Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Toujours trop d'infections VIH et de plus en plus d'IST chez les gays - Santé sexuelle

Santé sexuelle

Toujours trop d'infections VIH et de plus en plus d'IST chez les gays

L'infection par le VIH se maintient à un niveau élevé en France chez les homosexuels qui sont aussi la population la plus touchée par l'explosion des infections sexuellement transmissibles en raison d'une baisse de l'utilisation du préservatif, selon des chiffres rendus publics mardi.

E-llico.com / Santé / VIH

Toujours trop d'infections VIH et de plus en plus d'IST chez les gays
Santé sexuelle

Mis en ligne le 29/11/2016

Tags

VIH Infections Dépistage Prévention

En 2015, sur les quelque 6.000 découvertes de séropositivité, 2.600 concernaient des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, soit 43% de l'ensemble des nouveaux cas contre 54% chez les hétérosexuels, principalement nés en Afrique subsaharienne et dont bon nombre ont été infectés en France, selon l'agence Santé publique France.

Pour désigner les hommes qui ont des relations sexuelles uniquement avec des hommes ou qui ont des relations avec des hommes et des femmes, sans tenir compte de la définition qu'ils font de leur orientation sexuelle, l'OMS (organisation mondiale de la santé) a retenu le sigle HSH (homme ayant des rapports sexuels avec des hommes).

"Le nombre de découvertes de séropositivité ne diminue toujours pas chez les HSH contrairement à ce que l'on observe chez les hétérosexuels, hommes ou femmes, qu'ils soient nés en France ou à l'étranger" relève l'agence sanitaire qui souligne que les HSH sont aussi la population la plus touchée par les MST, désormais désignées par le terme IST (infection sexuellement transmissible).

Selon une étude parue dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), une publication de l'agence, la progression des IST a été particulièrement nette chez les HSH : hausse de 100% des infections par le gonocoque, de 56% des syphilis précoces et de 47% des infections bactériennes rectales dites "LGV" (dues à une Chlamydia) entre 2013 et 2015.

Plus de 80% des syphilis et près de 70% des gonococcies diagnostiquées en 2015 dans les structures spécialisées ainsi que la quasi-totalité des LGV rectales touchaient les HSH, indique encore l'agence.

Augmentation des comportements à risque

Selon les chercheurs, cette explosion des MST chez les HSH est liée à "une augmentation des comportements sexuels à risque" et à la perte de vitesse du préservatif. Même s'il reste très fortement recommandé, il n'est plus "le seul outil de prévention" relèvent-ils.

Le traitement préventif du sida, également appelé prophylaxie pré-exposition (PrEP) peut ainsi être prescrit à l'hôpital depuis fin 2015 aux HSH à risque élevé d'être infectés. Mais ce traitement, contrairement au préservatif, ne protège pas contre des IST comme la syphilis par exemple.

L'agence sanitaire note elle aussi "une utilisation insuffisante du préservatif chez les HSH séropositifs observée dans les études comportementales depuis plusieurs années". Et elle préconise "de mobiliser l'ensemble des outils de prévention", à savoir : le préservatif, le dépistage régulier du VIH, des IST de l'hépatite C ainsi que la PrEP.

Elle déplore l'hésitation des médecins à prescrire des tests de dépistage du VIH en population générale, mais reconnaît des progrès en matière de précocité des diagnostics (39% de tous les cas de séropositivité sont désormais détectés à un stade précoce, chiffre qui atteint 49% chez les HSH).

Comme les années précédentes les trois quarts des 5 millions de sérologies VIH réalisées en France en 2015 l'ont été par des laboratoires de ville, tandis que les tests rapides (ou TROD) proposés par les associations à des populations qui échappent au dépistage (comme les migrants ou certains HSH) se sont stabilisés aux environs de 62.000 l'an dernier, comme en 2014. Quelque 90.000 autotests de dépistage ont par ailleurs été vendus entre septembre 2015 - date de leur lancement en pharmacie - et septembre 2016.

Sur un plan plus général, le nombre de nouveaux cas d'infections par le VIH est de 89 par million d'habitants, mais avec de très fortes disparités régionales : rapportée au nombre d'habitants, la Guyane est de loin la plus touchée par l'épidémie devant la Guadeloupe et la Martinique.

En 4e position arrive l'Ile-de-France où quelque 2.500 nouveaux cas sont découverts chaque année, soit 42% des découvertes de séropositivité en France alors que la région ne rassemble que 18% de la population française. Les Départements d'Outremer (DOM) représentent pour leur part 3% de la population française.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

eric22

La vérité c est qu il y a toujours une forme d idéologie hypocrite dans le milieu gay a savoir que pour lutter contre les jugements moraux sur l l'homosexualité il faut toujours faire la promotion de la liberté sexuelle jusqu'à l ambiguïté ! C est a dire qu on fait l amalgame entre consumerisme sexuel et epanouissement sexuel! Hors a force d entretenir cette confusion dans une société qui par ailleurs continue de propager l homophobie, et bien le choc des messages contradictoires sur le prévention et une sexualité addicte soit disant libératrice facilite la prise de risque chez les gays et donc la contamination ! Encore une fois il ne s agit pas de condamner la sexualité, ni d appeler a l abstinence mais de confronter les individus a leurs responsabilités en envisageant une sexualité alternative , en réduisant les risques au maximum en cessant de courrir après des performances sexuelles plus ou moins imaginaires, les partenaires a la chaines comme si l épanouissement homosexuel masculin ne reposait que sur cela! Cette dérivé existe il faut la dénoncer! N oublions pas que la pornographie , bien que parfois plaisante a regarder, est une industrie commerciale avide d argent et que la sexualité qu on y montre est mise en scène donc orientée ! Nos affections et notre libido ne doivent pas être formatees ni par les censeurs moraux ni par les pornocrates, ni par des ayatolahs libertaires irresponsables !

Dominique (nique, nique...)

@dimitri
Je n'ai pas vu le reportage en question, mais je suis d'accord avec tes propos, qu'il me semble utile de compléter.
En effet, comment expliquer autrement que des gays, parfaitement informés, prennent néanmoins des risques? Aides et beaucoup d'autres associations de lutte contre le sida a passé son temps à nier la dimension psychologique de la prise de risque. Que peut faire un bénévole de Aides s'adressant à un dépressif en lui agitant des capotes sous le nez, en lui disant "Il faut se protéger!"? La seule tentative pour remplacer des bénévoles par des professionnels sachant ce qu'est un inconscient, et comment notre inconscient peut nous jouer de sales tours en matière de prises de risque (au volant, avec l'alcool, ou... sans préservatif) a été rejetée par les milieux gays avec cette formule-choc "des psys dans les backrooms", qui en disait long sur ses auteurs et leur propre fragilité psychologique.
Alors qu'il existe très clairement un lien entre la prise de risque et l'état psychique de la personne (informée) qui prend des risques.

dimitri

Qu'en est il de l'usage des drogues ?

dimitri

quelle est la proportion de femmes hétérosexuelles acceptant la sodomie ?
Je ne pense pas que la sodomie soit une pratique courante chez les femmes hétérosexuelles donc il était prévisible d'avoir la quasi-totalité des LGV rectales chez les HSH.

Il faut imposer le préservatif dans tous les tournages de films pornographiques hétérosexuels et lgbt en France et à l'étranger.

D'après un reportage sur le vih, un grand nombre de HSH a été contaminé durant un moment de déprime. Ils cherchaient du réconfort dans les sexe mais des problèmes familiaux, professionnels leur ont fait oublier le port du préservatif.
Il faut donc lutter contre les lgbtphobies au travail ou dans la famille si on veut diminuer le taux de contamination.

On aime bien nous parler en utilisant des termes statistiques comme le taux de contamination, le taux de prévalence... mais je n'ai jamais su si ramené à la taille de la communauté, les personnes lgbt se font plus, autant ou moins dépister que les personnes hétérosexuelles.
Si plus de personnes lgbt se font dépister, la probabilité veut qu'il y ait plus de personnes lgbt nouvellement contaminées que d'hétérosexuelles.

Le préservatif recule parce que les journalistes et les hommes et femmes politiques refusent de parler du préservatif et nous gavent d'uber ou d'airbnb.

Bref, souvenons-nous de toutes les personnes lgbt ou hétérosexuelles qui sont mortes du vih et utilisons le préservatif.

Fillon veut supprimer l'AME (aide médicale d'état), cette mesure va faciliter la propagation du vih et des autres ist.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Grande-Bretagne Un homme transgenre est enceint de quatre mois

Homophobie La Manif pour tous perd son procès en diffamation contre Act Up

USA / Trump La star de Broadway Jennifer Holliday renonce au concert d'investiture après la réaction de ses fans gays

Etats-Unis 156 élus LGBT demandant à Trump de poursuivre la lutte pour l'égalité

Maroc Violente agression d'un homosexuel dans le Rif marocain

Justice Prison avec sursis requise contre les auteurs de tweets homophobes adressés à Ian Brossat

USA / Minorités La diversité à Hollywood, pas si dur, affirment des stars de la télé

Religion catholique 6% des cathos engagés se déclarent proches de la Manif pour tous

Primaire de la gauche Les candidats favorables à la PMA, sauf Montebourg et Valls

Paris Ian Brossat poursuit en justice les auteurs de tweets homophobes contre lui

Etats-Unis Homophobe et raciste, le ministre de la Justice de Trump promet de protéger les minorités

Football La Fédération anglaise en faveur d'un coming-out collectif

Pologne Un couple gay menacé de mort va pouvoir se marier à Madère au Portugal

Propos sur le mariage gay Le commissaire Oettinger sur la défensive face aux eurodéputés

Nigeria Un sketch homophobe devient viral

Obsèques L'ex de George Michael Kenny Goss invité par la famille en signe d'acceptation de son homosexualité

Afrique du Sud Mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

Sexualité Paris constitue un espace privilégié pour les homosexuels, selon une étude

Décès Le compagnon de George Michael entendu par la police

Mariage pour tous La maire de Bollène devant la justice pour son refus de marier un couple lesbien

Réseaux sociaux Facebook critiqué pour la censure d'une photo d'une statue de nu du 16ème siècle

Dijon Un médecin accusé d'homophobie après des commentaires sur Facebook

Turquie Tentative de lynchage d'un styliste et militant gay, opposant d'Erdogan

Disparition Le compagnon de George Michael dormait dans sa voiture la nuit de la mort du chanteur

Brésil Le nouveau maire de Rio pense que les avortements ratés causent l'homosexualité

Chine Un transgenre gagne un procès pour licenciement illégal

PMA / GPA Delfraissy veut mieux intégrer les associations dans les réflexions du Comité d'éthique

Cambodge Trois personnes recherchées pour avoir placé le roi dans un photomontage porno gay

Agen Un prof renvoyé après avoir été piégé par un élève sur un site de rencontres porte plainte pour discrimination

Paris Deux hommes aux assises pour les viols de trois jeunes garçons

Les précédentes Unes

précédent janvier 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

T-SHIRT SIMILICUIR
49.00 €
Voir l'offre pour T-SHIRT SIMILICUIR
chez RoB Paris
LA FELLATION
13.00 €
Voir l'offre pour LA FELLATION
chez Menstore
NEXUS GLIDE
45.00 €
Voir l'offre pour NEXUS GLIDE
chez Mentoyz
CAGOULE SPANDEX
52.00 €
Voir l'offre pour CAGOULE SPANDEX
chez RoB Paris
COMBI BARCODE
69.00 €
Voir l'offre pour COMBI BARCODE
chez VestiaireGay
ERECTOR
12.90 €
Voir l'offre pour ERECTOR
chez Menstore
POMPE SUEDOISE
39.00 €
Voir l'offre pour POMPE SUEDOISE
chez Mentoyz
LOT 9 COCKRINGS
45.00 €
Voir l'offre pour LOT  9 COCKRINGS
chez RoB Paris
SHORT BACKLESS
54.00 €
Voir l'offre pour SHORT BACKLESS
chez VestiaireGay
CREME DE MASSAGE
14.00 €
Voir l'offre pour CREME DE MASSAGE
chez Menstore
GEL A BASE D'EAU
5.50 €
Voir l'offre pour GEL A BASE D\'EAU
chez Mentoyz
POPPERS COLT X3
27.00 €
Voir l'offre pour POPPERS COLT X3
chez RoB Paris
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
BOMBERS
189.00 €
Voir l'offre pour BOMBERS
chez VestiaireGay
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore