Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène - Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg

Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.

E-llico.com / Actus

Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
Saint-Pétersbourg

Mis en ligne le 16/07/2018

Tags

Tchétchénie Russie Persécutions

Sur le même sujet

L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit

Un groupe de personnes aurait tenté de kidnapper vendredi dernier Zelimkhan Akhmadov (photo), un homosexuel tchétchène de 20 ans, à Saint-Pétersbourg, selon le réseau russe LGBT.

Zelimkhan Akhmadov avait fui la persécution dans son pays d'origine, où il avait été arrêté à plusieurs reprises et battu en raison de son homosexualité, rapporte le journal russe Novaya Gazeta.

Ce groupe de cinq personnes incluait le père d'Akhmadov et au moins un officier de police russe. Les assaillants l'ont attaqué près d'un endroit où il était refugié avant de le forcer à monter dans une voiture.

Cependant, un ami d'Akhmadov a alerté le réseau LGBT russe et a déposé une plainte pour enlèvement auprès de la police, qui a enquêté sur l'incident.

Des policiers ont alors retrouvé Zelimkhan Akhmadov et son père, avant de les conduire tous les deux à un poste de police.

Là, le réseau LGBT russe rapporte que le père a "menacé" Zelimkhan Akhmadov et déclaré "qu'il était la honte de toute la famille, et qu'à cause de lui tout le clan est menacé de mort".
Il aurait également tenté de forcer Zelimkhan à tourner une vidéo niant qu'il était gay, ce que le jeune homme a refusé de faire.

Selon le réseau LGBT russe, il y a déjà eu cinq tentatives pour kidnapper Zelimkhan Akhmadov et le forcer à retourner dans son pays d'origine.

Le réseau LGBT russe a enregistré cinq autres cas dans lesquels des homosexuels ont été ramenés de force en Tchétchénie.

Zelimkhan Akhmadov a depuis été libéré par la police et le réseau russe LGBT le soutient. 
"Cela signifie que les autorités russes ne peuvent pas ou ne veulent pas protéger les citoyens russes non seulement en Tchétchénie, mais aussi en dehors de la Tchétchénie", a déclaré le réseau.

Dans un communiqué de presse, le réseau russe LGBT a déclaré: "Les autorités russes ferment les yeux sur ce qui se passe en Tchétchénie et refusent d'ouvrir des poursuites pénales pour détentions massives systématiques, tortures et meurtres de personnes en raison de leur orientation sexuelle et identité sexuelle en 2017".

Le réseau LGBT russe considère la persécution des personnes LGBT en Tchétchénie comme un crime contre l'humanité et exige une qu'une enquête transparente soit ouverte.

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Il est nécessaire que chaque association LGBT soutienne, en le relayant, le courageux réseau LBGT russe.

La résistance ne doit pas connaître de frontières. La résistance des Russes, celle des Tchétchènes est NOTRE résistance.

Les persécutions LGBT dans le monde doit questionner l'idée qu'on se fait de la démocratie, en France, en Europe et dans le reste des pays civilisés.

L'attitude des allemands et de sa chancelière, en telle matière, est incompréhensible. Quelle idée Mme Angela Merkel se fait-elle de la démocratie ? L'influence de l'Allemagne en Russie pourrait, si elle faisait un effort, puissamment interférer dans les persécutions homosexuelles de l'état russe, et notamment celles de sa police qui n'est autre qu'une police politique déguisée .

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

La Roche-sur-Yon Enquête judiciaire après la dégradation d'un stand LGBT en Vendée

Bordeaux Un passage piéton dédié aux LGBT dégradé...par des LGBT

Football Les supporters lensois refusent de rencontrer un collectif anti-homophobie

Russie Quatre interpellations lors d'une action LGBT à Saint-Pétersbourg

Affaire Julian Assange La lanceuse d'alerte transgenre Chelsea Manning à nouveau renvoyée en prison

Rennes Sept mineurs mis en examen après deux agressions homophobes

Taïwan Le Parlement légalise le mariage gay, une première en Asie

Hongrie Tollé après des propos homophobes du président du Parlement

Chiffres Les infractions homophobes ont augmenté de 30% en un an

PMA pour toutes Edouard Philippe confirme qu'un texte sera présenté avant les vacances d'été

Eglise catholique Le nonce apostolique accusé d’agressions sexuelles sur de jeunes hommes a été entendu par la police

Situation des personnes LGBT La France régresse au classement Rainbow Europe 2019

Rapport 2019 2018, année noire pour les personnes LGBT, selon SOS homophobie

Football Brassards arc-en-ciel, signalement de dérapages: la LFP annonce un plan d'action contre l'homophobie

International Israël monte le son avec l'Eurovision malgré les appels au boycott

Internet Le propriétaire chinois de Grindr va revendre l'appli sous pression des Etats-Unis

Théâtre La machine de Turing triomphe aux Molières

Homophobie Les agresseurs homophobes sont de jeunes hommes agissant en groupe

Brunei La charia ne criminalise pas les personnes selon leur identité sexuelle, soutient un ministre

Bangladesh Huit islamistes accusés du meurtre de deux militants gay

Cuba La police interrompt une marche non-autorisée pour les droits des LGBT

Londres Le métro bannit les publicités de onze pays homophobes

Grande-Bretagne / Irlande Le sandwich LGBT de Marks & Spencer fait polémique

Brésil Bolsonaro se défend d'être raciste ou homophobe

Sondage La plupart des électeurs ne croient pas que les États-Unis sont prêts pour un président gay

Hong Kong Un pasteur philippin défend le mariage gay devant la justice hongkongaise

Chanson Madonna célèbre les 50 ans de Stonewall avec I Rise

Homophobie Un suspect interpellé après l'agression d'un responsable de Stop Homophobie

Homophobie Un dîner en hommage à Bolsonaro à New York perd plusieurs sponsors

Etats-Unis Avec la Maison Blanche en vue, le couple Buttigieg secoue déjà l'Amérique

Les précédentes Unes

précédent mai 2019 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

POLO ROB
45 €
Voir l'offre pour POLO ROB
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
COCKRING
44 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez RoB Paris
COMBI SEXY
65 €
Voir l'offre pour COMBI SEXY
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
JOCKSTRAP
35 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
ASPIRE TETONS
19 €
Voir l'offre pour ASPIRE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris