Newsletter e-llico ( recevez quotidiennement les actus par e-mail ) :
Flux RSS Twitter Facebook
Publicité
Gabriel Matzneff évoque le soutien d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé dans les années 80 - Pédophilie

Pédophilie

Gabriel Matzneff évoque le soutien d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé dans les années 80

Dans un article sur Gabriel Matzneff, sous le coup d'une enquête pour viols sur mineur, le New York Times évoque les personnalités qui l'ont soutenu par le passé dans un entretien publié mardi sur le site du journal et cite notamment Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ou l'anicen président Mittterand.

E-llico.com / Actus

Gabriel Matzneff évoque le soutien d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé dans les années 80
Pédophilie

Mis en ligne le 12/02/2020

Tags

Gabriel Matzneff Pédophilie Saint Laurent Pierre Bergé

Sur le même sujet

Un appel à témoins lancé pour retrouver des victimes
Affaire Matzneff
Un appel à témoins lancé pour retrouver des victimes

L'écrivain a été interrogé par le journal américain sur la Riviera italienne où il s'est réfugié depuis que l'affaire a éclaté.

L'article est publié alors que le procureur de Paris Rémy Heitz a annoncé qu'un "appel à témoins" serait lancé ce mardi pour retrouver des "victimes" dans le cadre de l'enquête ouverte pour viols sur mineur de moins de 15 ans le visant.

Le quotidien rappelle qu'avant sa mise à l'index, l'écrivain, âgé de 83 ans, avait été reçu à l’Élysée en 1984 par le président François Mitterrand, qu'il avait fréquenté Jean-Marie Le Pen ou encore qu'il avait bénéficié "des largesses" d'Yves Saint Laurent et de son compagnon Pierre Bergé. Le titre de l'article du New York Times est "un écrivain pédophile - et l'élite française - sur le banc des accusés".

Le quotidien américain affirme notamment que Gabriel Matzneff et Vanessa Springora alors adolescente se sont installés à l’hôtel et que les factures de ce dernier étaient réglées par la maison Yves Saint Laurent, le couturier décédé en 2008, dirigée par Pierre Bergé (photo), par l’entremise d’un de son proche collaborateur de l'époque, Christophe Girard. 

Matzneff affirme que ce dernier lui aurait dit, "Nous nous occupons de tout, les repas, tout. Pour nous, c’est une goutte d’eau, ce n’est rien, nous vous aimons beaucoup".

Le New York Times ajoute qu'en 2002, l’ancien collaborateur d’Yves Saint Laurent, devenu adjoint à la culture du maire de Paris, fit pression pour que Gabriel Matzneff obtienne une allocation annuelle à vie du Centre National du Livre.

"M. Matzneff n’a pas l’habitude de se cacher. Longtemps il a été célébré parce qu’il ne cachait rien, justement, ni sa chasse aux jeunes filles devant les collèges parisiens, ni ses rapports sexuels avec des garçons de huit ans aux Philippines", écrit le journal.

Interrogé par le journaliste du New York Times, Matzneff affirme se sentir "très, très seul". Il s'emporte contre ceux qui veulent le juger. "Qui sont-ils pour juger leurs semblables? Ces associations pour la vertu, comment couchent-elles, qu’est-ce qu’elles font au lit et avec qui couchent-elles, quels sont leurs désirs secrets et refoulés?", demande l'écrivain.

Une enquête avait été ouverte par le parquet le 3 janvier au lendemain de la parution du roman autobiographique "Le Consentement" dans lequel l'éditrice Vanessa Springora dénonçait sa relation sous emprise avec l'écrivain Gabriel Matzneff quand elle était mineure, dans les années 80.

Vanessa Springora a été la première à témoigner parmi les adolescentes séduites par Gabriel Matzneff, dont le comportement, décrit dans ses propres livres, a longtemps été toléré dans le monde littéraire parisien. En 2013, il avait obtenu le prix Renaudot essai.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <

 

Réagissez

Pour la tranquillité de tous et afin de favoriser un débat constructif et respectueux, les commentaires sont désormais modérés avant publication.

1. Identifiez-vous



2. Ecrivez et postez votre avis


Tous les propos contraires à la loi sont proscrits et ne seront pas publies. En postant votre avis, vous autorisez la publication de votre contribution sur le site ellico.com.

Commentaires

Olivier

C'était l'époque où la France entière pleurait au suicide de l'autre Gabrielle (Russier), incarnée par Annie Girardot coupable d'avoir aimée un de ses élèves mineur.

Pourquoi Springora ne s'en prend elle pas à ses parents qui, alors, trouvaient merveilleux que leur gamine de seize ans ait une relation publique avec un homme de quarante, connu, qu'on recevait en famille.

Mathias

Ceux qui sont mort auront la chance de ne pas avoir à s'expliquer. Que diront ceux qui sont encore vivant ?

Pourquoi a t elle écrit son livre maintenant ?

Publicité

A lire aussi...

MonterDescendre

Haine en ligne Agnès Cerighelli à nouveau condamnée pour une série de tweets racistes et transphobes

Etats-Unis / Présidentielle Joe Biden condamne les zones sans LGBT en Pologne

Eglise catholique Le pape François a reçu des parents d’enfants LGBT

Etats-Unis L'icône de l'égalité des droits de la Cour suprême disparaît

Tennis / Homophobie Andy Murray veut débaptiser le court de l’Open d’Australie portant le nom de Margaret Court

Hong Kong Victoire des couples homosexuels en matière de droits de succesion

Lyon / Justice 8 mois de prison requis contre le blogueur Bassem Braiki pour des propos homophobes

Internet / Censure L'Arabie saoudite autorise Netflix à diffuser des programmes gay dans le cadre d'un compromis

Genre Une fillette transgrenre obtient le droit de changer de prénom à l'école

Genre / Parentalité Une femme transgenre ne peut pas être reconnue mère de sa fille, tranche la Cour de cassation

Paris Un client gay violemment agressé par un chauffeur lors d’une course Uber

Russie Un néo-nazi russe, agresseur d'homosexuels, retrouvé mort en prison

Europe / Pologne La présidente de la Commission européenne s'engage fermement sur les discriminations anti-LGBT

Philippines Le marine américain qui avait étranglé une femme trans gracié par le président Duterte

Etats-Unis / Fake news Une prétendue naissance anale après une greffe rectale d'ovaire affole les homophobes

Pologne La campagne contre les personnes LGBT comparée au traitement des Juifs avant la Seconde Guerre mondiale

Nouvelle polémique Le nouveau livre de JK Rowling met en scène un serial killer trans au profil peu flatteur

Pologne Les eurodéputés alertent sur le sort des LGBT polonais

Sport / International Une pétition contre l'organisation des prochains Jeux Européens dans une zone sans LGBT de Pologne

Internet Le réseau social TikTok censure des hashtags LGBT

Match PSG-OM Des banderoles homophobes déployées à Paris par des supporters du PSG

Polémique La famille et les amis de Rimbaud s'opposent à sa panthéonisation conjointe avec Verlaine

Hyperandrogénie La justice suisse impose un traitement hormonal à Caster Semenya

Exposition Covid, homophobie, migrants: l'actualité vue par Pierre et Gilles

Humour / Censure Le CSA absout France Inter pour son sketch Jésus est pédé

Poésie / Célébrités Une pétition de personnalités veut faire entrer le couple Rimbaud-Verlaine au Panthéon

Brésil Lancement d'un observatoire de l'homophobie dans le football

Amérique latine L'Argentine introduit des quotas d'emploi des personnes transgenres dans le secteur public

Croatie Un couple gay devient famille d'accueil pour la première fois

Propos pédophiles Une plaque en hommage au pionnier des droits LGBT Guy Hocquenghem retirée

Les précédentes Unes

précédent septembre 2020 suivant
lu ma me je ve sa di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Publicité

L'actu en continu

Toute l'actu

Shopping

MASQUE TISSU
23 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
GEL A L'EAU
9.90 €
Voir l'offre pour GEL A L\'EAU
chez Menstore
T-SHIRT
35 €
Voir l'offre pour T-SHIRT
chez RoB Paris
FLESHLIGHT
59.95 €
Voir l'offre pour FLESHLIGHT
chez Menstore
MASQUE TISSU
18 €
Voir l'offre pour MASQUE TISSU
chez RoB Paris
SLIP ADDICTED
24.00 €
Voir l'offre pour SLIP ADDICTED
chez Menstore
POPPERS
10 €
Voir l'offre pour POPPERS
chez RoB Paris
COCKRING
4.50 €
Voir l'offre pour COCKRING
chez Menstore
J-LUBE
22.95 €
Voir l'offre pour J-LUBE
chez RoB Paris
PRESERVATIFS
5.00 €
Voir l'offre pour PRESERVATIFS
chez Menstore
LAVEMENT
20.00 €
Voir l'offre pour LAVEMENT
chez Menstore
MAXI SPERM
19.00 €
Voir l'offre pour MAXI SPERM
chez Menstore
SAC DE SPORT
50.00 €
Voir l'offre pour SAC DE SPORT
chez Menstore
SUCE TETONS
19 €
Voir l'offre pour SUCE TETONS
chez RoB Paris
CAGOULE
49 €
Voir l'offre pour CAGOULE
chez RoB Paris
GEL EROS
5.50 €
Voir l'offre pour GEL EROS
chez RoB Paris