Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un évènement LGBT annulé après des menaces de religieux - Liban

Liban

Un évènement LGBT annulé après des menaces de religieux

Une association pro-LGBT au Liban a dénoncé lundi des "menaces" de religieux ayant conduit à l'annulation d'un colloque prônant la diversité sexuelle, sujet encore sensible dans ce pays méditerranéen.

E-llico.com / Actus

Un évènement LGBT annulé après des menaces de religieux
Liban

Mis en ligne le 16/05/2017

Tags

Cette annulation intervient au moment où une série d'évènements appelant à la lutte contre la discrimination sexuelle se tient cette semaine à Beyrouth à l'appel d'une plateforme baptisée Beirut Pride. Une initiative "inédite dans le monde arabe", selon ses organisateurs.

Dimanche, l'ONG Proud Lebanon (Liban fier) prévoyait d'organiser un colloque dans un hôtel de Beyrouth pour appeler à lutter contre la discrimination à l'égard de la communauté LGBT, avec la participation de journalistes, d'artistes et de médecins.

"Mais l'association des oulémas (théologiens) musulmans a menacé d'organiser des manifestations devant l'hôtel, qui a finalement annulé l'évènement", a affirmé lundi à l'AFP Bertho Makso, directeur de Proud Lebanon, ONG créée en 2014.

Sur leur page Facebook, les oulémas avaient diffusé dimanche un communiqué intitulé "le dernier avertissement" et qui appelait le ministère de l'Intérieur à "interdire" le colloque qu'ils dénonçaient comme un "crime contre la vertu".

"Si les autorités n'assument pas leur rôle, elles devront faire face aux conséquences de la mobilisation de tous ceux qui se soucient de la vertu et de l'honneur (...) pour interdire ce colloque", prévenaient-ils.

D'après Bertho Makso, l'hôtel a eu peur pour sa sécurité. "Il s'agissait de vraies menaces. Nous avons alors pensé organiser l'évènement dans un endroit public, mais qui pouvait garantir la sécurité des participants?", a-t-il poursuivi. Les oulémas se sont félicités sur Facebook de l'annulation de la réunion. -

Pas pour provoquer

Le colloque, organisé avant la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie (IDAHO) célébrée le 17 mai, prévoyait la diffusion d'un documentaire sur des LGBT ayant souffert de discriminations au Liban. La conférence devait être axée sur l'importance du soutien des familles à leurs enfants LGBT.

C'est la deuxième année de suite qu'un tel évènement organisé par Proud Lebanon est annulé. En 2016, cette fois-ci sous la pression des autorités religieuses chrétiennes, un évènement qui devait réunir artistes et journalistes n'avait pas eu lieu.

"Il faut arrêter les persécutions. Les tendances sexuelles, c'est une chose privée", a plaidé Bertho Makso.

Le Liban est considéré plus "tolérant" à l'égard de l'homosexualité en comparaison à d'autres pays arabes, où les homosexuels peuvent encourir la peine capitale. Mais la police libanaise mène régulièrement des descentes dans les boîtes de nuit et autres lieux fréquentés par les homosexuels.

En outre, ces derniers font souvent l'objet de quolibets, en société comme dans des émissions télévisées. Les militants LGBT appellent à la suppression de l'article de loi 534 du code pénal libanais, selon lequel les relations sexuelles "contre nature" sont illégales, avec une peine allant jusqu'à un an de prison.

Des témoignages sur le recours à un "test" anal dans les commissariats de police pour les hommes sous prétexte d'établir leur orientation sexuelle avaient suscité l'indignation dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Au cours des dernières années, des progrès ont toutefois été accomplis au niveau du combat contre la discrimination sexuelle, grâce à des initiatives de la société civile et à l'action des juges.

Plusieurs magistrats ont en effet décidé à plusieurs reprises d'acquitter des homosexuels en interprétant la loi et en estimant que l'homosexualité n'était pas "contraire à la nature".

A l'occasion de l'IDAHO, une plateforme de défense de droits de l'Homme et notamment des LGBT organise du 17 au 21 mai une série d'activités - films, débats, fêtes, témoignages - dans la capitale libanaise.

"On ne veut pas descendre dans la rue pour provoquer. Notre message est un message pacifique qui dénonce toute discrimination", a affirmé à l'AFP Hadi Damien, créateur de la plateforme Beirut Pride lancée en août. "Il faut transcender tous les labels. Ce n'est pas parce que l'autre est différent que c'est OK de le tabasser et de l'humilier', a-t-il ajouté.

(Source AFP)

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

FM

« sujet encore sensible dans ce pays méditerranéen »
voilà qui est bien dit pour se voiler la face.
C'est parce qu'il s'agit d'un pays méditerranéen qu'il y a cette homophobie active ?
Voyez la Grèce, Israël, l'Espagne, l'Italie... de graves menaces pèsent dès qu'une réunion homosexuelle est annoncée !
On apprend finalement que ce sont les oulémas qui menacent.
Affirmer qu'il n'y a d'homophobie que musulmane serait absurde, c'est malgré tout la plus généralisée et la plus dangereuse.
C'est aussi celle qui après demain touchera nos arrières petits-neveux si nous n'y prenons garde.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Nouveau gouvernement SOS homophobie inquiète de certaines nominations

Islam / Homosexualité Deux Indonésiens ont subi des coups de canne sous les huées de la foule

Brésil Un homme-sirène barbu noie les préjugés homophobes dans la mer

Indonésie Arrestations en masse à une fête gay à Jarkarta

SOS Homophobie TPMP, c'est l'homophobie servie sur un plateau

Homophobie Pour sa première sortie de ministre, Flessel prône l'inclusion par le sport

Liban En privé, les LGBT libanais clôturent la première gay pride du monde arabe

Roumanie Gay pride à Bucarest sur fond de campagne contre les mariages homosexuels

Egalité Taïwan attend fébrilement un jugement historique sur le mariage gay

Bangladesh 27 personnes arrêtées pour homosexualité

Télévision Plus de 17.500 appels au CSA après une séquence homophobe d'Hanouna, les associations LGBT ulcérées

Gouvernement Les nouveaux ministres et les sujets LGBT, de Laura Flessel à Gérald Darmanin

TPMP / Homopobie SOS homophobie saisit le CSA après un nouveau dérapage d'Hanouna qui piège des homosexuels

Europe Le Parlement européen appelle la Tchétchénie à cesser de persécuter les homosexuels

Liban A Beyrouth, des Libanais homosexuels osent se raconter en public

Homophobie Les meurtres homophobes ne cessent d'augmenter au Brésil

Familles homos En marche! veut la PMA pour toutes les femmes, selon son porte-parole

Ukraine Deux policiers blessés lors d'une manifestation LGBT

France La persécution des homosexuels en Tchétchénie au coeur de la journée internationale contre l'homophobie

Russie Manifestation à Saint-Pétersbourg pour soutenir la communauté LGBT en Tchétchénie

Tunisie Un collectif d'ONG appelle à dépénaliser l'homosexualité

Droits LGBT L'ILGA-Europe publie sa Rainbow Map 2017

Tchétchénie Trois associations LGBT déposent plainte devant la CPI pour génocide

WikiLeaks / Transgenre Chelsea Manning est sortie de prison

Journée mondiale contre l'homophobie L'homosexualité encore tabou au travail malgré une législation forte

Journée mondiale contre l'homophobie Un guide pratique du Défenseur des droits pour prévenir l'homophobie au travail

Indonésie Deux hommes condamnés à des coups de canne pour relations homosexuelles

Gouvernement Le nouveau Premier ministre ambivalent sur les droits LGBT

Justice Le parquet demande un procès pour dix protagonistes d'une'agression sexuelle dans l'équipe de gym des pompiers de Paris

Les précédentes Unes

précédent mai 2017 suivant
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

LOT 3 COCKRINGS
8.50 €
Voir l'offre pour LOT 3 COCKRINGS
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
LOT DE POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT DE POPPERS
chez Mentoyz
HARNAIS SAMOURAI
95.00 €
Voir l'offre pour HARNAIS SAMOURAI
chez RoB Paris
JOCKSTRAP ANTON
30.00 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP ANTON
chez VestiaireGay
POIRE A LAVEMENTS
19.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
MASTURBATEUR
24.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
FULL ZIP X-TENSION
139.00 €
Voir l'offre pour FULL ZIP X-TENSION
chez RoB Paris
POMPE COLT
42.00 €
Voir l'offre pour POMPE COLT
chez Menstore
BANDEAU OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour BANDEAU OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT SNIPER
59.00 €
Voir l'offre pour SHORT SNIPER
chez VestiaireGay
LOT 3 POPPERS
27.00 €
Voir l'offre pour LOT 3 POPPERS
chez Menstore
MASTURBATEUR
59.00 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez Mentoyz
GANT DOIGTS
59.50 €
Voir l'offre pour GANT DOIGTS
chez RoB Paris
OEUF VIBRANT COLT
13.00 €
Voir l'offre pour OEUF VIBRANT COLT
chez Menstore