Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Le gouvernement ultra-conservateur poursuit Ikea pour avoir licencié un employé homophobe  - Pologne

Pologne

Le gouvernement ultra-conservateur poursuit Ikea pour avoir licencié un employé homophobe

Ikea est poursuivi par le gouvernement polonais pour avoir prétendument enfreint les droits religieux d'un employé licencié pour avoir proféré des propos anti-LGBT.

E-llico.com / Actus

Le gouvernement ultra-conservateur poursuit Ikea pour avoir licencié un employé homophobe
Pologne

Mis en ligne le 24/07/2020

Tags

Pologne Ikea Licenciement Gouvernement

Un employé d’Ikea a été licencié l’année dernière pour avoir tenu des commentaires homophobes sur le site interne de l’entreprise. "L'acceptation et la promotion de l'homosexualité et d'autres déviations sont scandaleuses", avait-il notamment écrit en publiant plusieurs versets bibliques anti-gay.

Ikea avait à l'époque justifié sa décision en expliquant que l'employé s'était exprimé "d'une manière qui pourrait affecter les droits et la dignité des personnes LGBT".

La décision d'Ikea ​​était conforme au code du travail polonais, qui oblige les employeurs à lutter contre la discrimination liée à l'orientation sexuelle - mais elle a provoqué une vague d'indignation de la part des milieux conservateurs et religieux et un appel au boycott.

Le ministre polonais de la Justice, Zbigniew Ziobro, avait qualifié la mesure prise par Ikea de "scandaleuse" et a ordonné au bureau du procureur d'engager une action en justice.

Résultat, le gouvernement polonais anti-LGBT poursuit l'entreprise de meubles, affirmant qu'elle a enfreint les droits religieux de l'employé.

Un procureur sous l'autortité de l'Etat accuse le directeur des ressources humaines d'Ikea de restreindre les droits religieux des employés. Selon le porte-parole du parquet de Varsovie, Tomasz K aurait été licencié en raison de "jugements arbitraires et préjugés" envers l'employé qui, en exprimant ses "opinions" sur les homosexuels, "faisait référence aux valeurs catholiques".

"Les employeurs, y compris les entreprises multinationales, sont tenus de respecter la vie privée des employés, notamment en évitant les actions idéologiques non liées à leur travail", a-t-il ajouté. Pour lui, l'entreprise doit "respecter la liberté d'expression des opinions, de conscience et de religion" et ne doit pas "discriminer les employés sur la base de leur vision du monde".

Un porte-parole d'Ikea ​​a confirmé que son directeur des ressources humaines avait été mis en examen dans cette affaire et a déclaré que l'entreprise lui apporterait un "soutien total".

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

Ikea va renforcer son image de jeunesse attachée aux valeurs humaines. Et le gouvernement polonais va renforcer sa réputation détestable en laissant penser que les Polonais sont à la fois stupides, bornés et inhumains (ils font un concours avec les Russes ?).

denis

Je soutiens IKEA et sa sympathie pour les LGBT.
L'employé accusateur n'a pas à critiquer la vie privée d'un collègue, celà n'a rien à voir avec son travail.
Quand donc ces pollaks respecteront-ils les lois EU ?
Si non dehors...

BOYCOT de la POLOGNE !

A partir de maintenant, nous appellons au boycot de la Pologne dans les domaines suivants :
Tourisme.
Automobile.
Installation d'entreprise.
Mode Musique

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Syrie Les gays et trans régulièrement tabassés, violés et mutilés par les différentes factions du conflit

Pologne L'Union européenne refuse des subventions à des villes menant une politique homophobe

Egalité L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Après sa démission Christophe Girard se défend d'avoir été proche de Gabriel Matzneff

Homophobie d'État La Russie proteste officiellement contre les drapeaux arc-en-ciel sur les ambassades étrangères

PMA pour toutes Les opposants ne baissent pas les armes à l'Assemblée

Disparition Gisèle Halimi, avocate féministe et défenseure des droits humains fondamentaux, est morte

PMA pour toutes Pas un texte en catimini, affirme Olivier Véran

Paris Nouvelle agression homophobe dans le 11e arrondissement

Italie Le parlement débat d'un projet de loi sanctionnant les crimes de haine anti-LGBT

Tribunal de Paris Plusieurs enquêtes ouvertes contre des policiers accusés de racisme et de transphobie

Politique Le député Les Républicains Maxime Minot fait son coming out

Portrait Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide

Mairie de Paris Crise au sein de la majorité municipale après la démission de Christophe Girard

Loi bioéthique Dernier sprint à l'Assemblée nationale pour la PMA pour toutes

Etats-Unis Gays, Noirs, hispaniques, ils veulent bousculer le prochain Congrès

Traité sur les violences aux femmes Une création féministe qui vise à justifier l'idéologie gay, selon un ministre polonais

Affaire Matzneff Christophe Girard quitte son poste d'adjoint d'Hidalgo en dénonçant un climat délétère

Pologne Le gouvernement ultra-conservateur poursuit Ikea pour avoir licencié un employé homophobe

Loi bioéthique Près de 2.300 amendements au menu lundi à l'Assemblée

Grande-Bretagne Le boxeur britannique James Hawley exclu de son club après des propos homophobes

Allemagne Munich candidate aux Gay Games 2026, l'extrême droite bavaroise s'y oppose

Adoption Un célibataire porte plainte pour discrimination à Paris

Réseaux sociaux La cancel culture, nouvelle arme des anonymes et facteur de polarisation

Etats-Unis / Présidentielle Caitlyn Jenner ambitionne de devenir la première vice-présidente trans américaine

Censure / Homophobie Netflix annule une série en Turquie en raison d'un personnage gay

Israël Le Parlement israélien ouvre la voie à l'interdiction des thérapies de conversion

Policier gay tué sur les Champs en 2017 Le parquet antiterroriste veut un procès pour les 4 suspects impliqués dans le meurtre de Xavier Jugelé

Brésil La communauté LGBT redoute la nomination de juges conservateurs à la Cour suprême par Bolsonaro

Tchétchénie Le dirigeant homophobe Kadyrov et sa famille interdits d'entrée aux États-Unis

Les précédentes Unes

précédent août 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

EMBOUT DE DOUCHE
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT DE DOUCHE
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
MASQUE TISSU
15 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
T-SHIRT WOOF
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT WOOF
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
T-SHIRT DADDY
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT DADDY
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris