Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Stéphane Berry, au fil des films -

Stéphane Berry, au fil des films

A l’occasion de la sortie de son nouveau film "37°9", le réalisateur de X français Stéphane Berry revient, pour la première fois, sur l’intégralité de ses films. Anecdotes, souvenirs de tournage… il passe en revue chacun des seize films qui l’ont imposé comme un des nouveaux talents du porno gay à la française.

E-llico.com / Dossiersx

Stéphane Berry, au fil des films

Mis en ligne le 22/08/2006

Tags

> "Chaude journée", avril 1999



J’avais déjà, comme acteur, tourné pour Vidéozana avec Kevin Kratz et j’avais vu quels pouvaient être les problèmes d’organisation et les difficultés que pouvait rencontrer un acteur. Pour mon premier film en comme débutant, je me souviens du matelas au sol, des mecs qui mataient pendant le tournage. Bref, ce n’était pas l’idéal pour un début. Pour mon premier film comme réalisateur, j’ai fait tout le contraire. J’ai fait attention aux conditions de tournage et aux acteurs.

> "Les déserteurs", août 1999

Ce film est la suite de "Chaude journée" puisqu’on y retrouve Tony, le personnage principal mais aussi de nouveaux acteurs. Je me rappelle que nous avions tourné une scène en plein bois et ce du matin jusqu’au soir, avant de nous apercevoir à la fin du tournage que des bûcherons travaillaient juste à côté d’où nous tournions. Rétrospectivement, je me demande ce que nous aurions fait s’ils nous avaient surpris.

> "Sex appart", février/mars 2000

c’est un film à petit budget, un film intermédiaire, qui a été entièrement tourné chez moi. Tout a été utilisé le bar, le canapé, la salle de bains. C’est le premier film où j’ai fait tourner Mack Manus. Pour ce film, je m’étais entouré d’acteurs professionnels dont Raphaël et un modèle suédois très bien. C’était un tournage plutôt agréable. Il faut payer plus pour les acteurs mais on est certain qu’ils seront là pour le tournage.

> "Happy sex birthday", mai/juin 2000

C’est un de mes nombreux films tournés dans un sauna. Une des scènes a été réalisée à Univers Gym. Dans le film, il est question de rendez-vous, d’anniversaires… C’était aussi une occasion de tourner de nouveau avec Raphaël. Je me souviens aussi que deux acteurs m’ont planté en ne venant pas tourner leurs scènes.

> "Minets en banlieue", octobre/novembre 2000

C’est sur le tournage de ce film que j’ai connu l’acteur qui est aujourd’hui mon copain. L’histoire était simple puisqu’il s’agissait de différents plans cul réunis par le fait qu’ils se déroulaient en banlieue. A cette époque , accoler les mots banlieue et minets fonctionnait bien. C’était vendeur. Ce créneau a été éphémère mais suffisamment porteur pour donner lieu à une suite, un an plus tard.

> "Souvenirs de Mont Cul", janvier/février 2001



C’était un film à budget puisque le tournage a eu lieu en extérieur à Briançon avec sept acteurs pendant une semaine. Mon copain, Sébastien Duprès et Matt Berry étaient de l’aventure. Pour le film, nous devions réaliser une scène de baise sous un sapin. Il fallait déjà convaincre les acteurs de tourner à l’extérieur. Ils sont partants pour aller à la neige mais pas souvent pour tourner en plein air. Il est vrai que la température était assez froide. J’avais choisi un endroit un peu dégagé pour tourner avec le soleil. La scène, fellation rapide, sodomie, est rapidement mise en boîte sans problème. On remballe le matériel pour redescendre dans la vallée et là un des responsables des télécabines me dit, dans un sourire : "Ça s’est bien passé en bas". Je n’avais pas remarqué que la ligne des télécabines passait juste au dessus de l’endroit où nous tournions et tout le monde avait pu voir les acteurs au travail.

> "Univers sexe", avril/mai 2001

C’est à l’époque du Carnaval de Nice que nous avons tourné ce film. En fait, le film a été tourné à Bruxelles, Univers Gym à Paris et le sept à Nice. Ce film a d’ailleurs été programmé sur XXL, la chaîne hard.

> "Minets en banlieue 2", fin 2001

Mêmes acteurs, même cadre, même type de situations que pour "Minets en banlieue 1" dans ce film où je faisais de nouveau tourner mon copain et Matt Berry. Je me souviens que le film n’a pas posé de problème à part la surveillance des lieux de tournage en forêt de Fontainebleau où quelques scènes du film sont réalisées.

> "Au pays des 1001 bites", novembre 2002

C’est mon premier tournage à l’étranger. tout a mal commencé dès l’aéroport car en pleine paranoïa sécuritaire, j’ai eu les plus grandes difficultés à voyager avec mon écran de contrôle. Après négociations avec le capitaine, j’ai pu embarquer avec mon matériel. Second problème, un acteur ne se pointe pas à l’aéroport alors que son billet et toute l’équipe l’attendent. Il faudra faire sans car je n’aurai jamais de nouvelles de lui. Je pars donc avec quatre acteurs pour Djerba. Je découvre sur place l’ambiance particulière, l’omniprésence de la police militaire. J’ai l’impression de ne pas être du tout dans un pays libre. Sur place, je découvre enfin mon contact. C’est lui qui m’a proposé d’accueillir l’équipe, de compléter le casting avec des acteurs du coin. Sur place, les acteurs retenus ne conviennent pas du tout et les acteurs parisiens ne veulent pas travailler avec eux. Ça suscite des problèmes avec mon contact dont j’apprends, alors qu’il a eu l’argent, qu’il n’a pas payé l’hébergement pour l’équipe qui arrive de Paris. Bref, cela a été l’enfer. J’avais un acteur qui était tellement flippé par l’ambiance qu’il n’a pas voulu tourner. J’ai donc dû travailler avec seulement trois acteurs dans une villa magnifique mais sans piscine contrairement à ce que l’on m’avait promis. Du coup, folie pour folie, nous avons rusé pour tourner dans la piscine d’une luxueuse villa où nous n’avions pas l’autorisation de tourner. Moi, j’étais sur les nerfs à guetter d’un œil tout en filmant de l’autre alors que les acteurs étaient, eux, excités par la situation, le sentiment d’insécurité. Ce qui était au final bien pour le film. Nous avions tellement peur d’être dénoncés notamment par les acteurs que je n’avais pas retenu que nous planquions les cassettes dans les lustres de nos chambres et que c’est un acteur, voyageant à part et pas avec notre groupe, qui les a rapportées à Paris. C’est un de mes pires souvenirs de tournage. Je ne retournerai jamais là-bas pour travailler, ni pour des vacances du reste.

> "Les fantasmes de Stéphane", juin 2002



Retour à Briançon, au printemps cette fois, pour un tournage d’une semaine. J’avais choisi cette période pour être certain d’être tranquille pour les extérieurs. C’était sans compter sur les retraités qui se baladaient dans le coin. De façon assez étonnante, c’était la surprise lorsqu’ils découvraient de loin le tournage en cours mais la notre lorsqu’on les revoyait, un peu plus tard, passé au même endroit mais dans l’autre sens. Je pensais que les gens seraient gênés de surprendre un tournage de porno. C’est rarement le cas. En fait, les gens préfèrent mater.

> "Sex squat", avril 2003

C’est un peu l’esprit des "Minets en banlieue" que j’ai voulu retrouver avec ce film. Nous avons tourné dans un pavillon de banlieue désaffecté à Gennevilliers. Cette fois, ce sont des policiers qui nous sont gentiment tombés dessus lorsque deux acteurs ont fait semblant de franchir un mûr d’enceinte. Tout s’est bien passé. Heureusement que mes acteurs étaient encore habillés.

> "Plaisirs multiples", septembre 2003

C’est mon douzième film. C’est un film sur lequel j’ai assez peu de souvenirs précis à part le fait d’avoir tourné avec Taurus et que nous avons tourné au Block à Nice.

> "Max au pays du manneken pis", avril/juin 2004

C’est un casting belge qu’on découvre dans ce film. Je l’ai tourné dans un des plus beaux saunas gay de Bruxelles : le Macho ; J’ai fait deux séances de casting et quinze jours après nous tournions. En fait, le principe du film est de suivre Max, un acteur français, dans ses aventures sexuelles avec des jeunes Belges gay. Le tournage s’est bien passé. C’était d’ailleurs amusant de filmer dans les étages : on fermait un étage avec des rideaux pendant que le reste du sauna était ouvert aux clients. J’ai été déçu par l’accueil de ce film qui j’ai mis sur le compte d’une jaquette faiblarde. Elle a été refaite pour donner une seconde chance au final.

> "Sex in Normandy. Le normand 1" et "Cidre, sex and sun. Le normand 2", juillet 2004

Ce film en deux parties a été tourné lors de deux courts séjours en Normandie. Le tournage a connu des aléas notamment parce que deux acteurs, en couple dans la vie, ont connu quelques difficultés à voir leur couple bousculé par des aventures extra conjugales que nécessitait le tournage. Ce n’est jamais évident de voir son copain prendre du plaisir avec un autre a fortiori devant la caméra. A part cela, je garde le souvenir d’une équipe d’acteurs qui a fêté mon anniversaire qui tombait lors du tournage. Un bon moment.

> "37°9", le nouveau Berry



Jolie, la maison cossue sur laquelle règnent Evan Petit et Max Deschamps est des plus accueillantes. C’est ce que vont rapidement découvrir trois jeunes mecs tombés en rade en rase campagne qui cherchent un lieu où s’abriter. Interrompant sa séance de jacuzzi (les hostilités n’avaient pas encore débuté), Evan accueille les trois larrons. Il leur propose à boire et les laisse — à merveille de la fiction — déambuler librement sans savoir d’où ils viennent et ni même qui ils sont dans les chambres de la maison. L’un d’eux trouvera à se réchauffer dans le jacuzzi avec les deux maîtres de maison tandis que ses deux compagnons abuseront avec talent de la crédulité et des charmes d’un invité qui se morfond dans un lit bien trop grand pour lui. Ça tombe plutôt bien car les galipettes torrides que les deux visiteurs du soir l’obligent à faire méritent de la place. Changement de ton avec l’improbable médecin, brillant (il a au bas mot 25 ans) aussi dévoué que pervers qui, au prétexte d’une légère indisposition, vous examine façon proctologue lubrique. Il faut apprécier le genre fouilles profondes (le doigt dans le… et autres appareillages) mais le jeune malade apprécie, à l’évidence, beaucoup. Le reste de la maison (jolie piscine, Baby-foot de colo…) va servir de terrain de jeu à des partouzes bien conduites et plutôt enlevées. Les acteurs sont motivés (beaucoup de fidèles de Stéphane Berry), bien montés et bien filmés. Bref, une bonne surprise de ce qu’il convient bien d’appeler la qualité Berry.

> Ses acteurs fétiches

- Matt Berry

On l’a longtemps et souvent pris pour son cousin. Un petit air de ressemblance sans doute. Stéphane lui ne trouve pas qu’ils se ressemblent mais apprécie de travailler avec cet acteur. C’est une annonce pour chercher des modèles placardée à Univers Gym qui lui a fait rencontrer cet acteur qui a tourné son premier porno pour lui. Matt Berry, joli, bien fait, sérieux dans le boulot et motivé sur les tournages, a tourné sept films pour Stéphane et travaillé pour d’autres comme Cadinot. "C’est simple avec lui le courant passe bien, explique Stéphane, d’ailleurs lors des castings lorsqu’il s’agit pour les acteurs de choisir leur partenaire… tout le monde veut avoir une scène avec lui. En tournage, je suis certain avec lui de ne jamais me planter".

- Sébastien Duprès

"Avec lui aussi le travail est simple, explique Stéphane. Avant de tourner pour moi, Sébastien n’avait jamais fait de X. Il a tourné dans six ou sept films. Avec lui aussi, le courant passe bien avec les autres acteurs et lorsqu’on tourne les choses sont faciles et je suis sûr qu’on ne va pas y passer la journée. Mais la situation n’est pas aussi simple parce que Sébastien est mon, petit ami et qu’il n’est pas toujours simple pour moi de le faire tourner et de ne le voir que comme un acteur. Le plus souvent, il a tourné pour pallier l’absence d’un acteur qui n’est pas venu tourner au dernier moment mais je dois admettre qu’il aime aussi bien tourner.

> Best of Berry

Stéphane Berry a — à partir des films qu’il a tournés — réalisé des best of qui constituent un bon moyen de découvrir la plupart de ses films. On trouve donc un "Best of n°1" et, succès aidant, un "Best of n°2" avec des scènes extraites de "Plaisirs Multiples", "Les fantasmes de Stéphane", "Sex Squat". Ce deuxième Best of permet aussi de découvrir (ou redécouvrir) des acteurs comme Matt Berry, Steve Paris et Bruno Baron. Enfin, signalons qu’un Best of a été consacré à Tony, un des acteurs qui ont fait la renommée de Stéphane Berry. La réalisateur lui rend hommage avec ce Best of où l'on retrouve les meilleurs moments d’une belle carrière…

Si vous souhaitez vous procurer les films de Stéphane Berry, cliquez ici.

Réagissez

Commentaires

Les commentaires ne sont pas ouverts pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Russie / Rapport La loi sur la propagande gay met les jeunes LGBT en danger, estime Human Rights Watch

Etats-Unis Trump saisit la Cour suprême pour bannir les transgenres de l'armée

Brésil L'élection de Bolsonaro provoque une hausse des mariages homosexuels

Cinéma / Photo Publication de la bande-annonce du biopic sur Robert Mapplethorpe

Australie La police offre une récompense d'un million de dollars dans l'affaire d'un meurtre homophobe commis en 1988

Croatie Les associations LGBT dénoncent une nouvelle loi discriminatoire pour les homosexuels

Mouvement social Marlène Schiappa dénonce les propos haineux sexistes, racistes et homophobes de gilets jaunes

Brésil Bolsonaro présente un gouvernement ultra-conservateur sur le plan moral

Etats-Unis Patricio Manuel, premier boxeur transgenre à remporter un combat professionnel

Littérature Nouvelle vente de la bibliothèque de Pierre Bergé

Egalité / Mariage gay Le directeur de la communication de Grindr démissionne après les propos de son patron

Union Européenne La Pologne et la Hongrie refusent la mention LGBT dans un texte sur les discriminations

Tweets homophobes Accusé d'homophobie, l'acteur Kevin Hart abandonne la présentation des Oscars

Chanson Trois candidats arc-en-ciel pour représenter la France au concours Eurovision 2019

Grèce Quatre policiers accusés d’avoir infligé des blessures fatales au militant gay Zak Kostopoulos

Internet / Censure Tumblr va interdire les contenus à caractère sexuel sur sa plateforme

Italie Les militants LGBT inquiets du durcissement des conditions d'accueil des réfugiés LGBTI

International L'accord de libre échange États-Unis-Mexique-Canada laisse les droits LGBT de côté

Espagne Percée du mouvement d'extrême droite homophobe Vox en Andalousie

Homophobie En banlieue parisienne, le combat d'un jeune homme contre le tabou de l'homosexualité

Nantes Le père d'un ado gay qui s'était défenestré à la suite de violences condamné à la prison avec sursis

Église catholique Le pape François qualifie l'homosexualité de mode

Egalité / Mariage gay Le mariage est l'union sacrée entre un homme et une femme, selon le patron de Grindr

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

Papouasie-Nouvelle-Guinée Hanuabada, un sanctuaire pour les homosexuels de Port Moresby

VIH Nice et les Alpes-Maritimes marquent des points dans la lutte contre le sida

Justice Jean-Marie Le Pen condamné pour plusieurs provocations visant les homosexuels

Chili La loi autorisant le changement de genre dès 14 ans promulguée

Cyber haine Jugé raciste et homophobe, un site internet va être définitivement bloqué

PMA pour toutes Le projet de loi en Conseil des ministres en début d'année 2019, annonce Benjamin Griveaux

Prévention VIH / IST Préservatifs sur ordonnance: une bonne nouvelle pour les associations

VIH en France Encore trop d'infections détectées à un stade avancé

Chine Le chercheur à l'origine des soi-disant bébés génétiquement modifiés suspend ses essais

Autriche Un stage de bonne conduite sur le net sanctionne les propos homophobe d'un élu

VIH Des préservatifs remboursés sur prescription médicale

Violences homophobes Le gouvernement lance un plan axé sur l'éducation et la répression

Agenda LGBT

MonterDescendre

Paris Fetish # 6 Six, sex & fun

Sportswear / Fetish Maskulo, le look ultra-viril

E-commerce Une nouvelle version du site rob-paris.com

Sex store RoB... et plus encore !

Paris 3ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT

Paris - 30 Juin La Marche des fiertés défilera contre les discriminations dans le sport

Communauté Paris Fetish 2018 ; la génération 3.0 au rendez-vous

Prévention VIH The Kills, Amadou & Mariam, Django Django rejoignent Solidays

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, c'est le 26 mai !

Demandez le programme ! Les 5 ans de Paris Fetish, du 24 au 27 mai

Paris Fetish 2018 LTX Project, l'image de Paris Fetish

Paris Fetish 2018 Bruthal, la méga fetish party, de retour le 26 mai

Bande dessinée Love is love, une anthologie en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando

Cinéma LGBT L'édition 2017 du festival Chéries-Chéris du 14 au 21 novembre

Exposition Dessins de Jean Boullet

Opération MicroDon les 13 et 14 octobre Soutenez SOS homophobie en caisse et par SMS !

6e PinkX Gay Video Awards Les votes sont ouverts !

Festival Loud & Proud La culture Queer de retour à la Gaîté lyrique

Communauté 2ème édition de la Quinzaine des Fiertés LGBT de Paris

Paris - 24 Juin La Marche des Fiertés LGBT 2017 dévoile son parcours

Paris Fetish 2017 Une quatrième édition encore plus internationale pour Paris Fetish

Communauté La Marche des fiertés LGBT parisienne aura lieu le 24 juin

Agenda Coup d'envoi de l'édition 2017 de Paris Fetish

Paris Fetish 2017 La Bruthal Party # 4, c'est samedi !

Paris Fetish 2017 La Players revient pour une nouvelle édition

Paris Fetish 2017 RUBBER, le latex s'expose

Paris Fetish / Débat De Tom of Finland à Full Mano, la création artistique fétichiste

Paris 18e Printemps des Assoces les 25 et 26 mars

Contre-culture Un Salon du Livre Cul à Paris

SOS Homophobie Semaine du témoignage contre l’homophobie

Chéries-chéris 2016 22ème Festival du film LGBT de Paris

Paris Fetish 2016 Une 3ème édition au top

Paris - 26/29 Mai Paris Fetish, un rendez-vous européen pour la visibilité fetish

Paris Fetish 2016 Players, la nouvelle soirée sportswear

Paris Fetish # 3 La Bruthal Party dévoile son dispositif pour l'édition 2016

26-29 Mai Les hot spots de Paris Fetish # 3

Paris Fetish 2016 La Bruthal Party revient avec un nouveau dispositif

Paris Fetish # 3 L'événement fetish 2016

Presse gay Garçon magazine tente sa chance en kiosques

Les précédentes Unes

précédent décembre 2018 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

PROMO MASKULO
67.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
PROMO MASKULO
40.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
MILKING MACHINE
779.00 €
Voir l'offre pour MILKING MACHINE
chez Mentoyz
PROMO MASKULO
130.50 €
Voir l'offre pour PROMO MASKULO
chez RoB Paris
POIRE A LAVEMENTS
35.00 €
Voir l'offre pour POIRE A LAVEMENTS
chez Menstore
KIT COCKRING
24.50 €
Voir l'offre pour KIT COCKRING
chez Mentoyz
MASTURBATEUR
17.95 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
MASTURBATEUR
85 €
Voir l'offre pour MASTURBATEUR
chez RoB Paris
MASQUE OCCULTANT
9.00 €
Voir l'offre pour MASQUE OCCULTANT
chez Mentoyz
SHORT MOULANT
49 €
Voir l'offre pour SHORT MOULANT
chez RoB Paris
K-MATAB
12.90 €
Voir l'offre pour K-MATAB
chez Menstore
GEL LUBRIX
5.50 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIX
chez Mentoyz
COCKRING AIR
19.80 €
Voir l'offre pour COCKRING AIR
chez RoB Paris
COCKRING T
39.60 €
Voir l'offre pour COCKRING T
chez RoB Paris
JOCKSTRAP PROMO
31.50 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP PROMO
chez RoB Paris