Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour  - LREM

LREM

A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour

Le combattre de front et attaquer son supposé "délire permanent", le railler sans le nommer, ou se concentrer sur soi ? les marcheurs sont divisés sur la stratégie à adopter face au polémiste Eric Zemmour, valeur montante à l'extrême droite en vue de la présidentielle.

E-llico.com / Actus

A Avignon, les marcheurs face au phénomène Zemmour
LREM

Mis en ligne le 03/10/2021

Tags

Zemmour LREM

Dans un vaste exercice de style, c'était 50 nuances d'anti-Zemmour, samedi midi à la tribune de l'université de rentrée de La République en marche à Avignon. Signe que celui qui n'est pas officiellement candidat occupe bien les esprits de la macronie, et que celle-ci cherche la bonne fréquence pour lui répondre.

Offensif, le patron des députés LREM Christophe Castaner a tapé à bras raccourcis sur le polémiste, crédité de sondages à deux chiffres qui le font parfois tutoyer l'étiage de la dirigeante du Rassemblement national Marine Le Pen. Éric Zemmour est "en délire permanent", a ainsi fustigé l'ancien ministre de l'Intérieur, "fier d'annoncer un grand remplacement", "fier de piétiner l'héritage de notre pays", "fier d'étaler les salissures dans lesquelles il se complait". "L'outrance n'est que l'art des pleutres. Quelle honte il fait au débat et à la France", a encore tempêté Christophe Castaner, estimant qu'Eric Zemmour était "plus lepéniste que les Le Pen".

Lui aussi virulent, le ministre de la Santé Olivier Véran a étrillé cet "aventurier du repli, du rejet, du racisme, qui cite des grands auteurs comme d'autres font de la prose, mais qui surtout, donne des boutons aux historiens sérieux". "Non, monsieur Zemmour, il ne suffit pas de citer Talleyrand toutes les trois phrases pour faire de vous un homme d'Etat", a raillé Olivier Véran. "Moi j'appartiens à une génération qui scandait 'la jeunesse emmerde le Front national', qui criait 'touche pas à mon pote' et je ne peux pas me résoudre à voir qu'une part importante de la jeunesse s'abstienne ou se laisse tenter par des idées xénophobes", a-t-il insisté.

Sans nommer Eric Zemmour et alertant contre "l'arrivée de la peste brune", le délégué général adjoint de LREM Jean-Marc Borello a, lui, métaphorisé sur ce "virus nouveau" qui représenterait "15% du corps électoral" et qui "se traduit par des désordres mentaux, un peu de machisme, un peu d'homophobie".

"Personnaliser la riposte"

De son côté, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, dans un message enregistré, s'est fait plus évasif en appelant les marcheurs à "ne jamais laisser personne s'arroger le monopole de la radicalité". "Parce que la vraie radicalité c'est la nôtre (...) pas celle des postures pour la bulle médiatique", a-t-il lancé, refusant la vision d'un "pays rabougri".

Face à la montée du phénomène, et à l'incertitude quant à sa durabilité, "on est partagé sur la stratégie à adopter", explique un poids-lourd du gouvernement. "Manifestement, il y en a qui souhaitent commencer à taper sur lui. Moins pour une question de stratégie que pour dire aux gens: ouvrez les yeux!", ajoute-t-il. Mais "c'est une erreur de parler de Zemmour aujourd'hui", regrette un autre ténor de la majorité. "Ca ne veut pas dire qu'on n'est pas dupe, mais si on n'en parle pas, on n'en fait pas la pub", ajoute-t-il, estimant que MM. Castaner et Véran avaient eu "des réflexes de meetings socialistes".

Emmanuel Macron lui-même avait d'abord esquivé le sujet lundi en marge d'un déplacement à Lyon, avant de hausser le ton dès le lendemain en affirmant que "notre identité ne s'est jamais bâtie ni sur le rétrécissement, ni sur des prénoms", ciblant, sans le désigner, le polémiste. Dans ce sillage, le dirigeant de LREM Stanislas Guerini plaide ainsi pour ne pas "personnaliser la riposte". "Quand on est empêtré dans la riposte, c'est le meilleur moyen de ne pas faire passer nos idées", complète une marcheuse historique, appelant donc, comme le député Roland Lescure à "ne pas boxer mais creuser son sillon, avancer". "Se livrer à un concours de punching ball ne sert absolument à rien", a abondé devant la presse le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, comparant la "bulle Zemmour" à une "cloque de lac volcanique" destinée à éclater l'une après l'autre.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Eglise catholique L'ex-pape Benoît XVI accusé d'avoir couvert 4 cas de pédocriminalité

Projet de loi Ultime vote du Sénat pour interdire les thérapies de conversion

Homophobie La justice confirme que Twitter doit détailler ses moyens de lutte contre la haine en ligne

Namibie La Cour suprême refuse de reconnaître les mariages gays conclus à l'étranger

Disparition L'acteur Gaspard Ulliel se tue dans un accident de ski à 37 ans

Mode Décès d'Andre Leon Talley, figure du magazine Vogue

Mexique / Foot Les actes homophobes punis de cinq ans d'interdiction de stade

Union européenne Roberta Metsola, anti-IVG mais pro-LGBT, prend la présidence du Parlement européen

Etats-Unis Le lapin de Mike Pence, devenu un symbole des droits LGBT, est mort

Transgenres Pas de poursuites contre les militants ayant manifesté devant le domicile de JK Rowling

Parlement Le projet de loi sur le sport veut renforcer la lutte contre l'homophobie

Justice Eric Zemmour jugé en diffamation en mai 2023 pour des propos sur le mouvement LGBT

Présidentielle Zemmour veut chasser les lobbies LGBT de l'école

Pologne Les députés adoptent un projet de loi interdisant l'information sur les questions LGBT à l'école

Gauche A Lyon, Christiane Taubira en route vers la présidentielle

Football Au moins 2 joueurs par club sont homosexuels, affirme Patrice Evra

Pologne Les femmes ayant collé des affiches de la Vierge Marie avec un arc-en-ciel acquittées en appel

Cannes Une mosquée visée par une fermeture pour propos antisémites et homophobes

Hongrie Orban joue sa réélection face à une opposition unie

Grèce Le tournage d'une scène de sexe gay sur l'Acropole provoque un tollé

Thérapies de conversion Enquête à Montpellier après la disparition d'un adolescent transgenre

Homoparentalité Au Danemark, une pétition pour légaliser la copaternité dès la naissance

Paris Trois hommes jugés pour le meurtre de Vanesa Campos, prostituée trans

Maroc / Agression sexuelle Le journaliste Soulaimane Raissouni clame son innocence devant la justice

Présidentielle 2022 SOS homophobie refuse la haine anti-LGBTI dans la campagne politique

Sénégal Un chef religieux encourage toutes les démarches légales contre l'homosexualité

Russie 300 Tchétchènes manifestent devant le Conseil de l'Europe contre des arrestations arbitraires

Royaume-Uni La CEDH déboute une requête sur un gâteau de soutien au mariage gay

Allemagne Nomination d'un délégué ministériel chargé de la cause LGBT, une première

Les précédentes Unes

précédent janvier 2022 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris