Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Deux députés veulent assouplir les mesures contre les supporters ultras dans les stades - Foot / Homophobie

Foot / Homophobie

Deux députés veulent assouplir les mesures contre les supporters ultras dans les stades

Deux députés appellent à une politique plus souple vis-à-vis des supporters sportifs et des groupes ultras, dans un rapport examiné mercredi au Parlement. Une position qui devrait réjouir les groupes de fans familiers des injures racistes et homophobes dans les stades. 

E-llico.com / Actus

Deux députés veulent assouplir les mesures contre les supporters ultras dans les stades
Foot / Homophobie

Mis en ligne le 20/05/2020

Tags

Football Homophobie

Fin des sanctions collectives comme les fermetures de tribunes, usage encadré des fumigènes, moins d'interdictions de stade et de déplacements: deux députés appellent à une doctrine plus souple vis-à-vis des supporters et des groupes ultras, dans un rapport examiné mercredi au Parlement.

Cette mission d'information, menée par l'ancienne ministre des Sports Marie-George Buffet (PCF) et Sacha Houlié (LREM), connus pour être à l'écoute des revendications des supporters, avait été lancée plusieurs mois avant l'irruption du Covid-19, qui a mis à l'arrêt plusieurs championnats européens de football et oblige les ligues à envisager la reprise à huis clos.

De manière générale, les deux députés dressent un bilan très mitigé des mesures répressives, qui selon eux n'ont pas fait baisser le nombre d'interpellations (entre 700 et 800 par saison). Ils plaident pour un meilleur dialogue entre les autorités, les clubs et les groupes de supporters, à qui ils veulent accorder plus de confiance et de responsabilités.

Oui aux fumigènes 

La question empoisonne depuis des années les relations entre les clubs, les ultras et les autorités. Selon les deux députés, la politique actuelle d'interdiction des fumigènes au motif de leur dangerosité est inefficace (entre 2.000 à 3.000 usages d'engins pyrotechniques par saison sont relevés par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme, DNLH) et a des effets pervers. Elle conduit par exemple les clubs à négocier discrètement avec les supporters le nombre de fumigènes qu'ils vont craquer, pour espérer écoper d'une amende (1,4 millions d'euros pour les clubs de L1 en 2018-2019, 418.500 en L2) et non d'un huis clos, total ou partiel, devant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

Les deux députés appellent à mettre fin aux "sanctions collectives", comme les fermetures de tribune ou les huis clos, une revendication phare des supporters. Ils prônent aussi une expérimentation pour un "usage encadré" des "fumis", en privilégiant "une zone dédiée en tribune" et "la poursuite des études sur les fumigènes dits 'froids'".

Des interdictions à encadrer 

Marie-George Buffet et Sacha Houlié étrillent les interdictions administratives de stade (IAS) et de déplacement, ordonnées par les préfectures, parlant d'un "équilibre rompu" entre ordre public et libertés fondamentales. Introduites en 2006 pour mettre à l'écart les supporters les plus violents sans passer par la case judiciaire, les IAS ont vu leur durée passer de trois mois à trois ans maximum et sont devenues "davantage un moyen de sanctionner la détention ou l'usage de fumigènes que de prévenir la commission des violences", regrettent-ils, en dénonçant aussi une "opacité" autour des chiffres officiels, même si "la tendance est plutôt à la baisse".

Quant aux interdictions partielles ou totales de déplacement de supporters, qui peuvent aussi être décidées par le ministère de l'Intérieur, elles ont triplé depuis 2014-2015 (de 39 à 125 en 2018-2019, chiffres DNLH). Selon les députés, les préfectures y ont trop souvent recours par facilité et "par précaution", "aux dépens de la liberté d'aller et venir de certains citoyens, sous prétexte qu'ils sont des supporters".

Ils proposent de mieux encadrer ces mesures. Pour les IAS, en améliorant les voies de recours, en réduisant la durée maximale à 6 mois (12 en cas de récidive) et en aménageant les obligations de pointage au commissariat. Quant aux interdictions de déplacement, ils réclament plus d'autorité pour la DNLH et un meilleur dialogue en amont entre les acteurs, un chemin déjà pris avec une circulaire de novembre 2019.

Davantage de dialogue 

Tout n'est pas à jeter, selon les députés, qui voient comme des avancées la création de l'Instance nationale du supportérisme (INS), les référents supporters dans les clubs, qu'ils appellent à valoriser, et l'expérimentation des tribunes debout, interdites depuis le drame de Furiani en 1992. Ils proposent d'étendre cette expérimentation, en faisant remarquer que le PSG doit remplacer entre 80 et 120 sièges cassés par match au Parc des Princes.

Les deux députés regrettent aussi la vive polémique de l'été 2019 sur les chants homophobes, quand le gouvernement, avec la ministre des Sports Roxana Maracineanu en tête, a durci le ton en appelant les arbitres à interrompre les matches. Une polémique selon eux "contreproductive car elle a mis en péril le dialogue et le travail qui étaient en cours entre les supporters, les autorités et plusieurs associations".

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Aurélien

Comment les anglais ont ils fait pour éradiquer leur problème de violences dans les stades de football ?

Si les supporters déploient à chaque match une banderole sur laquelle est écrite "Macron PD" ou "Macron, on t'encule", Nous pouvons parier que Macron et les députés lrem trouveront obligatoire de sanctionner les supporters.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

1er Décembre L'Onusida présente de nouveaux objectifs pour 2025 pour combattre le VIH

Indonésie Emoi autour de la détention d'une influenceuse transgenre

Brésil Erika Hilton, noire, transsexuelle, élue de Sao Paulo

Thérapies de conversion Des victimes demandent l'interdiction de ces pratiques mortifères

Inde Les personnes trans peuvent désormais s'auto-indentifier via un portail en ligne

Discrimination L'Allemagne réhabilite les soldats discriminés à cause de leur homosexualité

Justice L’enquête pour viol visant Christophe Girard a été classée sans suite

Pays-Bas Démission du chef du parti populiste après des échanges homophobes, antisémites et nazis

Argentine L'armée va devoir inclure un quota de transgenres dans ses rangs

Russie Deux Pussy Riot mises à l'amende pour une action anti-homophobie

Berlin Arrestation d’un homme soupçonné de meurtre sexuel et de cannibalisme

Indonésie Un couple homosexuel risque la flagellation après avoir été dénoncé à la police par des habitants

Thaïlande La communauté LGBTQ dans la rue pour plus d'égalité et de démocratie

Transgenres 350 transgenres assassinés l’année dernière - dont 152 au Brésil

Disparition Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin et résistant homosexuel, est décédé

Mémoires Barack Obama regrette d'avoir traité des gens de pédés dans son adolescence

Pays-Bas Les parlementaires néerlandais veulent interdire aux écoles religieuses de refuser les élèves LGBT

Russie Les députés russes rejettent deux projets de loi homophobe et transphobe

Covid-19 Les organisateurs du concours Eurovision anticipent des mesures liées au coronavirus

Athlétisme / Genre Caster Semenya saisit la Cour Européenne pour contester le règlement sur le taux de testostérone

Nouvelle Zélande Un porteur du Covid-19 menace de contaminer les bars gay d'Auckland

CEDH La Suisse condamnée pour le renvoi d'un homosexuel vers la Gambie

Etats-Unis Le Nevada, 1er Etat américain à entériner le mariage homosexuel dans sa Constitution

Etats-Unis Près de 100.000 plaintes pour abus sexuels déposées contre les Boy Scouts

Brésil Percée de candidats transgenres aux élections municipales

Eglise catholique / Abus sexuels Le Vatican publie un rapport glaçant sur un cardinal prédateur américain

Santé Les générations 1941 à 1955 victimes d'une stagnation de la mortalité, notamment à cause du sida

Haine en ligne Mila de nouveau visée par des menaces de mort après une vidéo critique sur l’islam

Europe La Norvège criminalise les discours de haine contre les bisexuels et transgenres

Les précédentes Unes

précédent décembre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
DECONTRACTANT
11.50 €
Voir l'offre pour DECONTRACTANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris