Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Les victimes réagissent davantage - Discrimination au travail

Discrimination au travail

Les victimes réagissent davantage

Les victimes sont deux fois plus nombreuses qu'en 2013 à entamer des démarches à la suite d'une discrimination dans l'emploi en France, selon la 13ème édition du baromètre du Défenseur des droits et de l'Organisation internationale du Travail publié mardi.

E-llico.com / Actus

Les victimes réagissent davantage
Discrimination au travail

Mis en ligne le 01/12/2020

Tags

Emploi Discrimination

Selon cette enquête annuelle, les trois quarts de la population active ayant été confrontée à une discrimination, déclarent avoir entrepris des démarches à la suite des faits, soit un doublement depuis 2013. Parmi le quart qui n'ont rien dit, 68% évoquent la peur de représailles, 60% indiquent qu'elles ne savaient pas quoi faire et 56% pensent que cela n'aurait rien changé.

Si le dialogue avec la direction reste la démarche la plus effectuée (53% des cas), le recours à un avocat ou l'engagement de procédures contentieuses, pratiques marginales en 2013 (dans chaque cas, 8% des personnes discriminées dans le privé y ont eu recours; 4% et 3% dans le public) sont devenues plus courantes (respectivement 17% et 14% pour le privé; 22% et 15% pour le public). Le recours aux représentants du personnel ou à un syndicat connaît aussi une forte hausse (+21 points dans le public, +15 dans le privé).

Ce baromètre sur "la perception des discrimination dans l'emploi" met en évidence l'ampleur des discriminations en France, ainsi que leurs conséquences négatives et durables sur les individus. Même si ce chiffre est en recul de sept points, 23% des personnes déclarent avoir été victimes de discrimination(s) ou de harcèlement discriminatoire dans l'emploi, sans différence significative selon le secteur d'activité.

Les critères de discrimination les plus souvent évoqués sont l'apparence physique (40% des cas), le sexe (40%) et l'état de santé (30%). Une victime sur quatre déclare avoir été confrontée cumulativement à des discriminations, des propos et comportements sexistes, racistes, homophobes, liés à la religion, au handicap ou à l'état de santé, et à des formes de dévalorisation au travail.

Près de la moitié des personnes discriminées ont connu des conséquences négatives sur leur emploi. 19% ont été licenciées ou non renouvelées après les faits et 14% ont reçu un avertissement ou un blâme, ou bien ont été mutées contre leur gré. Près de la moitié évoquent un sentiment de fatigue, de tristesse ou une dégradation de l'état de santé.

Concernant les personnes LGBT en particulier, 26% des personnes du panel estiment qu'elles sont "souvent" ou "très souvent" discriminées en fonction de leur orientation sexuelle.

54% supplémentaires considèrent qu'elles sont discriminées "parfois" ou "rarement". Seuls 17% des sondés avancent que les LGBT ne sont "jamais" sujets de traitements défavorables.

Lorsqu'on interroge les personnes concernées elles-mêmes, 39% d'entre elles se disent "souvent" ou "très souvent" objets de discriminations. Seuls 30% affirment n'avoir jamais été l'objet de propos homophobes au travail.

L'enquête a été conduite par téléphone du 6 février au 14 mai 2020 par l'institut BVA auprès de deux échantillons représentatifs de 590 salariés et de 500 agents de la fonction publique, constitués selon la méthode des quotas.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Marie Madeleine

Grace a Emmanuel Macron il y a beaucoup moins de discriminations LGBT a l'embauche.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Assemblée nationale Les députés renforcent l'arsenal contre la haine en ligne

Parlement européen Renew Europe expulse un élu lituanien pour homophobie

Transgenres Le parquet de Paris requiert les assises pour le meurtre de Vanesa Campos

Cour européenne des droits de l'homme La Roumanie condamnée pour avoir refusé de reconnaître deux hommes trans sans chirurgie

Indonésie Un couple d'Américaines expulsé après avoir décrit Bali comme un paradis pour gays

Polémique Le Monde présente ses excuses après un dessin problématique évoquant l'inceste et les transgenres

Affaire Matzneff Après cinq mois d'absence, Christophe Girard de retour à la mairie de Paris

Statistiques Les mariages entre femmes ont dépassé les mariages entre hommes en 2020

Etats-Unis L'acteur X Matthew Camp dénonce l'incendie de sa maison comme un crime de haine homophobe

Dîner de la mode annulé Le Sidaction met aux enchères des lots d'exception pour la recherche

Projet de loi La PMA pour toutes de retour au Sénat

Propos homophobes La porte-parole de LREM Laetitia Avia visée par une enquête pour harcèlement moral

Transgenres Israël déclassifie enfin la transidentité des maladies mentales

Réseaux sociaux La Pologne veut instaurer une loi rendant illégale la censure des contenus haineux

Israël Un rabbin affirme que le vaccin contre le Covid-19 rend homosexuel

Affaire Duhamel Jack Lang regrette d'avoir défendu le consentement sexuel pour des mineurs de 13 ans

Assemblée nationale Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes

Etats-Unis Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden

Sport Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out

Cinéma L'actrice Tilda Swinton se présente comme queer

Histoire Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, écarte l'entrée du poète au Panthéon

Rouen 6 ans de prison ferme contre un homme accusé d'agression homophobe

Pologne Trois militantes polonaises jugées pour avoir auréolé la Vierge d'un arc-en-ciel

Projet de loi bioéthique / PMA Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Sénat

Corée-du-Sud Sexiste, homophobe, anti-handicapés... un chatbot déraille

Genre / Transidentité Des professeurs face à leurs élèves

Europe Un eurodéputé lituanien sommé de s'excuser après des propos homophobes

Lutte contre l'homophobie Frédéric Potier quitte ses fonctions à la tête de la Dilcrah

Réfugiés A Paris, une colocation pour des lesbiennes exilées en errance

Réseaux sociaux Non, Barbie n'a pas de petite amie

Les précédentes Unes

précédent janvier 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Publicité

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL MIXTE
15 €
Voir l'offre pour GEL MIXTE
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris