Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Vers un second tour entre le président homophobe et un candidat gay friendly - Pologne / Présidentielle

Pologne / Présidentielle

Vers un second tour entre le président homophobe et un candidat gay friendly

Le candidat libéral gay friendly Rafal Trzaskowski a réussi à mettre en ballotage le président homophobe sortant. Le second tour s'annonce disputé selon les observateurs. 

E-llico.com / Actus

Vers un second tour entre le président homophobe et un candidat gay friendly
Pologne / Présidentielle

Mis en ligne le 29/06/2020

Tags

Pologne Présidentielle Homophobie

Le chef de l'Etat polonais, le conservateur Andrzej Duda, candidat à sa réélection, est contraint à un second tour le 12 juillet par son rival libéral Rafal Trzaskowski, à l'issue du premier tour dimanche.

Andrzej Duda - qui a mené une campagne férocement homophobe - a obtenu le soutien de 41,8% de Polonais alors que le maire de Varsovie - qui a mis en oeuvre des mesures favorables  aux personnes LGBT dans sa ville - a été appuyé par 30,4% des électeurs, selon ce sondage réalisé par l'institut IPSOS après la fermeture des bureaux de vote.

Pour le candidat libéral, le deuxième tour sera "un choix entre la Pologne ouverte (...) et ceux qui cherchent tout le temps des conflits". "Je serai le candidat du changement", a promis M. Trzaskowski, âgé de 48 ans, dont le mot d'ordre est "On en a assez" et qui a bien des raisons d'espérer le soutien d'une bonne part des électeurs des autres concurrents.

La campagne électorale a été dominée par des préoccupations concernant l'état de la démocratie et les questions sociales et sociétales - dont les questions LGBT, alors que la Pologne fait face à sa première récession depuis la fin du communisme. Les Polonais se sont déplacés en masse aux bureaux de vote et le taux de participation était de 62,90%, selon le même sondage.

Réformes controversées 

Duda est soutenu par le parti Droit et Justice (PiS) au pouvoir, considéré comme un allié clé du président américain Donald Trump, alors que les partenaires européens de Varsovie critiquent ses réformes, estimant qu'elles érodent la démocratie, trois décennies à peine après la chute du communisme.

Une victoire de M. Trzaskowski, porterait un dur coup au gouvernement du parti Droit et Justice (PiS), à l'origine d'une série de réformes controversées, notamment dans le domaine de la justice. Kazimierz Kik, professeur en sciences politiques à l'Université de Kielce (sud), a estimé que Duda avait "un plus grand potentiel" que Trzaskowski pour mobiliser les électeurs restés chez eux dimanche. Mais, selon le politologue Stanislaw Mocek, le président de l'Université Collegium Civitas à Varsovie, c'est Trzaskowski qui "a de bonnes chances de remporter" le second tour.

M. Mocek a averti qu'"on risque campagne brutale", notamment si Duda fait appel aux électeurs d'extrême droite dont le candidat a aussi obtenu un bon résultat lors du vote de dimanche. Selon un étude express réalisé après l'annonce du sondage à la sortie des urnes, et publié dimanche soir par la télévision TVN, Duda peut compter sur 45,5% des voix, face à 44,7% pour Trzaskowski, 9,9% des Polonais restant indécis.

"C'est un moment décisif. Beaucoup dépendra vraiment de cette décision", a déclaré l'icône de la lutte anti-communiste Lech Walesa en votant à Gdansk, une visière en plastique transparent sur le visage. Walesa, qui avait été élu premier président démocratique de Pologne en 1990, est un critique acerbe du gouvernement actuel.

La victoire de Duda devrait cimenter l'emprise du parti au pouvoir - au moins jusqu'aux prochaines législatives en 2023. Mais sa défaite pourrait voir son influence s'effriter et déclencher des élections anticipées. Pendant la campagne, M. Duda a attisé la controverse en appuyant les attaques du PiS contre les droits des homosexuels et les valeurs occidentales. Il a comparé "l'idéologie LGBT" à une nouvelle forme de communisme. M. Trzaskowski, lui, défend les droits des homosexuels et s'est dit ouvert à l'idée de partenariats civils de même sexe. Ces critiques pointent des faiblesses de son parti et dénoncent un bilan mitigé de sa première année à la tête de la mairie de Varsovie.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

denis.archi@hispeed.ch

Duda contre les valeurs occidentales, alors dehors, hors d'Europe, il n'a rien a y faire..
Et pendant ce temps. l'UE regarde ça, béatement...
Du nerf, Messieurs de Bruxelles !
Montrez que vous existez, non d'un chien !

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Hongrie Lewis Hamilton juge inacceptable la loi anti-LGBT

Cinéma Avec son film Jungle Cruise, Disney s'aventure dans les eaux LGBT

Homophobie Passages à tabac, guet-apens: les agressions homophobes se succèdent en France

Droits LGBT Bruxelles propose un délai à la Hongrie pour examiner son plan de relance

Roubaix Un homme connu pour des faits de banditisme tué sur un lieu de drague gay

Discrimination A Mexico, être porteur du Covid ou du Sida, peut valoir la prison

Jeux vidéo Des employés d'Activision appellent à la grève contre la culture sexiste du groupe

Religion L'Eglise protestante célèbre le premier mariage de pasteures lesbiennes

JO de Tokyo Tom Daley remporte la médaille d’or en plongeon synchronisé

Budapest Pride Des dizaines de milliers de participants à la plus grande marche LGBT de Hongrie

Hongrie / Droits LGBT La France préoccupée par le référendum sur la loi LGBTphobe

Argentine Des documents d'identité avec l'option X pour indiquer le genre

Chili Le Sénat approuve le mariage pour tous, retour à l'Assemblée

Justice Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse

Etats-Unis Un responsable de l'Église catholique démissionne après avoir été piégé sur Grindr

Union européenne Budapest et Varsovie épinglés dans le nouveau rapport sur l'État de droit

Hongrie / Droits LGBT Viktor Orban organise un référendum sur la loi anti LGBT critiquée par Bruxelles

Hongrie / Budapest Pride Des ambassades du monde entier exigent l'absence de violence envers les homosexuels

Géorgie Le président du Conseil européen appelle les autorités à respecter les droits LGBT

Hockey Luke Prokop, un jeune espoir de Nashville, fait son coming out gay

Brésil Le combat des transgenres pour l’inclusion dans le marché du travail

Hongrie / Droits LGBT Orban considère la procédure d'infraction comme une attaque contre la souveraineté

Corse Une enquête ouverte après une agression homophobe en groupe

Santé Le VIH augmente le risque de forme grave de Covid-19, affirme l’OMS

Médecine Le don d'organes autorisé entre personnes porteuses du VIH

Droits LGBT La Commission européenne a lancé des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne

Afghanistan Début de retour à l'obscurantisme taliban dans les zones récemment conquises

Géorgie Des députés réclament la démission du Premier ministre après la mort d'un journaliste

Cameroun Deux transgenres condamnés à 5 ans en liberté provisoire en attendant leur appel

Droits LGBT Bruxelles va lancer une procédure d'infraction contre Budapest

Les précédentes Unes

précédent août 2021 suivant
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

SHORT
47 €
Voir l'offre pour SHORT
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
SWEATER
49 €
Voir l'offre pour SWEATER
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
GEL INTIME
10 €
Voir l'offre pour GEL INTIME
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
EMBOUT
23.90 €
Voir l'offre pour EMBOUT
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
LIVRES GAY
à partir de 6 €
Voir l'offre pour LIVRES GAY
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
JOCKSTRAP
31 €
Voir l'offre pour JOCKSTRAP
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris