Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
L'icône de l'égalité des droits de la Cour suprême disparaît - Etats-Unis

Etats-Unis

L'icône de l'égalité des droits de la Cour suprême disparaît

Elle s'est fait un nom en tant que militante pour les droits des femmes et des LGBT et était devenue une sorte de pop star pour leurs défenseurs. La juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg est décédée à 87 ans ouvrant la voie à une nomination conservatrice pour la remplacer. 

E-llico.com / Actus

L'icône de l'égalité des droits de la Cour suprême disparaît
Etats-Unis

Mis en ligne le 21/09/2020

Tags

Etat-Unis Cour suprême Ruth Bader Ginsburg Trump Droits LGBT

La doyenne de la Cour suprême des Etats-Unis, Ruth Bader Ginsburg, qui s'est éteinte vendredi était une championne de la défense des droits sociétaux.

De la cause des femmes d'abord, cette brillante juriste a, au cours de ses 27 ans au sein du temple du droit américain, épousé d'autres causes progressistes, comme la défense des homosexuels ou des migrants.

Fière de son indépendance, elle n'hésitait pas à rompre avec la majorité de ses collègues. "I dissent" (je ne suis pas d'accord), avait-elle écrit en omettant la formule consacrée "respectueusement", quand, lors de la présidentielle contestée de 2000, ses pairs avaient majoritairement tranché en faveur de George Bush.

La phrase, classique dans le jargon juridique, lui est restée accolée dans la culture populaire. Au point que des tee-shirts, des pin's ou des tasses à son effigie la reproduisent.

Car Ruth Bader Ginsburg était l'objet depuis une dizaine d'années d'un véritable culte, notamment auprès des jeunes. La magistrate avait même gagné le surnom de "notorious RBG", en référence à un rappeur assassiné en 1997, "Notorious BIG".

Au style casquette/baskets, cette petite femme (1,54 mètre) préférait pourtant les colliers de perles, chignon bas et gants en dentelles. A la Cour suprême, elle était la seule à arborer un jabot sur sa robe noire.

Loin de creuser l'écart avec ses fans, ce style désuet la rendait reconnaissable entre mille et a permis de développer moult produits dérivés à son image, y compris des costumes pour Halloween.

Et jusqu'au bout, elle était restée en phase avec son époque. "Il était temps", commentait l'octogénaire en 2018 interrogée sur le mouvement #MeToo. "Les femmes sont restées silencieuses trop longtemps, parce qu'elles pensaient qu'elles ne pouvaient rien faire."

Les autres femmes, peut-être. Mais pas elle.

Elle devient une militante acharnée des droits des femmes quand, entre 1972 et 1978, elle plaide dans six affaires de discrimination basée sur le sexe devant la Cour suprême, et en remporte cinq.

Quinze ans plus tard, elle y revient, en tant que juge cette fois. Nommée par le président démocrate Bill Clinton, confirmée par le Sénat à une majorité écrasante, elle devient la deuxième femme à siéger à la haute cour avec Sandra Day O'Connor.

A ceux qui lui conseillent de prendre sa retraite, la doyenne de l'institution donnait l'exemple d'un autre juge, resté à la Cour suprême jusqu'à ses 90 ans.

Si elle se faisait de plus en plus voûtée et tassée dans son fauteuil lors des audiences, elle continuait de faire entendre sa voix fluette mais précise.

Fin juillet, Ruth Bader Ginsburg avait toutefois annoncé une rechute d'un cancer du foie, tout en assurant qu'elle ne comptait pas quitter ses fonctions. 

L'inquiétude plane désormais dans le camp démocrate quant à son successeur. 

Joe Biden a demandé au Sénat de ne pas voter sur la Cour suprême avant la présidentielle Le candidat démocrate estime que la volonté de Donald Trump de remplacer Ruth Bader Ginsburg avant l’élection est "un exercice de pouvoir politique brutal".

Le président républicain - que RBG avait qualifié d'"imposteur" pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2016 avant de regretter ses propos - a promis de ne nommer que des juges favorables au port d'arme et opposés à l'avortement. 

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Asie Le Sri Lanka accusé de pratiquer les tests anaux sur les homosexuels

Lyon / Justice Le blogueur Bassem Braïki condamné à 8 mois de prison avec sursis pour ses propos homophobes

Russie La proposition de loi anti-mariage gay et anti-trans sur le point d'échouer au parlement

Covid-19 Les bars gay réclament le droit d'ouvrir entre 6 et 21h dans les zones de couvre-feu

Eglise catholique Le pape François se dit en faveur de l'union civile pour les couples homosexuels

Grèce Ouverture du procès sur le lynchage à mort d'un militant LGBT

Allemagne L'Etat va indemniser les militaires victimes de discrimination au sein de l'armée entre 1955 et 2000

Etats-Unis / Présidentielle Tiffany Trump promet un remède contre le sida et se trompe sur l'acronyme LGBT

Pays-Bas / Zoo Deux pingouins gays volent un œuf à leurs voisinnes lesbiennes pour devenir pères

Turquie Un groupe de 15 livreurs de kebab agresse 5 gays à Ankara

Grande-Bretagne Le prochain recensement va collecter des données sur l’orientation sexuelle et le genre

Nouvelle-Zélande Dix pour cent des députés néo-zélandais sont LGBT dans le nouveau parlement

Modération des contenus haineux La justice ordonne une médiation entre Twitter et des associations dont SOS homophobie

Estonie Pour le ministre de l'Intérieur, les partisans du mariage gay sont des hétérophobes

Justice Trois mois avec sursis requis contre Marcel Campion, jugé pour propos homophobes

Etats-Unis Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine

Algérie Human Rights Watch appelle à libérer deux hommes condamnés pour homosexualité

Cour européenne des droits de l'homme La Russie condamnée à indemniser des militants LGBT arrêtés illégalement en 2013

Covid-19 Le mode de vie gay impacté par le couvre-feu

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden rend hommage à Matthew Shepard et s'engage à lutter contre les crimes de haine

Viols au Vatican Le procès de deux prêtres italiens a débuté

2020-2023 Le gouvernement annonce un plan triennal pour renforcer les droits des personnes LGBT

Documentaire En Croatie, le voile est levé sur l'histoire d'amour de deux nonnes

Etats-Unis Premier faux pas homophobe de la candidate à la Cour suprême

Gouvernement / Parlement Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes

Balkans Une marche des fiertés en voiture au Kosovo à cause du coronavirus

Covid-19 La Marche des Fiertés LGBT de Paris du 7 novembre annulée

Jeux Olympiques Ouverture d'une Pride House à Tokyo, un acquis pour la communauté LGBTQ

Propos racistes et homophobes La justice déboute un policier de Rouen contestant sa révocation

PMA pour toutes Rassemblements contre la PMA sans père dans plusieurs villes de France

Les précédentes Unes

précédent octobre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
16 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
BLOUSON
159.90 €
Voir l'offre pour BLOUSON
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL CANNABIS
12 €
Voir l'offre pour GEL CANNABIS
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
15 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
POMPE
42 €
Voir l'offre pour POMPE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
GEL CHAUFFANT
10.5 €
Voir l'offre pour GEL CHAUFFANT
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
CAGOULE
35 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris