Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
La recette de l'adversaire d'Orban  - Hongrie / Droits LGBT

Hongrie / Droits LGBT

La recette de l'adversaire d'Orban

"Une bouffée d'air frais": le nouveau chef de l'opposition hongroise Peter Marki-Zay, vainqueur surprise des primaires, entend bousculer la scène politique pour renverser en avril 2022 "l'autoritaire" Viktor Orban, après plus d'une décennie au pouvoir.

E-llico.com / Actus

La recette de l'adversaire d'Orban
Hongrie / Droits LGBT

Mis en ligne le 20/10/2021

Tags

Hongrie Droits LGBT Orban Homophobie Peter Marki-Zay

"Je ne suis pas un politicien typique", revendique dans un entretien à l'AFP ce maire d'une ville de province propulsé en l'espace de quelques semaines au premier plan. Nouveauté et "franchise", "voilà pourquoi les électeurs, en particulier les jeunes, m'ont soutenu", estime-t-il, costume sombre et large sourire, quand on l'interroge sur la recette de son succès, malgré le manque de moyens financiers. 

Alors que peu de gens misaient sur lui au lancement de ces inédites primaires de l'opposition, le charismatique élu conservateur de 49 ans a déjoué tous les pronostics et s'est largement imposé au second tour dimanche, devant des partisans survoltés. Désormais, les experts prédisent une bataille extrêmement serrée, comme Viktor Orban n'en a pas connu depuis des années.

"Un séisme politique", selon l'expression de médias indépendants hongrois, tirant ses racines dans une première victoire en 2018, dans la ville de Hodmezovasarhely (sud-est) qui compte 44.000 habitants. A l'époque, Peter Marki-Zay, également connu sous ses initiales MZP, avait réuni le soutien des partis de tous bords, de la droite dure aux sociaux-démocrates, pour battre le parti de Viktor Orban, le Fidesz.

"Le modèle Hodmezovasarhely (prononcez Hode-maizeu-vachar-heille) a montré qu'un conservateur pouvait rallier les autres camps et, surtout, les électeurs indécis", dit-il. Cet état d'esprit, résumé par son slogan "Ni à gauche ni à droite, vers le haut!", a séduit dans un pays las des précédentes querelles de l'opposition.

"Etoile noire"

Catholique pratiquant et père de sept enfants, MZP explique s'être "toujours intéressé à la politique". Il avait d'ailleurs "fait campagne avec enthousiasme" pour Viktor Orban, avant son premier mandat à la tête du pays (1998-2002). "Mais il a tout gâché", lance le quasi quinquagénaire, qui a perdu toute illusion peu après le retour au pouvoir en 2010 du dirigeant souverainiste aux valeurs "illibérales". "Il a mis son incontestable talent au service du mal plutôt que du bien et a bâti un régime autoritaire", assène-t-il, dressant une comparaison avec "l'Etoile noire" de la saga intergalactique "Star Wars".

Son objectif, s'il est élu aux législatives l'an prochain: mettre un terme à la dérive "anti-démocratique" de la Hongrie, qui l'amène à croiser le fer régulièrement avec l'Union européenne. "Démocratie, Etat de droit, intégration européenne: voilà le chemin à emprunter", insiste le candidat de l'opposition, favorable à l'adoption de la monnaie unique et soucieux du respect des droits des minorités. 

Eloge de la "radicalité" 

Economiste et ingénieur de formation, Peter Marki-Zay a travaillé cinq ans dans le marketing aux Etats-Unis, mais aussi en France et d'autres pays européens, une expérience qui l'a "façonné", confie-t-il. "Cela m'a ouvert les yeux, j'ai appris à accepter les différences entre les gens et les cultures, à devenir plus pragmatique", ajoute celui qui parle anglais, français et allemand. Sur le plan politique, il a "suivi de près" la campagne de Barack Obama. "Je suis un grand fan et je me suis inspiré de son exemple", dit-il, alors que certaines de ses affiches reproduisaient le fameux poster "Hope" de l'ex-président américain.

Le politicien hongrois a communiqué sur internet et les réseaux sociaux comme Instagram, avec l'aide de son fils de 12 ans qui s'est avéré un "expert fantastique", s'amuse-t-il. Face aux "mensonges et à la propagande" du camp Orban, qui l'accuse déjà d'être une marionnette de la gauche, MZP se dit prêt à répliquer par des messages "percutants", voire "radicaux". Il a ainsi suscité la controverse en assurant que la moitié des membres du gouvernement Orban étaient gay.

Des propos "nécessaires pour défendre les personnes homosexuelles face aux campagnes anti-LGBT+ de l'exécutif", argue-t-il. "Nous voulons bâtir une Hongrie où même les politiciens du Fidesz pourront admettre ouvertement leur préférence, car il n'y a pas à en rougir". Le pouvoir "a construit une bulle autour de l'opposition en contrôlant la plupart des médias, alors si je me contente de jolies déclarations, ma voix ne portera pas", conclut le candidat.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Inclusion Une pub pour la poste norvégienne met en scène un père Noël gay

VIH Le nombre de dépistages et nouveaux diagnostics en baisse en France en 2020

Sida Les courbes des infections ne baissent pas assez rapidement, alerte Onusida

Botswana La justice confirme la décriminalisation de l'homosexualité

Etats-Unis Début du procès de l'acteur Jussie Smollett, accusé d'avoir inventé une agression homophobe

Justice / Droit Une femme transgenre veut changer la législation sur la filiation

Sida Biden définit une stratégie pour mettre fin à l'épidémie aux USA d'ici 2030

VIH / Sida L'épidémie de sida en dix dates clés

Honduras / Présidentielle La candidate de la gauche pro-mariage gay revendique la victoire

Sida Des années de recherche, toujours pas de vaccin

Mode Le designer américain Virgil Abloh, star de Vuitton et d'Off-White, emporté par un cancer

Eglise catholique L'archevêque ultra-conservateur de Paris démissionnaire après la révélation d'une relation intime avec une femme

Homophobie Suspension insuffisante du président Gaël Pelletier selon la Fédération de handball

Amiens Un jeune lycéen poursuivi pour les tags homophobes contre un bar gay

Turquie La police tire des gaz lacrymogènes contre des femmes manifestant

Allemagne L'accord de gouvernement prévoit un arsenal de mesures favorables aux LGBT

Santé sexuelle Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude

Afrique Une église du Rwanda offre un refuge aux croyants LGBT

Corruption de mineurs Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal correctionnel

Etats-Unis Accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey condamné à verser 31 millions de dollars à la production

Accusation d'homophobie La Cour de cassation annule la condamnation de l'EPCR pour diffamation envers Boudjellal

Justice Deux gilets jaunes accusés d'outrage envers Macron après une caricature homophobe

Supporters Entre dialogue et banissement, des politiques diverses dans les stades européens

The Danish Girl Eddie Redmayne regrette d’avoir incarné une femme trans

Transgenres J. K. Rowling, accusée de transphobie, se dit menacée après la révélation de son adresse

Présidentielle Chili Kast l'ultra-conservateur face à Boric le millénial de gauche

Formule 1 Hamilton porte au Qatar un casque en défense des minorités LGBT

Droits humains Les pays nordiques tentent de faire pression contre le Mondial de foot au Qatar

Russie Sous pression, la principale ONG de défense des LGBT+ ne lâchera pas

Euro / Supporters L'UEFA réduit la sanction infligée à la Hongrie

Les précédentes Unes

précédent décembre 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Publicité

Shopping

GEL LUBRIFIANT
5.90 €
Voir l'offre pour GEL LUBRIFIANT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
LOT COCKRINGS
13.50 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LOT COCKRINGS
15 €
Voir l'offre pour LOT COCKRINGS
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
COMICS GAY
6 €
Voir l'offre pour COMICS GAY
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris