un site internet va être définitivement bloqué

PMA pour toutes Le projet de loi en Conseil des ministres en début d'année 2019, annonce Benjamin Griveaux

Prévention VIH / IST Préservatifs sur ordonnance: une bonne nouvelle pour les associations

VIH en France Encore trop d'infections détectées à un stade avancé

Chine Le chercheur à l'origine des soi-disant bébés génétiquement modifiés suspend ses essais

Autriche Un stage de bonne conduite sur le net sanctionne les propos homophobe d'un élu

VIH Des préservatifs remboursés sur prescription médicale

Violences homophobes Le gouvernement lance un plan axé sur l'éducation et la répression

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish # 6 Six, sex & fun

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent décembre 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

PROMO MASKULO
67.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
PROMO MASKULO
40.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
PROMO MASKULO
130.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASTURBATEUR
85 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT MOULANT
49 €
Voir l'offre pour SHORT MOULANT
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
COCKRING AIR
19.80 €
Voir l'offre pour COCKRING AIR
chez RoB Paris
COCKRING T
39.60 €
Voir l'offre pour COCKRING T
chez RoB Paris
JOCKSTRAP PROMO
31.50 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP PROMO
chez RoB Paris