Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes - Egalité

Egalité

L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Sous les applaudissements, l'Assemblée nationale a à nouveau voté mercredi soir l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en deuxième lecture, malgré la vive opposition de la droite.

E-llico.com / Actus

L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes
Egalité

Mis en ligne le 30/07/2020

Tags

PMA pour toutes Projet de loi Gouvernement Assemblée nationale

Sur le même sujet

Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée
PMA pour toutes
Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée
<I>Pas un texte en catimini</I>, affirme Olivier Véran
PMA pour toutes
Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Passionnément débattu depuis mardi soir, cet article 1er du vaste projet de loi a été adopté par 66 voix contre 27, et 3 abstentions, plusieurs groupes politiques étant partagés.

La procréation médicalement assistée (PMA), qui permet d'avoir un enfant au moyen de différentes techniques médicales (insémination artificielle, fécondation in vitro...), est actuellement réservée aux couples hétérosexuels. Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, cette PMA élargie aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, soutenue par la majorité et la gauche, sera remboursée par la Sécurité sociale.

Comme souhaité par le gouvernement, les députés ont voté une version de cet article 1er quasi identique à celle issue de la première lecture en octobre dernier. Malgré des divisions dans la majorité, ils ont ainsi rejeté à nouveau la PMA post-mortem, avec les gamètes d'un conjoint décédé, ou l'ouverture de la PMA aux hommes transgenres. Même sort pour le don d'ovocytes dans un couple de femmes (technique dite de la ROPA), dans laquelle la droite voyait un "glissement vers une gestation pour autrui" (GPA, recours à une mère porteuse).

L'Assemblée a supprimé un autre ajout fait récemment en commission, concernant l'appariement (recherche d'un donneur aux caractéristiques proches, en particulier physiques). Cette pratique largement répandue est contraire à "l'esprit" du projet de loi, qui est de "lever le tabou" de la PMA, et non pas de semer la "confusion" par une ressemblance physique avec le ou les parents, ont justifié plusieurs députés LREM.

Très mobilisée dans l'hémicycle, la droite principalement a porté le fer contre cet article 1er, objet à lui seul de plus de 550 amendements, sur les quelque 2.300 que les députés doivent examiner d'ici la fin de la semaine. Les LR ont dénoncé inlassablement la création "d'orphelins de pères" ou le risque d'une "marchandisation de la procréation", réaffirmant leur inquiétude que l'ouverture de la PMA ne mène "inéluctablement" à la GPA.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a opposé que "l'amour est la base du foyer familial", vantant un nouveau droit pour "des milliers de familles qui feront des milliers d'enfants".

Petite satisfaction pour le principal groupe d'opposition: l'Assemblée a voté un amendement LR précisant que les membres du couple sont bien "deux". Son auteur Xavier Breton s'était inquiété de voir un jour un "couple à trois", autrement dit un "trouple", vouloir un enfant. Et grâce aux voix des LR, un amendement de la "marcheuse" anti-PMA pour toutes Blandine Brocard a été adopté, qui prévoit la remise aux candidats des "conclusions des dernières études" sur "les désordres médicaux engendrés" par la PMA.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Et maintenant, la GPA !

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Italie Le parlement débat d'un projet de loi sanctionnant les crimes de haine anti-LGBT

Tribunal de Paris Plusieurs enquêtes ouvertes contre des policiers accusés de racisme et de transphobie

Politique Le député Les Républicains Maxime Minot fait son coming out

Portrait Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

Mairie de Paris Crise au sein de la majorité municipale après la démission de Christophe Girard

Loi bioéthique Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Etats-Unis Gays, Noirs, hispaniques, ils veulent bousculer le prochain Congrès

Traité sur les violences aux femmes Une création féministe qui vise à justifier l'idéologie gay, selon un ministre polonais

Affaire Matzneff Christophe Girard quitte son poste d'adjoint d'Hidalgo en dénonçant un climat délétère

Pologne Le gouvernement ultra-conservateur poursuit Ikea pour avoir licencié un employé homophobe

Loi bioéthique Près de 2.300 amendements au menu lundi à l'Assemblée

Grande-Bretagne Le boxeur britannique James Hawley exclu de son club après des propos homophobes

Allemagne Munich candidate aux Gay Games 2026, l'extrême droite bavaroise s'y oppose

Adoption Un célibataire porte plainte pour discrimination à Paris

Réseaux sociaux La cancel culture, nouvelle arme des anonymes et facteur de polarisation

Etats-Unis / Présidentielle Caitlyn Jenner ambitionne de devenir la première vice-présidente trans américaine

Censure / Homophobie Netflix annule une série en Turquie en raison d'un personnage gay

Israël Le Parlement israélien ouvre la voie à l'interdiction des thérapies de conversion

Policier gay tué sur les Champs en 2017 Le parquet antiterroriste veut un procès pour les 4 suspects impliqués dans le meurtre de Xavier Jugelé

Brésil La communauté LGBT redoute la nomination de juges conservateurs à la Cour suprême par Bolsonaro

Tchétchénie Le dirigeant homophobe Kadyrov et sa famille interdits d'entrée aux États-Unis

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris