Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel  - Assises du Val d'Oise

Assises du Val d'Oise

20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel

Un jeune homme de 22 ans a été condamné vendredi soir par la cour d'assises du Val-d'Oise à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel en 2018 à Jouy-le-Moutier. 

E-llico.com / Actus

20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homosexuel
Assises du Val d'Oise

Mis en ligne le 11/09/2021

Tags

Meurtre homophobe Justice

Lors de l'annonce du verdict, Mohamed El Hajji, 18 ans au moment des faits, est resté silencieux, regard fixé au sol, à l'image de son attitude lors des cinq jours d'audience. La cour n'a pas retenu la préméditation de l'acte, alors que le jeune homme était poursuivi pour assassinat. L'altération du discernement ainsi que la circonstance aggravante de l'orientation homosexuelle de la victime ont en revanche été retenues.

Dans la matinée, l'avocate générale Chloé Audureau avait requis contre l'accusé vingt-cinq années de réclusion criminelle, assorties d'une peine de sûreté des deux tiers, qualifiant son acte de "volonté d'anéantir, de détruire". La magistrate a évoqué "onze coups portés à l'aide d'un objet tranchant" et "un nombre de lésions difficilement quantifiable" retrouvés sur la victime, un chef comptable de 55 ans qui baignait dans une mare de sang dans le pavillon où il vivait seul depuis son divorce en 2008.

"Au moment des faits, il (l'accusé) n'est nullement possédé comme il le dit aujourd'hui, mais très organisé, rationnel", a soutenu Chloé Audureau. La veille, Mohamed El Hajji avait dit avoir entendu une "voix" qui avait "crié 'tue-le c'est un démon'" lors de l'agression. Il a reconnu l'agression, mais nié avoir voulu tuer la victime, rencontrée une première fois trois semaines avant via un site de rencontres principalement utilisé par la communauté gay.

Selon les experts psychiatres et psychologues, il est tourmenté par un intense questionnement sur son orientation sexuelle, qui pourrait avoir provoqué son agressivité. Deux des spécialistes ont retenu une altération de son discernement, sans toutefois conclure à son irresponsabilité pénale. "Sa place n'est pas dans une maison centrale mais au milieu de médecins qui le soignent", a défendu son avocate, Me Nathalie Schmelck.

Pour l'avocate des parties civiles, Caty Richard, la "volonté de croire à la folie" s'inscrit dans une "stratégie de défense". "On a tous envie de s'accrocher à ça. Même pour nous, ça aurait pu être rassurant", a-t-elle plaidé. "Ce qui nous gêne, c'est qu'on a le sentiment d'une instrumentalisation". Dans sa plaidoirie, Me Richard a évoqué une "trajectoire criminelle" de l'accusé, également mis en examen pour extorsion et tentative de meurtre dans une autre affaire concernant les agressions de deux homosexuels rencontrés sur le même site. "La société pleure le constat que toutes les avancées pour la normalisation de l'orientation homosexuelle ne suffisent pas à enrayer le rejet de l'homosexualité par certains", a déploré l'avocate générale.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Grèce Début du procès sur le meurtre du militant LGBTQ Zacharias Kostopoulos

Genre Netflix face à la grogne de ses employés après un spectacle jugé transphobe

Hongrie / Droits LGBT La recette de l'adversaire d'Orban

Justice pour Zackie Le procès tant attendu des LGBTQ en Grèce

Football Le Panama sanctionné pour des chants homophobes en tribunes

Etats-Unis Liberté d'expression ou discours haineux? Netflix dans la tourmente

Koweit Une femme transgenre condamnée pour imitation du sexe opposé

Afrique Le Botswana demande l'annulation de la dépénalisation de l'homosexualité

Pays-Bas L'héritier du trône, le roi ou la reine peuvent épouser une personne du même sexe, selon le Premier ministre

Namibie La justice accorde la citoyenneté à un enfant d'un couple gay

Justice La CEDH déboute des plaignants qui poursuivaient le Vatican pour des actes de pédocriminalité

Union européenne Clément Beaune exhorte la Hongrie à respecter les droits LGBT

Essonne Une enquête est ouverte après l'agression homophobe d'un mineur

Football américain Démission de l'entraîneur des Raiders, accusé de racisme, misogynie et homophobie

Handball Procédure disciplinaire demandée à l'encontre du président de Nantes après des propos homophobes

Etats-Unis Netflix défend l'humoriste Dave Chappelle après des blagues jugées transphobes

Turquie Les 18 étudiants ayant participé à une marche des fiertés relaxés

VIH Le dépistage gratuit sans ordonnance va être généralisé

Grande-Bretagne Une universitaire britannique accusée de transphobie dénonce une campagne de harcèlement

Harcèlement et piratage Twitch à la peine en cybersécurité

Corée-du-Sud Un tribunal sud-coréen soutient une soldate transgenre qui s'est suicidée

Contrôle de la police et propagande gay Moscou rejette les propositions du Conseil de l'Europe

Eglise catholique Le rapport Sauvé, accablant, révèle l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Eglise de France

Pédocriminalité dans l'Eglise Les différents profils des agresseurs

Caraïbes L'Eglise catholique réaffirme son opposition au mariage homosexuel à Cuba

Homophobie L'Assemblée vote l'interdiction des thérapies de conversion à l'unanimité

Ecole Le ministère de l'Education publie une circulaire pour mieux accueillir les élèves transgenres

France Un rapport dévoile l’ampleur du phénomène de la pédocriminalité dans l’Église

Turquie / France Peine de prison réduite à cinq ans pour Fabien Azoulay

Les précédentes Unes

précédent octobre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris